Choisissez votre radio
Connect with us

Un fonctionnaire sur deux verra son salaire augmenter

Publicité

Politique

Un fonctionnaire sur deux verra son salaire augmenter

Un fonctionnaire sur deux verra son salaire augmenter

Par Olivier Francey

Plus d’un fonctionnaire sur deux, à Genève, verra son salaire augmenter en 2019. Ce sont là des effets directs si le projet de réforme de rémunération qu’a présenté le gouvernement genevois – le projet SCORE – passait la rampe du Grand Conseil et du peuple, si un référendum venait à tomber.

Cet actuel système d’évaluation des fonctions et des rémunérations de l’Etat est jugé obsolète par les autorités, qui veulent le dépoussiérer. Dans les détails, le conseil d’Etat veut réduire le nombre de classes salariales – de 33 à 20 – mais aussi diminuer le nombre de types de profession – personnel technique ou administratif, enseignant ou personnel médical – de 2500 à seulement 147. La mise en oeuvre de cette réforme coûtera 60 millions francs par an au maximum nous promet-on durant les six premières années de sa mise en musique. 40 millions dans les années qui suivront.

Alors que le budget du canton devrait être lourdement déficitaire l’an prochain, alors que des milliards de francs devront être injectés pour pérenniser la caisse de pension des fonctionnaires et qu’une nouvelle réforme fiscale majeure de l’imposition des entreprises devrait plomber les finances cantonales, ce projet tombe-t-il vraiment à pic? Et surtout, comment ce projet-là peut-il être issu d’un conseil d’Etat à majorité de droite?

Réécoutez notre débat.

Vincent Maitre, Olivier Baud, Roger Golay Député PDC, député EàG, conseiller national MCG

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

To Top