Rejoignez-nous

Mobilité

Les CFF retrouvent les chiffres noirs grâce à une forte affluence

Publié

,

le

La fréquentation des trains CFF a retrouvé l'année dernière son niveau d'avant la pandémie. Sur la photo, grosse affluence à la gare de Cornavin à Genève (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les CFF ont renoué avec les bénéfices l'année dernière grâce à une affluence qui a retrouvé le niveau record de 2019, soit avant la pandémie. L'endettement de l'entreprise reste cependant élevé. Des économies d'environ 6 milliards de francs sont prévues d'ici 2030.

Le bénéfice total des Chemins de fer fédéraux (CFF) en 2023 s'est établi à 267 millions de francs, contre une perte de 245 millions l'année précédente, indique un communiqué publié lundi. Chaque jour, les CFF ont transporté 1,32 million de personnes, contre 1,16 million en 2022.

Ces chiffres positifs ne permettent cependant pas de réduire significativement l'endettement de la compagnie, qui recule de 11,44 à 11,26 milliards, relèvent les CFF.

Ceux-ci admettent aussi que la hausse de la fréquentation a engendré une baisse du nombre de places libres et un recul de la satisfaction de la clientèle vis-à-vis de la propreté. Cela a pesé sur la satisfaction des voyageurs, qui se maintient cependant "à un bon niveau", selon les CFF.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mobilité

Les hubs du projet Cargo souterrain ne font pas l'unanimité

Publié

le

Les communes et organisations des cantons concernés avaient jusqu'à vendredi pour se prononcer sur le plan sectoriel du projet de Cargo souterrain (archives). (© KEYSTONE/CARGO SOUS TERRAIN)

Le projet Cargo souterrain (CST) pour les marchandises entre Zurich et Härkingen (SO) est jugé très innovant. Les emplacements prévus pour les points d'accès suscitent toutefois des réserves. Les milieux consultés demandent des améliorations.

Le premier tronçon du Cargo souterrain, un projet porté par l'économie privée, doit relier l'aéroport de Zurich à Härkingen (SO), via Zurich, Urdorf (ZH), Spreitenbach (AG) et Suhr (AG). Onze points de raccordement ou hubs sont prévus. Les communes et organisations des cantons concernés avaient jusqu'à vendredi pour se prononcer sur le plan sectoriel.

La ville de Zurich critique les trois city-hub actuellement privilégiés. Ces emplacements sont jugés inadéquats: deux sont situés dans des zones d'habitation et le troisième est trop près d'une nappe phréatique. En outre, la ville doute que ce mode de transport réduise de manière significative le trafic en surface.

Le promoteur de CST affirme pour sa part le contraire, estimant le gain à 5200 camions-kilomètres par jour à Zurich en 2050.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Gratuité des TPG pour les jeunes: le Conseil d'Etat persiste et signe

Publié

le

Bientôt la gratuité des Transports publics genevois pour les jeunes et un rabais pour les séniors? (KEYSTONE/Martial Trezzini).

Le Conseil d'Etat genevois présente un nouveau projet de loi pour la gratuité des transports pour les jeunes et un rabais de 50% pour les séniors.

Le Conseil d'Etat genevois repart à la charge sur la gratuité des transports publics pour les jeunes et un rabais pour les séniors. Le gouvernement a présenté ce mercredi après-midi un nouveau projet de loi, après l'épisode au Grand Conseil qui avait fait couler le précédent.

Sur le fond, pas de changement : le Conseil d'Etat propose toujours la gratuité pour les moins de 24 ans et 50% de réduction pour les bénéficiaires AVS-AI. Les explications de conseiller d'Etat en charge des mobilités, Pierre Maudet.

 

Pour s'éviter le même imbroglio qui avait tout fait capoter au parlement début mai, le Conseil d'Etat a ajouté un volet : il veut récupérer la compétence sur les tarifs.

 

Pierre Maudet, conseiller d'Etat en charge des mobilités, persiste et signe sur le bien-fondé d'une mesure sociale pour les familles.

 

Le nouveau projet de loi sera débattu au Grand Conseil fin mai pour une mise en service espérée en décembre prochain.

Continuer la lecture

Mobilité

Plus de 16 milliards à investir dans l'infrastructure du rail

Publié

le

L'infrastructure ferroviaire suisse doit bénéficier de deux milliards de francs de plus entre 2025 et 2028 que pour la période en cours (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La Confédération devrait investir 16,4 milliards de francs dans l'infrastructure ferroviaire entre 2025 et 2028, soit quelque deux milliards de plus que pour la période en cours. Le Conseil fédéral a transmis mercredi son message au Parlement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Mobilité

Plus de 16 milliards à investir dans l'infrastructure du rail

Publié

le

L'infrastructure ferroviaire suisse doit bénéficier de deux milliards de francs de plus entre 2025 et 2028 que pour la période en cours (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La Confédération devrait investir 16,4 milliards de francs dans l'infrastructure ferroviaire entre 2025 et 2028, soit quelque deux milliards de plus que pour la période en cours. Le Conseil fédéral a transmis mercredi son message au Parlement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Mobilité

Vaud: tassement des ventes de voitures électriques

Publié

le

Les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables stagnent dans le canton de Vaud (photo d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Sur les 24'000 voitures neuves vendues l'an dernier dans le canton de Vaud, 59% étaient des véhicules hybrides ou électriques. Après une forte progression entre 2020 et 2022, les ventes pour ce type de modèles semblent toutefois se tasser.

Parmi les voitures neuves à propulsion alternative, les modèles hybrides associant un moteur thermique à un moteur électrique comptent pour deux tiers des ventes, contre un tiers pour les voitures purement électriques. Un modèle hybride vendu sur cinq peut être rechargé via la prise de courant, précise mardi Statistique Vaud.

La part de marché des voitures électriques et hybrides rechargeables a stagné à 27% du total des ventes de voitures neuves l'an dernier. Un véritable tassement après des hausses de 9 et 4 points de pourcentage en 2021 et 2022.

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer ce ralentissement, comme la hausse des prix de l'électricité et, donc, la réduction de l'écart de coût d'utilisation entre les voitures électriques et thermiques traditionnelles.

L'absence de bornes de recharge à domicile et le fait que les locataires ne puissent pas installer eux-mêmes des bornes privées constituent également des freins, poursuit le communiqué.

Vaud sur le podium

Selon Statistique Vaud, la tendance est comparable au niveau national. Et de prévenir que l'objectif de la feuille de route sur la mobilité électrique, qui vise à augmenter cette part à 50% d'ici à la fin 2025, "pourrait être plus difficile à atteindre".

Les statistiques montrent aussi que la part de voitures purement électriques atteint 3,6% dans le canton en 2023, soit davantage qu'en moyenne nationale (3,3 %). Vaud occupe le 3e rang derrière Zoug (6,8%) et Zurich (4,1%). Sur le plan régional, la part des voitures électriques est la plus élevée dans les communes du district de Nyon.

512 voitures pour 1000 personnes

Parmi les autres évolutions, Statistique Vaud indique que le nombre de voitures pour 1000 personnes a diminué dans le canton, et ce plus fortement que dans le reste du pays.

En terre vaudoise, on compte 512 voitures pour 1000 personnes en 2023 (540 en moyenne suisse). Vaud occupe le quatrième rang des cantons les moins motorisés, derrière Bâle-Ville (324), Genève (418) et Zurich (482).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture