Rejoignez-nous

Genève

Bois et pierre de Suède pour la salle du Grand Conseil genevois

Publié

,

le

La rénovation de la salle du Grand Conseil s'est donnée à voir ce mardi matin lors d'une visite de presse. Deux jours avant la première séance des élus, les travaux effectués depuis plus de trois ans ont été dévoilés.

Du bois de chêne et de la pierre verte de Suède sont les principaux matériaux utilisés. Des matériaux nobles pour cette rénovation qui comprend la salle du Grand Conseil, la salle des Pas Perdus, la tribune du public et la cafétéria. Parmi les points forts: un dôme en bois, un positionnement en hémicycle pour les élus, des sièges identiques à ceux de l'ONU à New York et une horloge rénovée par les apprentis genevois. les précisions de Laurent Koelliker, Sautier de la République et canton de Genève et Secrétaire général du Grand Conseil.

Laurent KoellikerSautier de la République

La pierre de Suède était déjà en Suisse sous forme de bloc. Le bloc avait fait le voyage avant d'être choisi par les architectes. Le dôme est éclairé et il ouvert sur le ciel. La salle est dotée de tous les équipements modernes de parole, de vote et de connexion. Egalement rénovées, les quatre salles de commission.

Résultat enthousiasmant

Le résultat est "absolument magnifique" selon le Président du Grand Conseil, Diego Esteban.

Diego EstebanPrésident du Grand Conseil genevois

Dans l'ancienne salle, les Députés se faisaient face, la disposition en hémicycle va changer la donne, selon Diego Esteban

Diego EstebanPrésident du Grand Conseil genevois

Horloge de château

L'horloge de la salle du Grand Conseil a été dessinée par une étudiante de la HEAD. Son aiguille des minutes est en forme de clé, elle symbolise les clés de la cité et du canton que détiennent les élus. Le mécanisme, à l'arrière,  provient du clocheton du château de Pregy-Chambésy. Il dormait dans les caves de l’école de l’horlogerie et il a été rénové par les apprentis genevois, comme l'explique le Sautier de la République, Laurent Kolliker.

Laurent KoellikerSautier de la République et Canton de Genève

 

Salle des Pas Perdus

La salle des Pas Perdus a fait l'objet d'une rénovation complète. Dans les coins, des fauteuils cossus et au sol le carrelage a fait place au parquet. Ecoutez un des deux architectes du projet, Philippe Bonhôte, de Bonhôte et Zapata.

Philippe BonhôteArchitecte du projet

Coût des travaux: 19,4 millions de francs.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Le tenant du titre poursuit sa route

Publié

le

Casper Ruud affrontera Reilly Opelka vendredi en demi-finale à Genève (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Tenant du titre, Casper Ruud (ATP 8) a cueilli jeudi un sixième succès consécutif au Geneva Open. Le Norvégien s'est hissé en demi-finale en dominant Thanasi Kokkinakis (ATP 85) 6-4 7-6 (7/3).

Finaliste du Masters 1000 de Miami en mars mais en retrait dans ses quatre premiers tournois joués sur terre battue, Casper Ruud monte en puissance avant la quinzaine de Roland-Garros. Il avait déjà atteint le stade des demi-finales la semaine passée à Rome, s'inclinant devant le futur champion Novak Djokovic.

Facile vainqueur de Benoît Paire (6-3 6-1 en 55') mercredi pour son entrée en lice, Casper Ruud a dû serrer sa garde dans le deuxième set face à Thanasi Kokkinakis. Il a dû sauver deux balles de break à 5-5 - les deux seules que son adversaire australien s'est procurées -, mais a maîtrisé son sujet dans le tie-break.

Le Norvégien de 23 ans devra soigner sa relance vendredi pour sa quatrième demi-finale de l'année. Il retrouvera le géant Reilly Opelka (ATP 18), lequel a dominé Tallon Griekspoor (ATP 64) 6-4 3-6 6-3 jeudi. Il a remporté les trois duels livrés face à l'Américain de 2m11, dont un sur la terre battue de Houston en 2019.

La demi-finale du haut du tableau, "décapité" par les éliminations successives de Daniil Medvedev (ATP 2) et Denis Shapovalov (ATP 15) notamment, s'annonce moins relevée. Elle mettra aux prises le vainqueur du duel Richard Gasquet (ATP 75) - Kamil Majchrzak (ATP 81) au gagnant du match Ilya Ivashka (ATP 50) - Joao Sousa (ATP 79).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Trois nouveaux bateaux pour entretenir les rives du lac

Publié

le

L'Etat de Genève a inauguré jeudi après-midi trois nouvelles embarcations dévolues à l'entretien des rives du lac Léman. Les 300 à 400 tonnes d'algues et de plantes enlevées des fonds lacustres chaque année sont ensuite déposées dans des filets où elles se décomposent naturellement (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'Etat de Genève a inauguré jeudi après-midi trois nouvelles embarcations dévolues à l'entretien des rives du lac Léman. Afin d'assurer le bon accès des voies navigables et le confort des espaces de baignade, 300 à 400 tonnes d'algues et de plantes sont enlevées des fonds lacustres chaque année.

Les trois nouvelles embarcations - baptisées Vénilia, Carla et Bel'Alice - vont permettre de réduire considérablement les transports des plantes, a indiqué jeudi le Département du territoire (DT). Les deux premières, une grande et une petite faucardeuse, permettent de couper les végétaux dans les ports publics, les axes de navigation et les zones de baignade balisées.

Quant à Bel'Alice, il s'agit d'un bateau de 14 mètres de long qui peut transporter 25 mètres cubes ou 25 tonnes. Il est muni d'une grue auxiliaire et peut être équipé d'une pince permettant de cibler l'élodée, une plante aquatique envahissante.

Décomposition naturelle

Comme les deux faucardeuses sont également capables de se décharger, il ne sera plus nécessaire de ramener les végétaux à quai pour leur transport en camion à l'usine d'incinération. A peine fauchées, les plantes et algues seront directement déposées dans un filet flottant installé au large, où elles se décomposeront naturellement. Cette méthode d'élimination a déjà été testée avec succès à petite échelle.

Les nouvelles embarcations ont reçu leurs noms de leurs marraines respectives, deux apprenties de l'Etat et la contremaître qui gère ces bateaux, a précisé le DT. Elles seront visibles pendant quelques jours dans la zone avale du Port Noir, puis débuteront leur travail le long des rives.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Des drones au chevet des faons

Publié

le

L’action "Sauvetage des Faons" est reconduite en 2022 pour la quatrième fois dans le canton de Genève. Depuis son lancement, elle a permis de mettre 57 faons en sécurité, ainsi que quelques lièvres, renards et un cerf.

Depuis 3 ans, les agriculteurs genevois peuvent faire appel à une association s’ils craignent de faucher un faon avec leur tracteur.

On estime que chaque année 1500 sont tués de cette manière en Suisse. Le survol des parcelles en drone permet de les éviter.

Le reportage de Quentin Lienard:

Quentin Lienard

L’an dernier, une vingtaine de faons ont été sauvés à Genève. A noter que l’intervention des drones est gratuite pour les agriculteurs.

Continuer la lecture

Genève

Opelka premier demi-finaliste

Publié

le

Reilly Opelka est en demi-finale du Geneva Open (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Reilly Opelka (ATP 18) est le premier demi-finaliste du Geneva Open. Le géant américain de 2m11 s'est imposé 6-4 3-6 6-3 devant Tallon Griekspoor (ATP 64) jeudi en quart de finale.

Tête de série no 4 du tableau, Reilly Opelka a mis 1h33' pour prendre la mesure du Néerlandais, tombeur du Genevois Johan Nikles (ATP 317) la veille. Il a forcé la décision en signant le break dès le deuxième jeu de la troisième manche, dans laquelle il n'a perdu que 2 points sur son service.

Sacré en avril sur la terre battue de Houston, Reilly Opelka avait été battu d'entrée dans ses trois premiers tournois joués sur cette surface en Europe, notamment à Rome où il a subi la loi de Stan Wawrinka la semaine dernière. Il affrontera en demi-finale le tenant du titre Casper Ruud (ATP 8) ou Thanaski Kokkinakis (ATP 85).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Une fondation pour préserver le patrimoine architectural genevois

Publié

le

La nouvelle Fondation pour le patrimoine bâti genevois créé par l'Etat a pour objectif d'encourager le secteur public comme le secteur privé à préserver un patrimoine bâti de qualité dans le canton (image d'illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

L'Etat de Genève a créé une nouvelle fondation, la Fondation pour le patrimoine bâti genevois. Elle a pour objectif d'encourager la conservation et la restauration d'objets patrimoniaux. Le délai pour déposer une demande de soutien a été fixé au 4 juin.

La fondation soutiendra des projets agissant pour la préservation du patrimoine bâti à Genève, notamment l'acquisition et la transformation de biens par des collectivités publiques et des propriétaires privés, explique le canton jeudi. Elle se fonde sur les principes de la Déclaration de Davos sur la culture du bâti.

Grâce à une première dotation d’un mécène privé, la fondation de droit privé soutiendra également la formation ainsi que des actions de sensibilisation et de médiation culturelle auprès de la population. Le premier appel à projets a été fixé au 4 juin 2022. Les demandes de financement peuvent être déposées via le site internet fpbg.ch.

Le conseil de fondation, présidé par Jean Terrier, ancien archéologue cantonal, se veut interdisciplinaire. Il est notamment composé de représentants de l’Etat et de la Ville de Genève, de l’Association des communes genevoises, de l’Association Patrimoine suisse Genève, de la Fédération des architectes et des ingénieurs, de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture, ainsi que de l’Université de Genève et de l’association Métiers d’art Genève.

www.fpbg.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture