Rejoignez-nous

Techno

Un rubik’s cube résolu haut la main

Publié

,

le

Crédits : Mark Oates

Le monde de demain : Le rubik’s cube pour les nuls…  

benoit rouchaleau Le monde de demain

Si vous n’avez jamais réussi de votre vie à résoudre le célèbre casse-tête en forme de cube coloré, ne serait-ce même qu’à en faire une seule face, voici la solution ultime : une main intelligente.

C’est une main robotique développée depuis 2017 par des chercheurs d’Open AI, une entreprise co-fondée par le patron de Tesla et de SpaceX Elon Musk, qui est spécialisée dans les solutions d’intelligence artificielle.

Ils ont entraîné à un robot à résoudre un Rubik’s Cube d’une seule main en quelques minutes. Là où c’est troublant c’est que la main artificielle manipule le cube comme le ferait un humain, la fluidité des mouvements en moins, mais l’efficacité en plus.

Comment cette main robotique procède-t-elle ?

La main est contrôlée par un logiciel qui a appris à manipuler des objets. Via une technique d’apprentissage automatique qui consiste à entraîner un réseau de neurones artificiels à effectuer des tâches de plus en plus complexes.

Il a suffi de 2 mois d’entrainement pour que le logiciel apprenne à résoudre un Rubik’s Cube, en simulation tout d’abord. Il a ensuite fallu passer dans le monde réel et un an supplémentaire pour apprendre la manipulation. Verdict : 4 minutes et 8 secondes lui ont suffi pour y parvenir.

Non contents de cet exploit, les chercheurs ont également poussé le vice en ajoutant des difficultés. Par exemple : scotcher un doigt de la main, poser un tapis sur la main ou même perturber la main pendant la manipulation. Rien n’y a fait…

Pour la petite histoire, il existe déjà des robots encore plus performants, comme celui du MIT, pas de main mais lui n’a besoin que de 0.38 secondes. Chez les humains il y a aussi quelques phénomènes comme cette jeune indienne de 3 ans qui a résolu le rubik’s cube en mars dernier en 1 minute et 51 secondes.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Une phrase magique pour payer son essence

Publié

le

Photo by Skitterphoto from Pexels

Le monde de demain : Aux Etats-Unis, on n’aura bientôt plus besoin de sortir son argent pour payer son essence… 

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Un pas de plus vers les paiements dématérialisés au pays de l’Oncle Sam, où Amazon vient de conclure un partenariat avec la société pétrolière ExxonMobil.

Demain, les automobilistes américains pourront faire le plein d’essence dans leur voiture sans même sortir leur carte bancaire. Pour payer il leur suffira de se positionner devant une pompe et de dire la phrase magique : « Alexa paie l’essence », du nom de l’assistant vocal d’Amazon.

L’assistant demandera alors de confirmer la localisation de la station, le numéro de la pompe choisie et après confirmation vous pourrez ainsi vous servir comme d’habitude.

Le montant à régler, lui, sera directement prélevé sur votre compte, via le service Amazon Pay que vous aurez préalablement synchronisé avec vos coordonnées bancaires.

Petite condition, il faudra qu’Alexa soit disponible dans votre véhicule, c’est déjà le cas chez Toyota, Audi ou Ford par exemple. Et à défaut au moins sur votre smartphone.

Est-ce que l’idée pourrait se propager jusqu’à chez nous ? 

L’option va se déployer dans plus de 11 000 stations-service à travers le pays d’ici la fin de l’année mais pour l’heure, la fonctionnalité ne sera disponible qu’aux États-Unis.

Et pour l’instant les 2 partenaires Amazon et ExxonMobile n’ont pas affiché de volonté de la déployer dans d’autres pays.

Continuer la lecture

Actualité

Un vélo cargo électrique pour la famille

Publié

le

Photo : Wello

Le monde de demain : Une idée de vélo électrique adapté à la famille…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Oui les vélos et les trottinettes électriques c’est bien beau et c’est pratique mais si on a une famille ou des courses à transporter, c’est vite plus compliqué. Et c’est justement sur ce créneau que s’est positionnée une startup française pour développer son vélo cargo électrique à énergie solaire : Le « Wello Family ».

Pour vous le décrire il est à mi-chemin entre le pousse-pousse et la voiturette de golf, en plus étroit : 2 roues avant et une à l’arrière, un toit solaire pour vous protéger des intempéries et recharger les batteries, et il peut transporter 2 adultes ou bien un adulte et 2 enfants. Le pilote est assis à l’avant, guidon en mains et pédales aux pieds.

Il y a également une configuration pour transformer l’espace arrière en coffre pour transporter de la marchandise. Pratique et compact, il peut d’ailleurs emprunter les pistes cyclables.

Une bonne assistance électrique pour le propulser

Le moteur électrique fournit une assistance au pédalage jusqu’à 25 km/h pour une vitesse de pointe à 40 km/h et il affiche une autonomie de 100 kilomètres. Vous le recharger sur secteur ou via les panneaux solaires qui sont vendus en option.

