Rejoignez-nous

Techno

Apple lorgne sur des lunettes de réalité augmentée

Publié

,

le

Photo by Torsten Dettlaff from Pexels

Le monde de demain : Bientôt le retour des lunettes de réalité augmentée 

benoit rouchaleau Le monde de demain

C’est Apple qui pourrait être le 1er à relancer le concept… On se souvient que Google avait dégainé dès 2013 ses « Google Glass », sans succès, le modèle a été abandonné depuis…

Entre temps, on a vu poindre quelques lunettes connectées, des lunettes musicales, des lunettes photographiques et puis surtout les casques de réalité virtuelle mais tous les yeux sont désormais tournés vers les lunettes de réalité augmentée qui vous permettent de disposer d’informations directement dans votre champ de vision. Il y a bien eu quelques tentatives chez Microsoft ou chez North mais rien qui ne s’impose pour l’heure au grand public.

Que sait-on justement du projet d’Apple ? 

Pas d’annonce officielle pour l’heure mais on se souvient qu’Apple avait fait l’acquisition en 2018 d’Akonia Holographics, une jeune entreprise spécialisée dans la réalité augmentée. Et ces derniers jours la presse spécialisée bruisse de rumeurs pour un possible lancement au deuxième trimestre 2020.

A priori, elles devraient se connecter à l’iPhone, comme c’était le cas par exemple avec les 1ère Apple Watch. Donc un complément du smartphone, pas son remplaçant pour l’instant… Elles pourraient par exemple afficher un itinéraire ou une notification. Des jeux pourraient également être conçus spécifiquement pour être joués sur les lunettes.

Par contre, personne ne s’avance pour l’heure sur leur design ou sur le prix. Et là on risque bien d’y voir flou…

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Des lunettes connectées très discrètes

Publié

le

Le monde de demain :  Une nouvelle tentative de lunettes connectées pour vous faciliter la vie au quotidien…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

C’est le groupe Bosch qui s’y essaie à son tour, après des essais pour l’heure sans grand succès des mastodontes du secteur, comme Intel, Facebook ou Apple. C’est donc l’entreprise allemande, spécialiste des outils et de l’électroménager, qui va dégainer ses « Smartglasses Light Drive ». Une paire de lunettes intelligentes qui, outre les fonctions basique d’appels mains libres, de notifications ou de messageries, elle vous livre quantité d’informations directement dans votre champ de vision…

En vélo ou en voiture, par exemple, elle vous affiche sous les yeux des indications de navigation avec des flèches directionnelles, le nom des rues ou la distance restant à parcourir. Au supermarché, vous faites les courses et la liste des commissions est consultable en un clin d’œil, vous pouvez même cocher les articles au fur et à mesure en tapotant sur l’une des branches.

A quoi ressemble t’elles ces lunettes ?

A première vue, rien ne le différencie d’une monture classique, elles ont un design des plus sobres. Et la technologie reste discrète et légère puisque les lunettes ne pèsent que 10 grammes, malgré la batterie intégrée qui prévoit une autonomie de 14H.

Mieux même, la technologie peut se greffer sur toutes les montures classiques, même avec des verres correcteurs, il suffit d’intégrer le dispositif directement dans les branches de vos lunettes.

Autre aspect important qui leur rend discrète : les informations projetées sont invisibles pour les personnes extérieures. Prometteur en tout cas… La production en série est prévue pour 2021.

Continuer la lecture

Actualité

Doublage des films : une intelligence artificielle au casting

Publié

le

Le monde de demain :  une révolution technologique qui pourrait améliorer le doublage de vos films ou séries préférés.

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

 

Quoi de plus insupportable qu’un film mal doublé… Vous savez le timbre de voix qui ne colle pas au personnage et qui vous perturbe au point de ne pas apprécier le film à sa juste valeur…

Et bien là la technologie pourrait avoir son mot à dire dans un futur relativement proche grâce à Amazon qui développe une intelligence artificielle qui serait non seulement capable de traduire automatiquement l’audio d’un film, mais aussi d’adapter le timbre, l’émotion ou les bruits du fond pour être au plus près de la version originale. 

