Rejoignez-nous

Genève

Genève: les assistants en soin et santé communautaire en colère

Publié

,

le

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

A Genève, les assistants en soin et santé communautaire (ASSC) veulent une revalorisation salariale de leur fonction considérée comme essentielle dans la chaîne des soins. Ils ont remis mardi une pétition en ce sens munie de 643 signatures au conseiller d’Etat Mauro Poggia.

Les signatures ont été récoltées en à peine quinze jours, relève le Syndicat des services publics (SSP) dans un communiqué. Les signataires demandent une mise à jour de leur cahier des charges correspondant à leurs nouvelles compétences et une réévaluation de leur fonction.

Les ASSC avaient déjà manifesté à la fin de l’année dernière pour une revalorisation de leur fonction, qui se situe entre celles d’infirmier et d’aide-soignant. Actuellement en classe 10 sur l’échelle de traitement de l’Office du personnel de l’Etat, ils revendiquent au minimum une classe 12.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

La campagne de vaccination est très bien accueillie à Genève

Publié

le

KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

L’engouement de la population pour le vaccin est réjouissant selon les responsables cantonaux de la santé. Au 14 janvier, 6200 personnes ont déjà été vaccinées à Genève. Les autorités sanitaires genevoises sont inquiètes face à la progression très rapide des cas positifs à la souche mutante du coronavirus. 

Cet après-midi les responsables cantonaux de la santé se sont réjouis du bon accueil de la campagne de vaccination parmi la population genevoise. Plus de 18’000 personnes de plus de 75 ans, le premier groupe prioritaire, sont inscrites et 6000 sont en attente d’un rendez-vous. L’objectif est d’utiliser rapidement toutes les doses à disposition pour le canton. Au 14 janvier, 6200 vaccinations avaient déjà été effectuées.  Le vaccin Moderna, qui a par ailleurs été validé cette semaine, va permettre d’intensifier l’opération de vaccination comme l’explique Adrien Bron, directeur général de la santé.

Adrien Bron  Directeur général de la santé

Les centres pratiquent environ 900 nouvelles vaccinations par jour. Une limitation causée par le nombre de doses livrées et non en raison d’une limite de leurs capacités comme l’explique Adrien Bron.

Adrien Bron  Directeur général de la santé

 

Souche mutante inquiétante

Les autorités genevoises sont également très inquiètes par l’expansion à Genève du nouveau variant britannique du coronavirus. Au total, 69 personnes ont été infectées par le variant britannique et une par le variant sud-africain depuis le premier cas identifié à Noël. Selon Adrien Bron, pour lutter contre ce variant il faut intensifier le contact-tracing.

Adrien Bron  Directeur général de la santé

Le canton vaccine en priorité les personnes de plus de 75 ans qui risquent de mourir du Covid ou de souffrir d’une affection grave. Viennent ensuite les personnes dites vulnérables. C’est seulement une fois que ces deux premières catégories auront été vaccinées que le programme sera ouvert à l’ensemble de la population.

Continuer la lecture

Actualité

Le comité référendaire contre le parking Clé de Rive lance sa campagne

Publié

le

©https://www.centrevillepieton.ch/

Le comité référendaire a lancé ce jeudi sa campagne contre le parking Clé-de-Rive en ville de Genève. Le projet, qui prévoit 500 places en souterrain et la piétonnisation de cinq rues est jugé « ringard et dépassé ». Il sera soumis au vote le 7 mars prochain. 

Le comité référendaire a lancé jeudi sa campagne contre le parking privé Clé-de-Rive en ville de Genève. Constitué d’une dizaine d’associations et de partis de gauche, le comité référendaire a présenté ses arguments  devant la presse. Le projet, qui prévoit 500 places en souterrain et la piétonnisation de cinq rues, est soumis au vote le 7 mars. Il coutera 34 millions uniquement pour l’aménagement des rues piétonnes. Un projet que le comité juge comme un mauvais compromis pour les citoyens et d’un autre temps comme l’explique Delphine Wuest, conseillère municipale Verte.

Delphine Wuest Conseillère municipale Verte

Les référendaires expliquent que le projet est mal ficelé. Il prévoit notamment 6 ans de travaux minimum pour les habitants et les commerces et le report du trafic sur les rues adjacentes.

Parking pas utile

Pour le comité, le parking va provoquer une augmentation importante de la pollution. La circulation de transit continuerait pour des décennies d’affecter la qualité de vie et la santé des habitants du quartier. De plus, il est vu comme inutile puisque sept parkings sont déjà présent dans le zone et qu’ils ne sont jamais pleins comme l’explique Delphine Wuest

Delphine Wuest Conseillère municipale Verte

La réalisation de ce parking nécessitera également l’abattage des 69 arbres majeurs de la zone, dont 9 centenaires. Les 70 arbres qui seront plantés en remplacement n’offriront pas une végétation équivalente. Selon le comité, aucun arbre majeur ne peut se développer sur un parking souterrain puisqu’un arbre a besoin de terre et de profondeur.

