Rejoignez-nous

Sport

Wimbledon : Enfin un succès probant pour Wawrinka

Publié

,

le

Le « vrai » Stan Wawrinka (ATP 224) serait-il de retour? Le Vaudois a en tout cas signé lundi sur le Centre Court de Wimbledon sa plus belle victoire depuis sa double opération au genou gauche.

Il s’est imposé 1-6 7-6 (7/3) 7-6 (7/5) 6-4 devant le demi-finaliste de l’édition 2014 Grigor Dimitrov, tête de série no 6.

Cela faisait plus d’un an qu’il attendait cela. Opéré à deux reprises en août dernier, au repos forcé jusqu’en janvier puis entre la mi-février et la mi-mai, Stan Wawrinka n’avait plus battu de membre du top 10 depuis l’édition 2017 de Roland-Garros et cette demi-finale remportée en cinq sets face à Andy Murray. Une éternité pour un triple vainqueur de Grand Chelem.

Alors certes, Grigor Dimitrov n’est pas au meilleur de sa forme. N’empêche que le Bulgare, vainqueur du dernier Masters ATP et quart de finaliste de l’Open d’Australie en janvier, restait sur quatre succès face à son adversaire du jour. Et qu’il n’a mis que 23′ pour empocher le premier set face à un Stan Wawrinka trop imprécis et pas suffisamment efficace sur son engagement.

Stan Wawrinka a cependant eu le mérite de ne rien lâcher. Il est monté tranquillement en puissance, comme à ses plus beaux jours, et s’est montré bien plus efficace sur les points importants qu’un Grigor Dimitrov – comme souvent – très fébrile dans le « money time ». Le Vaudois a ainsi dominé les deux tie-breaks, réussissant même un somptueux passing de revers gagnant pour boucler le troisième set et prendre l’avantage deux manches à une.

Solide et appliqué, Stan Wawrinka n’a même pas connu de baisse de régime dans une quatrième manche conclue sur son troisième break de l’après-midi. Un signe particulièrement encourageant pour le Vaudois, qui clamait depuis de nombreuses semaines qu’il avait retrouvé son niveau de jeu. Cette victoire doit lui servir de déclic. A lui de confirmer ce renouveau mercredi dans un 2e tour largement à sa portée face au qualifié italien Thomas Fabbiano (ATP 133).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Triathlon: Huwiler, net vainqueur du premier « half » de Genève

Publié

le

Une 30e édition mémorable pour Thomas Huwiler (© 2019 La Tour Genève Triathlon/Benjamin Becker/Peter Kittler).

Thomas Huwiler a nettement gagné le premier « half distance » du La Tour Genève Triathlon. Un temps sensationnel lui permet d’inscrire son nom au palmarès devant sa famille. Autre représentante du canton, Fanny Kleiner l’a emporté chez les dames.

La trentième restera dans les annales. Record de participation. Premier « semi », équivalent à la distance de la moitié d’un « ironman ». Et un vainqueur qui sort de l’ordinateur: Thomas Huwiler. Vainqueur l’an dernier, le sociétaire du Stade Genève a remporté cinq courses ces trois années sur le Triathlon de Genève. Son dernier succès en date lui permet de donner une nouvelle dimension. A bientôt 30 ans (il les aura en septembre), il a marqué les esprits en faisant beaucoup mieux que de passer sous la barre symbolique des quatre heures; avec un chrono de 3h53’39 distançant son premier poursuivant l’Allemand Leif Schröder-Groenveld de près de quinze minutes. Tout ça, sous les yeux de sa mère et de son grand-père. Un succès éclatant, on serait presque tenté de parler de triomphe.

Thomas Kleiner

 

Fanny Kleiner : une victoire convaincante

La victoire a souri aux couleurs genevoises chez les dames également: Fanny Kleiner l’a emporté en 4h43’04. A l’arrivée, la gagnante était toutefois plus heureuse du trophée reçu – la cloche offerte au vainqueur – que de sa performance chronométrique.

Fanny Kleiner

A signaler par ailleurs, la spectaculaire remontée de Fanny Kleiner qui était 65e seulement à l’issue de l’épreuve de natation.

 

Un trio de relayeurs 

Le « half » a également attiré beaucoup de relayeurs. C’est le trio dénommé « Lazy Boys » Tri Club composé de Javier (cyclisme), Marie et Régis (course à pied) qui l’a emporté. Ancienne nageuse de Genève Natation, Marie Cons a longtemps concouru sous les couleurs du club des Vernets.

Marie Cons Genève-Natation/Lazy Boys Tri Club

 

 

Moins de 13 ans: Amélie devant les garçons

Chez les moins de 13 ans, la Vaudoise Amélie Gorka a terminé devant tous les garçons, laissant le premier d’entre eux (Francesco Vacca) à dix secondes derrière elle. Cette performance ne relève pas du hasard. Car malgré son jeune âge, elle semble déjà avoir un plan de carrière. Les médailles suisses aux Jeux Olympiques font rêver la triathlète de la Riviera qui aspire même à marcher sur les traces d’une certaine Nicola Spirig!

Amélie Gorka Gagnante M13

 

Concernant le format de l’épreuve, les organisateurs ont renoncé à la course cycliste pour les catégories « écoliers » pour des questions de sécurité, privilégiant un aquathlon (natation et course à pied).

Benjamin Chandelier Directeur du La Tour Genève Triathlon

 

Continuer la lecture

Sport

Record de participation au Triathlon de Genève

Publié

le

Un record de participation a été établi au Triathlon de Genève (DR/arch./© Anthony Demierre & Martin Good/merdaillon)

Plus de 3000 inscrits au 30e Triathlon de Genève qui se déroule samedi et dimanche: le record de participation a été battu pour le plus grand bonheur des organisateurs. L’introduction d’un nouveau format de course très attendu le « half » permet à la manifestation genevoise de franchir un cap important. 

Avec 3’007 inscrits pour au La Tour Genève Triathlon, les organisateurs sont comblés; ils ont même dû refuser du monde (600 personnes sur la liste d’attente). Cette édition-anniversaire leur donne également l’occasion d’introduire une nouveauté: la distance « half » qui équivaut à la moitié d’un « ironman », à savoir près de 1,9 km à la nage, 90 km à vélo et un semi-marathon pour terminer, 21,095 km de course pied. Une course introduite à la demande de nombreux triathlètes chevronnés. Pour le comité d’organisation, la mise sur pied de ce nouveau format a nécessité bon nombre d’adaptations sur le plan logistique.

Benjamin Chandelier Directeur du La Tour Genève Triathlon

 

Vainqueur de la distance standard (ou olympique) l’an dernier, le sociétaire du Stade Genève Thomas Huwiler se réjouit de cette innovation qui représente beaucoup pour les coureurs.

Thomas Huwiler Vainqueur du La Tour Genève Triathlon'18

 

Thomas Huwiler : « je raisonne davantage en termes d’envie que d’ambition »

Désireux de confirmer son succès de la 29e édition, le sociétaire du Stade Genève vise un nouveau succès sur le « half ». En attendant, il revient sur son parcours et le changement qu’il a entrepris au lendemain de ce titre conquis sur le quai du Mont-Blanc.

Thomas Huwiler Vainqueur du La Tour Genève Triathlon'18

 

Reste à savoir ce que le fait de prendre part au « half » change en termes de préparation.

Thomas Huwiler Vainqueur du La Tour Genève Triathlon'18

 

Continuer la lecture

Sport

Triathlon: Silke Pan va traverser 26 lacs en 15 jours

Publié

le

Marraine du La Tour Genève Triathlon, la para-cycliste Silke Pan se lance un défi titanesque traverser 26 lacs en 15 jours. Au total, elle devra parcourir plus de 1000 km à la force des bras!

Les organisateurs du Triathlon de Genève ont fait fort pour la trentième édition! D’abord, le lancement de la distance « half », l’équivalent d’un semi-« ironman ». Un record de participation largement battu: plus de 3000 concurrent(e)s inscrits toutes catégories confondues et 600 personnes sur la liste d’attente. Des têtes d’affiche à la hauteur de l’événement avec le Genevois Thomas Huwiler, vainqueur l’an dernier, et surtout Silke Pan, marraine de la trentième édition du La Tour Genève Triathlon.
Ancienne trapéziste-contorsionniste, paraplégique (à cause d’une lourde chute) depuis plus onze ans, elle est devenue une adepte de handbike, le para-cyclisme, discipline dans laquelle a été vice-championne du Monde voilà 48 mois…

Un défi en entraînant un autre, elle a décidé de se lancer dans une aventure épique: la traversée de vingt-six lacs en l’espace de quinze jours, en commençant par le Lac Léman à l’occasion de la trentième édition où elle s’aligne dans la catégorie découverte (250 m de natation, 8,5 km de handbike, 2,5 km en fauteuil de course).

Silke Pan Para-triathlète

 

Après ces tribulations lacustres, Silke Pan retournera à sa discipline de prédilection: le para-cyclisme avec l’ambition de se qualifier pour les Jeux d’été à Tokyo !

Continuer la lecture

A la une

Le marin genevois Alan Roura traverse actuellement l’Atlantique

Publié

le

Alan Roura et son bateau La Fabrique, le 11 juillet. [© La Fabrique Sailing Team]

Le navigateur âgé de 26 ans Alan Roura est parti à l’assaut de l’Atlantique nord. Le marin genevois s’est élancé à 20h00 de New York pour tenter de battre le record de la traversée en monocoque.

Roura, à bord de son bateau de la classe Imoca, a coupé la ligne de départ virtuelle du phare d’Ambrose et cherchera à franchir celle, 2800 milles nautiques (5333 kilomètres) plus à l’Est, symbolisée par le cap Lizard, dans les Cournouailles (GBR).

C’est le Français Marc Guillemot qui détient le record depuis 2013. Il est de 8 jours, 5 heures, 20 minutes et 20 secondes.

La Fabrique au large au large du phare d’Ambrose, proche de New York [© La Fabrique Sailing Team]

Continuer la lecture

Sport

Meeting de Lucerne: Wanders rapide

Publié

le

Julien Wanders à l'aise sur 3000 m à Lucerne (©KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Julien Wanders tient une forme épatante. Le Genevois a « sauvé » la Suisse à Lucerne lors du 3000 m qu’il a fini à la troisième place en 7’43 »62.

Très heureux de son 5000 m à Athletissima vendredi dernier, Julien Wanders se présentait à Lucerne sur une distance moins favorable à ses qualités de fondeur. Mais le Genevois sait ce qu’il fait et il avait envie de tester sa vitesse et d’améliorer son record (7’50 »35). Résultat, le Genevois a explosé son meilleur temps de près de sept secondes. Il n’est plus très loin du record de Suisse de Markus Ryffel (7’41 »05).

Programme chargé pour Mujinga Kambundji avec le 100 m et le 200 m. Sur la ligne droite, la Bernoise avait dans l’idée de faire un peu mieux que ses 11 »27 de Lausanne. Eh bien la sprinteuse a déchanté en demi-finale. Seulement 6e de sa série en 11 »53, la femme la plus rapide de Suisse n’a pas eu l’occasion de se mesurer aux meilleures en finale.

Heureusement, pour son premier 200 m de la saison, la Bernoise aux racines congolaises a semblé mieux dans sa course pour réussir une 3e place en 22 »90 et décrocher la limite pour les Mondiaux de Doha.

Déception en revanche pour Alex Wilson. Le sprinter bâlois voulait frapper un grand coup et pourquoi pas améliorer son record de Suisse (19 »98), il a terminé dernier en coupant son effort avant la ligne d’arrivée (20 »98). Victoire pour le Jamaïcain Bloomfield en 20 »53.

Soirée maussade également du côté de Selina Büchel et Kariem Hussein. Sur 800 m, la St-Galloise n’a pas su faire mieux que 5e (2’02 »54) dans une course très peu relevée et gagnée en 2’00 »84 par la Britannique Sarah McDonald. Sur 400 m haies, le champion d’Europe 2014 a fini 5e en 50 »66.

Continuer la lecture