D’ailleurs le seul bémol, c’est le prix, il faut compter 8500 francs, on est presque au prix d’une petite voiture électrique d’occasion. Ce n’est pas pour tous les portefeuilles mais on imagine déjà une déclinaison pour les déplacements en libre-service ou pour les sociétés de livraisons.

 

Continuer la lecture

Actualité

Un boitier intelligent au chevet des malentendants

Publié

le

Photo : Orcam

Le monde de demain : Quand l’intelligence artificielle vient en aide aux personnes malentendantes…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Nouveauté que l’on doit à la start-up israélienne Orcam qui s’est déjà connaitre pour ses dispositifs technologiques pour les aveugles et les malvoyants avec un appareil sans fil qui se fixe sur le côté des lunettes et qui lit à voix haute du texte imprimé ou qui peut reconnaître des visages.

Leur dernière innovation en date : un appareil auditif qui amplifie uniquement la parole de votre interlocuteur même dans un environnement très bruyant.

Le dispositif est relativement léger : il suffit de mettre 2 écouteurs sans fils, connectés via Bluetooth à un petit boitier, pas plus gros qu’un stylo, et Oh miracle, les voix autour s’estompent pour que vous puissiez vous concentrer uniquement sur la parole de celui qui est en face de vous.

Comment se fait ce petit miracle de quiétude ?

C’est une technologie qui combine la vidéo et la modulation audio : il y a une mini-caméra sur le petit boitier que vous portez autour du coup et que vous pointez donc vers votre interlocuteur et qui permet ainsi d’identifier et d’isoler sa voix et de transmettre ses paroles dans vos écouteurs.

L’appareil est dopé à l’intelligence artificielle, il fonctionne hors ligne et sans connexion WiFi et le secret c’est qu’il  est capable de lire sur les lèvres et de détecter les gestes du corps pour déterminer quelle voix vous souhaiter entendre.

Bonne nouvelle la commercialisation est attendue cette année mais aucun tarif n’a encore été annoncé.

 

Continuer la lecture

Business

Microsoft: Clap de fin pour Windows 7

Publié

le

Le 14 janvier 2020 est une date particulière pour le milieu de l’informatique, Microsoft met fin au support de son système d’exploitation Windows 7 après 10 ans de service.

L’œil de Quentin Lienard s’est penché sur cette affaire garantie sans virus:

Quentin Lienard L’œil de Quentin

En octobre 2009, le géant de l’informatique, Microsoft, annonce la sortie de Windows 7 qui a su séduire son public sur la durée. Aujourd’hui encore, il est présent sur un quart des PC dans le monde, avec 200 millions d’utilisateurs.

La fin de ce système d’exploitation sonne donc comme un coup de tonnerre pour tous les utilisateurs. En effet, l’arrêt de ce dernier va entraîner diverses conséquences comme la sécurité des ordinateurs qui resteront sur cette version. Celle-ci ne sera plus assurée par Microsoft et ouvrira la porte à de potentiels cybercriminels.

La question de la compatibilité est également soulignée avec un risque que les développeurs de logiciel abandonnent peu à peu Windows 7 au profit de sa dernière version, Windows 10.

Cependant, les entreprises ayant souscrit un programme payants auprès de ce système d’exploitation pourront en bénéficier jusqu’en 2023.

Pour les autres utilisateurs, la seule solution qui semble s’offrir est de migrer sur Windows 10. Cette migration coûtera environ CHF 160. Microsoft recommande évidemment d’acquérir un nouvel appareil disposant déjà du dernier système exploitation.

Continuer la lecture

Actualité

Demain, des réfrigérateurs (presque) autonomes

Publié

le

Le monde de demain : même les réfrigérateurs seront intelligents…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Confirmation avec le constructeur Bosch qui a développé un réfrigérateur capable de reconnaître les aliments qu’il stocke. Le secret ce sont 2 caméras installées directement dans le réfrigérateur et qui filment les clayettes et balconnets de votre appareil.

Pas de code-barres à scanner, à priori pas de dates limite de consommation à indiquer, il suffit de poser vos aliments à l’intérieur et le réfrigérateur joue les gestionnaires de stocks.

Comment les données sont-elles traitées ? 

Les informations recueillies par les caméras sont envoyées à l’application « Chefling » qui est une sorte de livres de cuisines 2.0 et qui va proposer des recettes en utilisant les aliments qui sont contenus dans votre appareil.

On peut même imaginer que s’il manque des ingrédients, une liste de courses sera automatiquement établie voire même commandée sur Internet. On peut même imaginer qu’à terme le réfrigérateur communique avec le four connecté pour préparer la cuisson…

Mais ça c’est encore de la musique d’avenir, notre réfrigérateur n’en est encore qu’au stade de prototype, et quelques questions restent en suspens… De savoir notamment si les caméras seront suffisamment précises pour différencier 2 aliments ressemblants, par exemple un concombre et une courgette, quid aussi de la gestion des dates de péremption sur les produits en vrac sans étiquettes, quid enfin de la gestion des quantités restantes dans les emballages opaques, comme le lait…

Autant de question sans réponse pour l’heure, mais certains imaginent déjà des balances et autres capteurs d’odeurs intégrés pour les réfrigérateurs de demain.

 

Continuer la lecture