Rejoignez-nous

Sport

Snowboard: Nevin Galmarini sacré !

Publié

,

le

Le snowboard suisse tient un nouveau champion olympique ! Nevin Galmarini a triomphé sur le géant parallèle à l’issue d’une compétition rondement menée.

Médaillé d’argent inattendu à Sotchi en 2014, le Grison portait, cette fois-ci, la pancarte de favori. Déjà assuré de remporter cet hiver le globe de géant parallèle en Coupe du monde, le rider de 31 ans a tenu son rang avec brio samedi pour LE rendez-vous de la saison.

Meilleur temps des qualifications, Nevin Galmarini a pu choisir à chaque fois son parcours, optant toujours pour le rouge, plus rapide que le bleu. Fort de cet avantage, mais aussi de sa capacité à prendre des lignes plus directes que ses adversaires, il a éliminé successivement le Slovène Tim Mastnak, l’Italien Roland Fischnaller et le Français Sylvain Dufour pour se retrouver en finale contre Sangho Lee. Un Coréen qui, malgré l’appui du public, n’a pas été plus apte que les autres à stopper la marche triomphale du Grison, facile vainqueur de cette finale avec 43 centièmes de marge.

En s’imposant, Nevin Galmarini a sauvé l’honneur du snowboard suisse, pas très heureux jusqu’ici durant ces joutes 2018. Le Grison s’est également rappelé au bon souvenir des frères Schoch, les derniers avant lui à être montés sur un podium olympique en snowboard alpin avec les deux médailles d’or de Philipp (2002 et 2006) et celle en argent de Simon (2006).

Les deux autres Suisses en lice samedi, Kaspar Flütsch et Dario Caviezel, ont été éliminés lors des qualifications, bouclées respectivement aux 21e et 22e rangs.

(Source ATS)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

GSHC: Marco Maurer de retour à Genève dès la saison prochaine

Publié

le

Marco Maurer avec Bienne, le 23 novembre 2018. / Bastien Gallay - gallayphoto.ch

Le Genève-Servette Hockey Club continue de renforcer sa défense en vue de la saison prochaine. Après les récentes signatures de Simon Le Coultre et Roger Karrer et les prolongations d’Henrik Tömmernes et Jonathan Mercier, c’est Marco Maurer qui portera le maillot grenat la saison prochaine, a annoncé jeudi le GSHC.

Actuel joueur au HC Bienne, Marco Maurer (30 ans), il avait déjà disputé une saison en grenat, faisant partie de l’équipe lors de la finale perdue en 2010 face au CP Berne. Le contrat porte sur deux saisons soit jusqu’au terme de l’exercice 2020-2021.

Formé à Zoug, Marco Maurer a transité par plusieurs équipes après son passage à Genève. Il est passé par Rapperswil, Zurich et de Lugano avant de rejoindre Bienne où il était engagé depuis la saison 2015-2016. Il compte au total 620 matchs de National League pour 87 points (32 buts et 55 passes décisives).

La réaction des parties

Jointes au communiqué du GSHC, voici la réaction des deux parties:

Marco Maurer : « Je suis très heureux de revenir à Genève ! C’est évidemment spécial pour moi : le septième match perdu en finale en 2010 est toujours dans mon esprit. J’ai passé quatre superbes années à Bienne où j’ai pu progresser dans mon jeu. Revenir à Genève avec Chris McSorley et Louis Matte est une excellente opportunité. Mon rôle sera évidemment différent que lors de mon premier passage, j’espère pouvoir apporter mon expérience auprès des plus jeunes joueurs. »

Chris McSorley : « Nous sommes très heureux d’annoncer le retour de Marco. C’est un joueur très respecté par ses coaches et ses coéquipiers. Un joueur qui donne toujours son maximum pour faire la différence dans un match. Il possède une combinaison rare de talent, patinage et de solidité, des qualités très importantes pour le succès d’une équipe. Nous lui souhaitons un bon retour dans la famille du Genève-Servette et sommes impatients de travailler à nouveau avec lui. »

Huit défenseurs sous contrat

Cela porte à 8 le nombre de défenseurs sous contrat avec Genève-Servette la saison prochaine, soit:

– Marco Maurer, 30 ans;
– Simon Le Coultre, 19 ans;
– Roger Karrer, 21 ans;
– Jonathan Mercier, 32 ans;
– Henrik Tömmernes, 28 ans;
– Mike Völlmin, 25 ans;
– Arnaud Jacquemet, 30 ans;
– Eliot Antonietti, 25 ans.