Un budget sous-estimé

Le prix de l’opération qui atteint 34 millions est également critiqué car ils ne concernent que cinq rues. Selon les référendaires, le budget est sous-estimé puisque pour piétonniser toute la zone, la Ville devra dépenser de nouveaux millions. Sept rues ajoutées en cours de procédure ne sont pas concernées par les aménagements et seront simplement annoncées fermées à la circulation. Les explications de Delphine Wuest.

Delphine Wuest Conseillère municipale Verte

Pour rappel, le projet avait été accepté en novembre 2019 à une courte majorité par l’ancien Conseil municipal à majorité de droite. Depuis les élections de mars 2020, la majorité a changé et le législatif a rapidement déclaré son opposition au projet par le biais d’une résolution.

Continuer la lecture

Actualité

La banque Pictet vend son bâtiment principal

Publié

le

Photo archives KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

Le groupe bancaire Pictet vend et reprend en location son bâtiment principal à Deka Immobilien, l’une des plus grandes sociétés allemandes de fonds immobiliers.

Les contours financiers de cette opération n’ont pas été dévoilés. Situé à Genève, l’immeuble désormais vendu permettra au groupe d’autofinancer la construction d’un nouveau bâtiment, imaginé dans le cadre du projet de développement de son siège, indique Pictet dans un communiqué jeudi.

Le nouveau bâtiment sera inauguré en 2025 au sein de la Cité de Calvin et offrira quelques 2500 places de travail supplémentaires sur 54’000 mètres carrés.

Cette décision permettrait également au groupe de faire des économies, puisque « les réglementations bancaires rendent en effet très onéreuse la détention de biens immobiliers dans le bilan des institutions financières ».

Pictet veut également éviter un risque de concentration en ayant un montant d’actifs immobiliers trop important dans son bilan.

Cet accord de cession-bail attend encore le feu vert des autorités locales.

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture

Actualité

Le Conseil d’Etat genevois est remonté contre la Confédération

Publié

le

KEYSTONE/Martial Trezzini

Le Conseil d’Etat genevois a exprimé mercredi sa colère suite aux annonces du Conseil fédéral. Le canton a dénoncé le manque d’aide financière de la Confédération. En revanche, il salue l’élargissement des bénéficiaires potentiels. 

Un Conseil Fédéral Picsou. C’est en ces termes que s’est exprimée la conseillère d’Etat genevoise chargée des finances Nathalie Fontanet. Le Conseil d’Etat genevois a tenu ce mercredi un point presse en réaction aux mesures prises par le Conseil Fédéral. Si le gouvernement du bout du lac salue l’assouplissement des critères pour les cas de rigueur, en revanche il s’est dit choqué qu’aucun montant fédéral supplémentaire ne soit versé. Une décision qui met très en colère la Conseillère d’Etat en charge des finances Nathalie Fontanet.

Nathalie Fontanet Conseillère d'Etat en charge des finances

 

340 millions pour six mois

Ainsi, ce sera au canton de payer. Selon Mme Fontanet, Genève qui avait fermé les commerces et des restaurants en novembre a déjà commencé à indemniser. Avec l’assouplissement des conditions d’accès aux aides annoncé mercredi par le Conseil fédéral, 4000 entreprises pourraient être concernées à Genève, ce qui correspond environ à 340 millions de francs pour les six premiers mois de 2021. Une responsabilité que le gouvernement genevois est prêt à assumer comme l’explique Nathalie Fontanet.

Nathalie Fontanet Conseillère d'Etat en charge des finances

Le Conseil d’Etat présentera la semaine prochaine un projet de loi global qui prend en compte toutes les entreprises qui ont été touchées directement ou indirectement par les fermetures imposées par les autorités. Jusqu’à présent les lois ciblaient des secteurs particuliers.

Des mesures préventives

Les mesures actuelles, notamment la fermeture des restaurants, des centres sportifs, de loisirs et de culture, ont été prolongées jusqu’à fin février. Dès lundi, les commerces et les marchés vendant des biens non essentiels leur emboîteront le pas. Les marchandises pourront cependant être commandées à l’avance et récupérées sur place. Les restrictions horaires et dominicales pour les magasins vendant des biens de consommation courante, et les kiosques sont en revanche levées. Pour Mauro Poggia, Conseiller d’Etat en charge de la santé, ces mesures porteront leurs fruits.

Mauro Poggia Conseiller d'Etat en charge de la santé

ATS avec MH

Continuer la lecture

Actualité

Une montre genevoise, en acier 100% recyclé et durable

Publié

le

Photo ID Genève

2 jeunes onésiens lancent leur propre marque de montre

Son nom: “ID Genève”. Elle fait la part belle aux matériaux recyclés, durables et locaux.

On découvre leur 1ère collection avec Benoît Rouchaleau.

Cédric Mulhauser Co-fondateur ID Genève

Leur campagne de financement participatif: ici.

 

Continuer la lecture