Quel est le secret de fabrication ? 

Il y a plusieurs étapes : la première c’est un dispositif de traduction automatique alimenté par une batterie de 150 millions de traductions entre langue anglaise et italienne, qui servent de phase test dans un 1er temps.

Ensuite, les chercheurs se sont intéressés à la durée, la mélodie et au rythme des sons pour obtenir une synchronisation plus fluide des phrases.

Et enfin pour gagner encore en réalisme, ils ont aussi développé une technologie qui est capable de séparer les différentes pistes audio, d’un côté les dialogues, de l’autre les bruits de fond, pour mieux estimer l’impact du dialogue sur les bruits de fond et sur l’environnement.

Les premiers tests viennent d’être soumis à un panel de 14 volontaires italiens qui ont dû noter la qualité des doublages. Verdict : la synchronisation automatique de la parole a rencontré un franc succès mais les techniques d’alignement sur le rythme ne sont pas encore jugées suffisamment fluides… Les comédiens de doublage ont encore quelques beaux jours devant eux…

 

 

Continuer la lecture

Actualité

La micro-maison autonome du futur

Publié

le

Photo : Ecocapsule

Le monde de demain : la solution pour ceux qui rêvent de vivre loin de tout avec le strict minimum mais avec le confort nécessaire…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

C’est une micro maison mobile de moins de 9 m2 pour un poids d’1 tonne 5 qui a la forme ovale, on dirait un œuf couché. Vue de l’extérieur, elle est mignonette et à l’intérieur vous trouvez le minimum vital pour 2 personnes : un lit double escamotable, une kitchenette, des rangements, 2 fenêtres, un bureau inclinable, une douche et des toilettes.

L’avantage de cette éco-capsule, c’est qu’à la différence d’une caravane vous n’avez pas besoin de vous brancher à un réseau d’électricité ou d’eau potable, elle est totalement autonome pour produire son énergie grâce à ses panneaux solaires sur le toit et à une petite éolienne rétractable.

Et par ailleurs, vous avez également un système de récupération et de filtration de l’eau de pluie, un dispositif de ventilation, de climatisation et de chauffage.

On peut déjà la commander ? 

Oui après 7 ans de recherche, le cabinet d’architecture slovaque qui est à l’origine du concept la propose déjà à la vente : il faut compter environ 80 000 euros. C’est le prix de la mobilité, de l’autonomie et de la liberté.

Les constructeurs assurent que la maison peut subvenir aux besoins de ses habitants pendant un an et partout dans le monde, à condition d’un taux d’ensoleillement minimum.

 

Continuer la lecture

Actualité

Internet absorbe 5h27 de votre journée

Publié

le

(AP Photo/Wilfredo Lee, File)

L’étude mondiale Digital 2020 réalisée par la plateforme Hootsuite parue fin janvier provoque une avalanche de données révélatrices. La rédaction de Radio Lac a épluché ces chiffres incroyables qui mettent en lumière notre rapport aux usages d’Internet. Dans ce mouvement planétaire, les Suisses sont parmi les mieux équipés mais aussi les plus raisonnables.

A l’échelle mondiale, 4,5 millards de personnes utilisent internet parmi lesquelles 3,8 milliards sont présentes sur les réseaux sociaux. Sur l’année écoulée, 300 millions de personnes ont rejoint la communauté numérique et constituent un apport frais de nouveaux connectés. Selon l’auteur de ce rapport mondial, Simon Kemp, 40% des habitants de la planète sont ainsi exclus du web.

Une tendance universelle

Dans le détail, la population mondiale connectée passe en moyenne 6h43 sur internet dont 2h24 sur les réseaux sociaux. Simultanément ou séparément, notre attention se porte toujours sur la télévision (3h18) et la musique en streaming (1h26). Enfin les consoles de jeux accaparent en moyenne 1h10 de notre temps.

Vincent Bifrare est directeur de l’agence de communication Mondays.ch, il nous a livré ses impressions sur ces statistiques:

Vincent Bifrare Directeur de l'agence Mondays.ch

La Suisse, dans le Top 5 des nations connectées.