A cette liste s’ajoutent encore deux jeunes joueurs:
– Enzo Guebey, 19 ans – en prêt à la Chaux de Fonds;
– Sandis Smons, 19 ans, avec les juniors élites du club.

Daniel Vukovic, Goran Bezina, Johan Fransson, Eric Martinsson et Mauro Dufner possèdent tous un contrat valable jusqu’au terme de la présente saison.

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Le Club Sport

McSorley: « Je ne suis pas surpris qu’Arno Del Curto soit engagé »

Publié

le

Chris McSorley face à Rapperswil le 1er décembre 2018 / Bastien Gallay - gallayphoto.ch

Le hockey suisse a vécu lundi un tremblement de terre. Arno Del Curto a retrouvé de l’embauche auprès des Zurich Lions. Il a signé un contrat jusqu’à la fin de la saison en cours avec le club zurichois, actuel 6e de National League. Arno Del Curto remplace ainsi Serge Aubin qui a été démis de ses fonctions après une saison décevante à la tête des Lions.

Le technicien grison avait quitté Davos le 28 novembre dernier après un début de saison catastrophique après 22 ans à la tête de l’équipe.

À 62 ans, il compte 6 titres de champions suisse en 9 présences en finale. Del Curto connait bien Zurich puisque c’est là-bas qu’il avait commencé sa carrière en LNA en tant que coach, c’était entre 1991 et 1993.

Voir Arno Del Curto à la tête d’une équipe cette saison déjà est une surprise pour beaucoup de personne mais pas pour Chris McSorley. L’entraîneur principal du Genève-Servette n’est pas étonné de cette nomination à Zurich.

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

La question est de savoir si Zurich est maintenant une meilleure équipe qu’elle ne l’était hier ? Pas de doute pour Chris McSorley.

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

Avec Arno Del Curto, Chris McSorley fait partie des dinosaures du hockey Suisse. Au total, ce sont 24 ans de coaching en LNA pour le Grison et 16 ans pour l’Ontarien de Genève. Cela n’a pas empêché Davos et Del Curto de mettre fin à leur collaboration en novembre dernier. Alors, est-ce que Chris McSorley, se voit coacher un jour une autre équipe que Ge-Servette ?

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

Deux dates sont à noter dans son agenda, le 12 février prochain, date à laquelle le GSHC affrontera pour la première fois Del Curto et les ZSC Lions. L’autre date à souligner est le 23 février avec le retour d’Arno Del Curto à la Vaillant Arena, mais cette fois en tant qu’entraîneur des ZSC Lions.

 

Les réponses non traduites de Chris McSorley:

Chris McSorley n’est pas surpris de l’engagement de Del Curto:

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

Les ZSC Lions sont-ils meilleurs aujourd’hui qu’hier:

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

Se voit-il un jour coacher une autre équipe:

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

Geff Scarantino

Continuer la lecture

Le Club Sport

Floran Douay: « Je vais travailler trois fois plus cet été »

Publié

le

Floran Douay ne rechaussera plus les patins / Frédéric Curtet Curtetphoto.ch

Il a été blessé le 21 décembre dernier lors de la 33e minutes du match entre le Genève-Servette Hockey Club et l’EV Zug, Floran Douay a été opéré jeudi de son genou. Nous avons pris de ses nouvelles quelques heures après sa sortie de l’hôpital.

