Rejoignez-nous

Faits divers

Accident de la route mortel sur l’A3

Publié

,

le

L'accident mortel est survenu sur l'A3 avant l'entrée du tunnel du Bözberg, près d'Effingen (AG), en direction de Zurich (photo symbolique). (©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Plusieurs personnes sont mortes mercredi matin dans un accident sur l’autoroute A3 à hauteur d’Effingen (AG). Une voiture de sport a percuté un autre véhicule qui a été propulsé contre un camion.

Le nombre total de victimes n’est pas connu, a indiqué la police argovienne. Selon un porte-parole, l’accident s’est produit devant l’entrée du tunnel du Bözberg, en direction de Zurich.

En raison de travaux, la voie de dépassement était bloquée par un véhicule d’entretien et seule celle de droite était ouverte. Une colonne s’est alors formée.

Réaction tardive

La voiture de sport est arrivée à vive allure et son conducteur s’est rendu compte au dernier moment que la voie de gauche était fermée. Il s’est déporté sur la droite et a embouti une auto dans laquelle se trouvaient plusieurs personnes, la projetant contre le camion.

L’automobiliste au volant du bolide n’a pas été blessé. Il a été arrêté. Le tronçon concerné est actuellement fermé et la circulation, qui a été déviée par la route cantonale.

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Collision de trains en Valais: 11 blessés

Publié

le

L'accident a fait 11 blessés dont sept n'ont pas dû être hospitalisé. (©Mgbahn)

Un train de ferroutage a percuté un train régional vendredi vers 10h10 dans le tunnel Stephan-Holzer près d’Oberwald (VS). Onze voyageurs ont été blessés, la plupart légèrement.

Sept voyageurs légèrement blessés ont reçu des soins sur place et n’ont pas dû être hospitalisés. Trois ont été transportés en ambulance à l’hôpital de Viège et une personne a été héliportée à l’hôpital de Sion mais ses jours ne seraient pas en danger, a indiqué à Keystone-ATS Mathias Volken, porte-parole de la police cantonale valaisanne.

Les trains circulaient sur la ligne entre Oberwald et Realp (UR). Le convoi de ferroutage qui venait d’Oberwald a percuté le flanc droit du train régional venant en sens inverse.

Enquête ouverte

Le train de ferroutage se composait d’une locomotive avec neuf wagons et était chargé d’environ 15 automobiles. Le train régional comprenait une locomotive, cinq voitures avec une trentaine de passagers, a indiqué vendredi peu avant midi la compagnie Matterhorn Gotthard Bahn.

Selon un porte-parole de la compagnie ferroviaire, la collision s’est produite sur un aiguillage. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues. Le ministère public a ouvert une enquête en collaboration avec le service suisse d’enquête de sécurité (SESE), précise Mathias Volken.

Le trafic entre Ulrichen et Realp est temporairement interrompu. Un service de bus est organisé. Les voyageurs doivent compter avec un trajet d’une heure supplémentaire. La durée de l’interruption du trafic n’est pour l’heure pas connue.

Continuer la lecture

Faits divers

Explosion d’un camion-citerne en Chine: 19 morts

Publié

le

Immeubles effondrés après l'explosion d'un camion-citerne qui transportait du gaz liquide. (©KEYSTONE/EPA/XIAO FAN)

L’explosion d’un camion-citerne sur une autoroute de l’est de la Chine a fait au moins 19 morts et plus de 170 blessées, ont annoncé dimanche les autorités.

La puissance de l’explosion du camion-citerne, qui transportait du gaz liquide, a causé l’effondrement d’immeubles et d’usines.

D’immenses nuages de fumée noire se sont élevés alors que des voitures ont été détruites par les flammes.

Les autorités locales ont indiqué dimanche que 172 personnes ont été blessées lors cette explosion qui s’est produite samedi, près de la ville de Wenling, dans la province de Zhejiang (est).

Un précédent bilan des services de secours chinois faisait état d’un total de 189 personnes toujours hospitalisées dimanche.

Une vidéo diffusée par les médias d’Etat montre une boule de feu s’élevant vers le ciel et des habitants qui crient.

Sur l’une des vidéos, on voit de gros débris s’élevant dans les airs avant d’atteindre des immeubles à proximité. Une autre montre les restes du camion-citerne et plusieurs poids lourds encastrés dans un immeuble réduit à l’état de ruines.

Gaz liquide

Le camion-citerne transportait du gaz liquide, selon les autorités locales.

L’agence de presse Chine Nouvelle a rapporté dimanche qu’une seconde explosion s’est produite quand le camion est tombé sur un atelier.

Dimanche, les services de secours pousuivaient leurs opérations de recherches, selon la même source.

Les accidents de la route sont fréquents en Chine, où le code de la route n’est très souvent pas respecté.

Ainsi, les violations du code de la route sont responsables de près de 90% des accidents mortels ou ayant fait des blessés.

Continuer la lecture

Actualité

Un trentenaire tué à l’arme blanche dans un parking d’Ouchy

Publié

le

Un trentenaire a été tué à l'arme blanche dimanche soir dans un parking d'Ouchy à Lausanne. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Un homme d’une trentaine d’années est décédé d’une blessure à l’arme blanche suite à une altercation dimanche soir dans un parking souterrain d’Ouchy à Lausanne. Les circonstances du drame n’ont pas encore été établies.

Les faits se sont déroulés dans le troisième sous-sol du parking de la Navigation à Ouchy vers 21h30. La victime qui semble être d’origine gambienne a succombé à une blessure à l’arme blanche, a indiqué Antoine Golay, porte-parole de la police municipale à Keystone-ATS lundi, revenant sur une information de 20 minutes.

Le procureur de service a ouvert une enquête. La police, elle, a lancé un appel à témoins.

Continuer la lecture

Actualité

97 morts dans l’Airbus qui est tombé sur un quartier de Karachi

Publié

le

Des pompiers tentaient d'éteindre les débris de bâtiments d'un quartier résidentiel à Karachi au Pakistan où un avion de ligne s'est écrasé. (©KEYSTONE/AP/Fareed Khan)

Au moins 97 personnes ont péri dans le crash vendredi d’un avion de ligne Airbus A320 sur un quartier résidentiel de Karachi, au sud du Pakistan. Deux survivants ont été retrouvés. Un problème technique serait à l’origine de la catastrophe.

L’avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) s’est écrasé sur un groupe de maisons alors qu’il approchait de l’aéroport de Karachi. Le dernier bilan, diffusé samedi et faisant état de 97 morts et deux survivants, inclut tous les occupants de l’appareil, ont indiqué les services sanitaires de la province du Sindh, dont Karachi est la capitale. Un hôpital local a par ailleurs fait état de plusieurs personnes tuées au sol.

L’appareil en provenance de Lahore, dans le nord du pays, transportait 98 personnes, selon PIA. Parmi les deux miraculés du crash figure le président de la Bank of Punjab, une des plus importantes banques du Pakistan, a précisé PIA.

Fin des opérations de sauvetage

Les opérations de sauvetage ont pris fin samedi à l’aube, selon les autorités. Durant toute la journée de vendredi, secouristes et habitants avaient fouillé les décombres à la recherche des corps. Un journaliste de l’AFP avait vu plusieurs cadavres calcinés chargés à bord d’une ambulance.

« Il y avait 91 passagers et 7 membres d’équipage » à bord du vol PK8303 « qui a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14h37 » (11h37 en Suisse), a déclaré le porte-parole de PIA. D’après le directeur de la compagnie, l’Airbus A320 se trouvait « en approche finale » de l’aéroport de Karachi quand un incident est survenu.

L’appareil, mis en service en 2004, n’opérait sous les couleurs de PIA que depuis 2014, d’après un communiqué d’Airbus.

« La dernière fois que nous avons eu des nouvelles du pilote, il a indiqué qu’il avait un problème technique », a raconté le directeur dans une vidéo mise en ligne sur Twitter. « On lui a dit […] que deux pistes étaient prêtes pour l’atterrissage, mais il a décidé de remettre les gaz. »

D’après le ministre de l’intérieur, Ijaz Ahmad Shah, le pilote avait indiqué avoir « perdu un moteur » puis lancé « un appel de détresse ».

« Il était en vie »

« J’ai vu un passager hors de l’avion […] Il était en vie. Il parlait. Il m’a demandé de le sauver, mais ses jambes étaient coincées dans la sortie de secours », a raconté un témoin qui avait auparavant vu un cadavre « tomber sur sa voiture ». Il a ajouté n’avoir entendu « aucun cri » d’autres passagers, alors que l’avion s’embrasait.

Le premier ministre Imran Khan s’est dit « choqué et attristé » par la catastrophe, adressant sur Twitter ses « prières et condoléances aux familles et aux disparus ».

Selon le ministre des affaires étrangères, Shah Mahmood Qureshi, l’avion avait à son bord « beaucoup de gens rentrant chez eux pour l’Aïd » el-Fitr, la célébration de la fin du ramadan, la fête la plus importante pour les musulmans.

L’accident survient quelques jours seulement après que le pays a autorisé la reprise des vols commerciaux intérieurs, suspendus pendant plus d’un mois pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. De très rares vols internationaux avaient été maintenus.

Réputation ternie

De fréquents crashs d’avions et d’hélicoptères civils et militaires se sont produits au Pakistan au fil des ans. Le dernier accident aérien d’ampleur dans le pays remonte à décembre 2016. Un avion de la PIA effectuant un vol intérieur s’était écrasé dans le nord montagneux du pays, tuant 47 personnes.

PIA était l’une des grandes compagnies aériennes mondiales jusqu’aux années 1970. Mais des années de pertes financières, de mauvaise gestion et de retards ont terni sa réputation.

La compagnie a été impliquée dans de nombreuses controverses, dont l’incarcération d’un pilote ivre en Grande-Bretagne en 2013. Elle a également eu des problèmes pour obtenir les certifications de sécurité de l’Union européenne pour ses vols cargo.

Entre mars et novembre 2007, toute la flotte de PIA, sauf huit avions, avait été placée sur la liste noire de l’Union européenne.

Continuer la lecture

Actualité

Décès de Kobe Bryant: Le pilote n’était pas drogué

Publié

le

Le pilote de l'hélicoptère transportant Kobe Bryant n'avait pas consommé de drogue (©KEYSTONE/AP/Ringo H.W. Chiu)

Le pilote de l’hélicoptère qui s’est écrasé le 26 janvier avec à son bord l’ex-star de la NBA Kobe Bryant et sa fille Gianna n’avait pas consommé d’alcool ni de drogue.

Les résultats de l’autopsie pratiquée par des légistes de Los Angeles ont été publiés vendredi.

Ara Zobayan, 50 ans, était le pilote de l’appareil qui transportait les Bryant à un tournoi de basket lorsque l’hélicoptère s’est écrasé contre une colline de Los Angeles, tuant toutes les neuf personnes à bord. « Les tests toxicologiques n’ont détecté aucune présence d’alcool ou de drogue. Les substances testées incluent: benzodiazépine, cocaïne, fentanyl, héroïne, marijuana, opioïdes, phéncyclidine et amphétamine », précise le rapport.

Le rapport souligne que la cause du décès des passagers de l’hélicoptère est accidentelle. Selon l’enquête, l’hélicoptère se déplaçait à une vitesse de 296 km/h par un temps brumeux lorsqu’il s’est écrasé contre une colline au nord-ouest de Los Angeles. Concernant Kobe Bryant, le rapport affirme qu’il est décédé sur le coup des suites de blessures sur l’ensemble de son corps.

Continuer la lecture