Les pays d’Europe occidentale et centrale sont parmi les mieux équipés au monde avec un taux de pénétration de 92%, soit la deuxième région du monde après l’Europe du Nord (95%) et devant l’Amérique du Nord (88%). A un tel niveau, la progression annuelle reste parmi les plus faibles (+0,7%). La Suisse présente un taux de pénétration de 96% et arrive parmi les nations les plus digitales après les Emirats Arabes Unis (99%) le Danemark (98%) la Corée du Sud (96%) et la Suède (96%).

Alors qu’à l’échelle mondiale, l’usager d’internet se connecte quotidiennement 6h43, les Helvètes se limitent en moyenne 5h27 par jour. Un chiffre très éloigné du record planétaire détenu par les Philippins connectés en moyenne près de 10 heures par jour (9h45).

2H12 par jour sur les mobiles

Les suisses se montrent très intéressés par l’Internet mobile tout en y consacrant un temps raisonnable limité à 2h12 par jour (moyenne mondiale de 3h22). Dans notre pays, l’usage majoritaire d’internet reste lié à l’utilisation de l’ordinateur (3h15)

Un débit puissant et perfectible.

Une récente étude (Ookla – Janvier 2020) détermine que le débit moyen de l’Internet mobile suisse avoisine 58,6  Mbits/s ce qui nous place hors du Top 10 mondial. Le débit le plus rapide est, sans surprise, détenu par la Corée du Sud (103,2 Mbits/s). Du côté de l’Internet fixe, avec le développement de la fibre, la Suisse dispose en moyenne d’un débit de 144,3 Mbits/s. Nous arrivons en cinquième position mondiale, le record étant remporté par Singapour (200 Mbits/s).

Le e-commerce et WhatsApp en vogue

La messagerie instantanée favorite en Suisse reste Whatsapp comme chez la plupart de nos voisins européens. Enfin l’enquête nous apprend que les Suisses dépensent en moyenne environ 1000 francs par an dans les commerces en ligne.

En plein coeur des journées mondiales sans téléphone portable (3 au 9 février), nos habitudes démontrent que nous sommes au contraire plus que jamais attachés à Internet et aux mobiles.

Lire l’étude complète Digital 2020.

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Des couches connectées pour juniors et séniors

Publié

le

Photo : Smardii

Le monde de demain : Demain, même les couches des bébés seront bardées de technologies… 

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Oubliez la technique ancestrale mais efficace qui consiste à sentir la couche de votre nouveau-né pour savoir s’il faut le changer… Demain, c’est la couche du bébé qui vous avertira directement sur votre smartphone.

Enfin, pas exactement la couche mais plutôt un petit disque blanc étanche qui se clipse à n’importe quelle couche jetable. Et le disque est relié à des capteurs qui détectent l’urine et les selles…

Même si ça nous retire une bonne épine du pied, ça reste un gadget ? 

Non parce que cela pourrait s’avérer particulièrement utile dans le secteur de la santé et notamment les maisons de retraite pour les personnes âgées et pour les adultes dépendants. D’ailleurs la start-up qui l’a créé a déjà signé des contrats avec plusieurs établissements aux Etats-Unis, en France et en Italie.

Il faut préciser que ce n’est pas juste un détecteur de trop-plein d’urine, le dispositif peut aussi détecter les anomalies dans la composition de l’urine mais également indiquer la température corporelle, vérifier la position du corps pour prévenir les risques de chutes ou pour analyser le sommeil.

Notez également que les données sont enregistrées pour établir un journal médical du patient ou pour servir d’alertes pour les infirmières, directement via l’application ou sur un écran de contrôle.

Il faut dire que l’ambition de l’entreprise va bien au-delà de la simple couche connectée, derrière leur technologie le défi est de révolutionner la surveillance médicale face à l’augmentation exponentielle de la population âgée, combinée à la pénurie de personnel médical.

Une petite goutte dans la couche mais un grand pas pour l’humanité.

 

 

Continuer la lecture