Floran Douay Attaquant du GSHC

 

Avoir le joueur grenat en ligne était également l’occasion d’évoquer le 16 janvier 2016. Floran Douay était alors celui qui avait déclenché la pluie de nounours lors du match des peluches. Un souvenir qui reste ancré dans la mémoire du joueur (interview réalisée avant la victoire AP 3-2 du GSHC face à Rapperswil)

Floran Douay Attaquant du GSHC

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Actualité

Tennis: Andy Murray annonce sa retraite pour cette année

Publié

le

Andy Murray: il risque de quitter la scène lundi. (©KEYSTONE/AP/MARK BAKER)

Andy Murray jouera-t-il lundi à Melbourne le dernier match de sa carrière ? « C’est possible », a révélé l’Ecossais lors d’une conférence de presse poignante.

« L’idée est de jouer jusqu’au mois de juillet pour écrire la fin de l’histoire à Wimbledon, explique-t-il. Mais est-ce que je serai capable de tenir encore six mois`? Je l’ignore. » Opposé à Melbourne au Champion de Doha Roberto Bautista Agut (no 22), Andy Murray sait que ses chances de victoire dans ce premier tour sont proches du néant. Toujours en proie à des douleurs à sa hanche opérée il y a une année à Melbourne justement, il évolue aujourd’hui à des années lumières du niveau qui lui avait permis de s’emparer de la place de no 1 mondial à l’automne 2016.

« J’ai annoncé en décembre à mon équipe cette décision de dire stop après Wimbledon. Je n’arrive pas à prendre le pas sur la douleur », avoue l’Ecossais, 230e mondial aujourd’hui, qui a payé au prix fort les efforts démentiels fournis en 2016 pour ravir à Novak Djokovic la place de no 1 mondial. Il avait, ainsi, enlevé cinq tournois de rang – Pékin, Shanghaï, Vienne Paris-Bercy et le Masters – au cours d’un automne phénoménal. Mais son corps devait lâcher pour de bon après sa demi-finale de Roland-Garros perdue devant Stan Wawrinka en juin 2017.

Membre à part entière du « Big Four » avec Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic, Andy Murray quittera la scène avec un palmarès somptueux: trois titres du Grand Chelem – US Open 2012 et Wimbledon 2013 et 2016 -, deux médailles d’or aux Jeux et un Masters pour un total de 45 victoires en tournoi sans oublier la Coupe Davis en 2015. Il aura redonné toutes ses lettres de noblesse au tennis britannique qui recherchait désespérément un ambassadeur depuis la dernière victoire de Fred Perry à Wimbledon en 1936.

source ATS

Continuer la lecture

Le Club Sport

Exploit historique des volleyeuses suisses !

Publié

le

Qualifiées après une rencontre épique, malgré une courte défaite face à l'Autriche ! Photos: @Damien Sengstag (archives).

Pour la première fois de son Histoire, l’Equipe de Suisse féminine de volleyball se qualifie pour les championnats d’Europe sur le parquet.

Il leur fallait un point et elles l’ont obtenue!
Emmenée par l’attaquante Laura Künzler et la passeuse Méline Pierret, la très jeune (21 ans de moyenne d’âge) et très talentueuse sélection helvétique a réussi à obtenir ce point, indispensable pour accéder à la phase finale de l’Euro qui se jouera du 23 août du 8 septembre prochains simultanément dans quatre pays en remportant les deux premières manches de la rencontre qualificative – d’un excellent niveau! –  finalement perdue (2-3) mercredi face à l’Autriche. Deux sets victorieux qui lui ayant permis d’engranger un point synonyme de qualification.

Jusqu’ici, la seule – et unique – participation de l’Equipe de Suisse féminine remontait à cinq ans, mais elle avait été qualifiée d’office, en tant que nation co-organisatrice (conjointement à l’Allemagne).

Mais qu’est-ce que cette formation a de plus que ses devancières?

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

Malgré son inconstance qui lui a finalement coûté la victoire, cette formation rouge à croix regorge de talent. A l’image de l’attaquante Laura Künzler ou de la passeuse Méline Pierret et ce ne sont pas les seules!

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

Quant au coach national, Timo Lippuner, il a grandement contribué à faire évoluer cette équipe.

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

Les Suissesses vont participer à une phase finale organisée conjointement par quatre pays différents (Pologne, Slovaquie, Hongrie, Turquie). Pour des raisons bien précises!

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture