Rejoignez-nous

Faits divers

Condamnation confirmée pour l’un des agresseurs de Saint-Jean à Genève

Publié

,

le

La condamnation de l’un des auteurs majeurs de l’agression de Saint-Jean à Genève est définitive.

Le Tribunal fédéral rejette le recours du jeune homme, âgé aujourd’hui de 22 ans. Il a écopé d’une peine de 15 ans pour deux tentatives d’assassinat.

En janvier 2017, le recourant et quatre complices avaient tabassé à coups de batte de base-ball, de casque et de pied deux hommes croisés par hasard. Avec l’autre auteur majeur – qui a écopé de 12 ans – il a été condamné en mars 2019 par la justice genevoise. Gravement blessées, les deux victimes restent lourdement handicapées pour la fin de leurs jours.

Alcool

Dans un arrêt publié mardi, le Tribunal fédéral confirme la peine prononcée par les juges genevois. Le jeune homme estimait notamment que sa forte consommation d’alcool avant l’agression n’avait pas été suffisamment prise en compte. Dans ces conditions, sa capacité de discernement aurait été moyennement restreinte.

La Cour de droit pénal a fait sienne l’appréciation du Tribunal cantonal. La quantité d’alcool consommée ne repose que sur les affirmations du condamné. Lors de la soirée fatale, celui-ci aurait bu deux à trois bouteilles de spiritueux avec ses acolytes.

Lucide et maître de soi

Comme leurs collègues genevois, les magistrats fédéraux estiment que malgré l’alcool absorbé le recourant était conscient des conséquences de ses actes. Ils en veulent pour preuve la fuite des jeunes gens au son des sirènes de police, leurs retrouvailles près d’une école et le fait qu’ils se soient débarrassés de la batte.

Au moment de son interpellation, soulignent les juges, le jeune homme était suffisamment lucide et maître de lui pour demander des explications aux gendarmes et discuter de leur intervention. Malgré leur expérience, les agents n’avaient alors pas remarqué de signes d’ébriété.

Le recourant, qui a changé à plusieurs reprises de version au cours de la procédure, a également contesté devant le Tribunal fédéral avoir asséné à la première victime des coups de batte à la tête. Selon lui, il aurait visé le corps. Mais l’expertise médicolégale n’a pas confirmé ses déclarations, pas plus que celles des autres participants. (arrêt 6B_347/2020 du 3 juillet 2020)

Avec ATS/Keystone

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Opération contre la ‘Ndrangheta en Suisse et en Italie

Publié

le

Photo archive Keystone

Une opération anti-mafia s’est déroulée en Suisse et en Italie, menée par la Guardia di Finanza et les autorités helvétiques.

75 personnes soupçonnées d’appartenir à la ‘Ndrangheta ont été arrêtées et 169 millions d’euros de biens saisis, selon l’agence ansa.

Des perquisitions ont été effectuées dans les cantons d’Argovie, de Soleure, de Zoug et du Tessin en collaboration avec l’Office fédéral de la police (fedpol), indique mardi le Ministère public de la Confédération (MPC). Des armes, des munitions et de l’argent ont été saisis.

Une personne a été arrêtée en Argovie. Elle est placée en détention provisoire. Deux prévenus ont été auditionnés en Suisse puis libérés. Une personne a été appréhendée en Italie et une autre est déjà en détention dans ce pays

Activités illégales

Six personnes de nationalité italienne, dont la majorité réside en Suisse sont visées par une procédure pénale menée par le MPC. Elles sont soupçonnées de soutien, respectivement de participation à une organisation criminelle, de blanchiment d’argent, de recel, de mise en circulation de fausse monnaie, d’importation, d’acquisition et de prise en dépôt de fausse monnaie et de violations présumées de la loi sur les stupéfiants, précise le MPC dans un communiqué.

Selon les enquêtes, des activités de trafic d’armes sont également suspectées. Ces activités illégales auraient été menées en parallèle à des activités légales, notamment l’exploitation d’un restaurant. Elles auraient contribué à renforcer le pouvoir de la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise. La présomption d’innocence s’applique.

Enquête commune

Le ministère public de la province calabraise de Catanzaro a transmis spontanément des informations au MPC au printemps 2016. Il demandait également la mise en place d’une équipe d’enquête commune.

Avec ATS/Keystone.

Continuer la lecture

Actualité

Gardienne tuée par un tigre à Zurich: Un accident pour la police

Publié

le

Le zoo rouvrira lundi à l'exception du parc à fauves. (©KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Au lendemain du drame qui a frappé le zoo de Zurich, la police privilégie la thèse de l’accident. Une gardienne s’est fait mortellement blesser samedi par un tigre de Sibérie. Le fauve ne sera pas euthanasié.

La police poursuit ses investigations. Les premiers éléments de l’enquête indiquent qu’il s’agit d’un accident, selon un communiqué de la police publié dimanche. Reste encore à éclaircir les circonstances de l’attaque. La tigresse s’en est prise à la gardienne dans un secteur où elle n’aurait pas dû avoir accès.

Les tigres du zoo de Zurich sont soignés en effet sans contacts directs avec l’homme. Gardiens et animaux ne doivent en principe jamais se retrouver ensemble dans un même local. Le lieu de l’accident est toujours fermé pour les besoins de l’enquête.

Les interrogatoires des collaborateurs sont toujours en cours. La police recherche en outre des visiteurs qui se seraient trouvés à proximité de l’enclos des tigres samedi entre 13h00 et 13h30.

Messages de condoléances

Sur les réseaux sociaux, des centaines de personnes ont exprimé leurs condoléances au zoo et à la famille de la gardienne. Plusieurs ont demandé que tigresse ne soit pas endormie.

Samuel Furrer, expert des fauves à la Protection suisse des animaux (PSA), a expliqué dans plusieurs journaux dominicaux que le comportement de la tigresse avait été naturel. Il n’est pas rare qu’elle s’attaque à des intrus sur son territoire. L’Association des jardins zoologiques de Suisse alémanique a mis en garde contre toute conclusion hâtive.

Plus de fauves au zoo

Le zoo est resté fermé dimanche par respect pour la famille de la défunte. L’incident de samedi est des plus tragiques, a indiqué le parc zoologique dimanche. Le tigre de l’Amour est cependant un animal sauvage qui a ses propres instincts de défense du territoire. Irina aura donc la vie sauve. Le zoo rouvrira ses portes lundi à l’exception du parc de fauves.

L’organisation pour une Ethique dans le traitement des animaux (PETA) plaide pour la fin de la détention de grands prédateurs dans les zoos, a-t-elle indiqué dimanche dans un communiqué.

Rien que dans l’espace germanophone, une douzaine de cas d’accidents mortels ou de fuites d’animaux hors de leur cage ont été recensés ces dernières années. Les tigres et les lions souffrent de leur enfermement dans des espaces trop petits.

Blessures fatales

Samedi, l’un des deux tigres du zoo de Zurich a attaqué une gardienne de 55 ans. C’est un visiteur qui a donné l’alarme. Malgré l’intervention d’une équipe de gardiens, l’employée a succombé à ses blessures sur les lieux de l’attaque. La victime est une employée de longue date du zoo.

La tigresse Irina a été placée dans un local séparé après l’accident. Agée de cinq ans, elle a été déménagée l’été dernier au zoo de Zurich en provenance du Danemark.

Continuer la lecture

Actualité

Collision de trains en Valais: 11 blessés

Publié

le

L'accident a fait 11 blessés dont sept n'ont pas dû être hospitalisé. (©Mgbahn)

Un train de ferroutage a percuté un train régional vendredi vers 10h10 dans le tunnel Stephan-Holzer près d’Oberwald (VS). Onze voyageurs ont été blessés, la plupart légèrement.

Sept voyageurs légèrement blessés ont reçu des soins sur place et n’ont pas dû être hospitalisés. Trois ont été transportés en ambulance à l’hôpital de Viège et une personne a été héliportée à l’hôpital de Sion mais ses jours ne seraient pas en danger, a indiqué à Keystone-ATS Mathias Volken, porte-parole de la police cantonale valaisanne.

Les trains circulaient sur la ligne entre Oberwald et Realp (UR). Le convoi de ferroutage qui venait d’Oberwald a percuté le flanc droit du train régional venant en sens inverse.

Enquête ouverte

Le train de ferroutage se composait d’une locomotive avec neuf wagons et était chargé d’environ 15 automobiles. Le train régional comprenait une locomotive, cinq voitures avec une trentaine de passagers, a indiqué vendredi peu avant midi la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn.

Selon un porte-parole de la compagnie ferroviaire, la collision s’est produite sur un aiguillage. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Le ministère public a ouvert une enquête en collaboration avec le service suisse d’enquête de sécurité (SESE), précise Mathias Volken.

Le trafic entre Ulrichen et Realp est temporairement interrompu. Un service de bus est organisé. Les voyageurs doivent compter avec un trajet d’une heure supplémentaire. La durée de l’interruption du trafic n’est pour l’heure pas connue.

Continuer la lecture

Faits divers

Explosion d’un camion-citerne en Chine: 19 morts

Publié

le

Immeubles effondrés après l'explosion d'un camion-citerne qui transportait du gaz liquide. (©KEYSTONE/EPA/XIAO FAN)

L’explosion d’un camion-citerne sur une autoroute de l’est de la Chine a fait au moins 19 morts et plus de 170 blessées, ont annoncé dimanche les autorités.

La puissance de l’explosion du camion-citerne, qui transportait du gaz liquide, a causé l’effondrement d’immeubles et d’usines.

D’immenses nuages de fumée noire se sont élevés alors que des voitures ont été détruites par les flammes.

Les autorités locales ont indiqué dimanche que 172 personnes ont été blessées lors cette explosion qui s’est produite samedi, près de la ville de Wenling, dans la province de Zhejiang (est).

Un précédent bilan des services de secours chinois faisait état d’un total de 189 personnes toujours hospitalisées dimanche.

Une vidéo diffusée par les médias d’Etat montre une boule de feu s’élevant vers le ciel et des habitants qui crient.

Sur l’une des vidéos, on voit de gros débris s’élevant dans les airs avant d’atteindre des immeubles à proximité. Une autre montre les restes du camion-citerne et plusieurs poids lourds encastrés dans un immeuble réduit à l’état de ruines.

Gaz liquide

Le camion-citerne transportait du gaz liquide, selon les autorités locales.

L’agence de presse Chine Nouvelle a rapporté dimanche qu’une seconde explosion s’est produite quand le camion est tombé sur un atelier.

Dimanche, les services de secours pousuivaient leurs opérations de recherches, selon la même source.

Les accidents de la route sont fréquents en Chine, où le code de la route n’est très souvent pas respecté.

Ainsi, les violations du code de la route sont responsables de près de 90% des accidents mortels ou ayant fait des blessés.

Continuer la lecture

Actualité

Un trentenaire tué à l’arme blanche dans un parking d’Ouchy

Publié

le

Un trentenaire a été tué à l'arme blanche dimanche soir dans un parking d'Ouchy à Lausanne. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Un homme d’une trentaine d’années est décédé d’une blessure à l’arme blanche suite à une altercation dimanche soir dans un parking souterrain d’Ouchy à Lausanne. Les circonstances du drame n’ont pas encore été établies.

Les faits se sont déroulés dans le troisième sous-sol du parking de la Navigation à Ouchy vers 21h30. La victime qui semble être d’origine gambienne a succombé à une blessure à l’arme blanche, a indiqué Antoine Golay, porte-parole de la police municipale à Keystone-ATS lundi, revenant sur une information de 20 minutes.

Le procureur de service a ouvert une enquête. La police, elle, a lancé un appel à témoins.

Continuer la lecture