Rejoignez-nous

Le Club Sport

Patrick Kinigamazi: « si je perds, j’arrête ! »

Publié

,

le

Un tournant dans la carrière de Patrick Kinigamazi (© Stéphane Chollet).

Le boxeur genevois se trouve à un tournant dans sa carrière au moment d’entamer la défense de son titre mondial WBF face au Britannique Jordan McCorry chez les super-plumes. 

La victoire ou la retraite tel est l’enjeu du combat que Parick Kinigamazi livre jeudi soir face au Britannique Jordan McCorry. Un combat en douze rounds de trois minutes dans la catégorie des poids super-plumes, les moins de 58,9 kg, titre planétaire WBF en jeu. Âgé de 35 ans, le sociétaire du club pugilistique de Carouge qui était l’invité du Club Sport de Radio Lac considère ce combat comme le tournant de sa carrière. Un succès face à un ressortissant du Royaume-Uni aurait un retentissement médiatique important avec davantage de chances d’attirer un financement conséquent susceptible de mener à un futur combat prestigieux.

Patrick Kinigamazi Détenteur du titre mondial WBF des super-plumes

 

A l’inverse, un revers sonnerait comme un coup d’arrêt….

Patrick Kinigamazi Détenteur du titre mondial WBF des super-plumes

Au total, ce sont cinq combats professionnels qui se dérouleront sous le chapiteau du Cirque de Noël à Plainpalais, avec notamment la présence du mi-lourd (moins de 79,3 kg) lausannois Yoann Kongolo qui sera opposé à l’Allemand Miloslav Savic. Celui opposant Kinigamazi à McCorry aura lieu en fin de soirée…

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Club Sport

Simon Le Coultre: « Le projet du Genève-Servette m’a vraiment plu »

Publié

le

La défense du Genève-Servette pour la saison 2019-2020 est presque déjà entièrement bouclé, notamment avec l’annonce du retour de Marco Maurer aujourd’hui. Futur grenat, Simon Le Coultre fera partie des jeunes joueurs engagés dans l’arrière-garde pour la saison à venir.  Le défenseur de 19 ans, engagé avec la Suisse M20 lors du championnat du monde début janvier, revient ainsi en Suisse après 3 ans outre-atlantique, mais pourquoi au GSHC:

Simon Le Coultre Défenseur de 19 ans

 

Simon Le Coultre n’a que 19 ans et a signé pour trois ans. Il vient en Suisse pour s’aguerrir bien sûr mais garde évidemment la NHL en tête:

Simon Le Coultre Futur défenseur du GSHC

 

Simon Le Coultre est déjà de retour en Suisse afin de subir une opération à l’épaule, une blessure qui le tiendra éloigné des patinoires jusqu’au terme de la présente saison. Mais il ne manquera pas le début de la préparation avec sa future équipe:

Simon Le Coultre Blessé jusqu'en fin de saison

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Le Club Sport

McSorley: « Je ne suis pas surpris qu’Arno Del Curto soit engagé »

Publié

le

Chris McSorley face à Rapperswil le 1er décembre 2018 / Bastien Gallay - gallayphoto.ch

Le hockey suisse a vécu lundi un tremblement de terre. Arno Del Curto a retrouvé de l’embauche auprès des Zurich Lions. Il a signé un contrat jusqu’à la fin de la saison en cours avec le club zurichois, actuel 6e de National League. Arno Del Curto remplace ainsi Serge Aubin qui a été démis de ses fonctions après une saison décevante à la tête des Lions.

Le technicien grison avait quitté Davos le 28 novembre dernier après un début de saison catastrophique après 22 ans à la tête de l’équipe.

À 62 ans, il compte 6 titres de champions suisse en 9 présences en finale. Del Curto connait bien Zurich puisque c’est là-bas qu’il avait commencé sa carrière en LNA en tant que coach, c’était entre 1991 et 1993.

Voir Arno Del Curto à la tête d’une équipe cette saison déjà est une surprise pour beaucoup de personne mais pas pour Chris McSorley. L’entraîneur principal du Genève-Servette n’est pas étonné de cette nomination à Zurich.

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

La question est de savoir si Zurich est maintenant une meilleure équipe qu’elle ne l’était hier ? Pas de doute pour Chris McSorley.

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

Avec Arno Del Curto, Chris McSorley fait partie des dinosaures du hockey Suisse. Au total, ce sont 24 ans de coaching en LNA pour le Grison et 16 ans pour l’Ontarien de Genève. Cela n’a pas empêché Davos et Del Curto de mettre fin à leur collaboration en novembre dernier. Alors, est-ce que Chris McSorley, se voit coacher un jour une autre équipe que Ge-Servette ?

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

Deux dates sont à noter dans son agenda, le 12 février prochain, date à laquelle le GSHC affrontera pour la première fois Del Curto et les ZSC Lions. L’autre date à souligner est le 23 février avec le retour d’Arno Del Curto à la Vaillant Arena, mais cette fois en tant qu’entraîneur des ZSC Lions.

 

Les réponses non traduites de Chris McSorley:

Chris McSorley n’est pas surpris de l’engagement de Del Curto:

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

Les ZSC Lions sont-ils meilleurs aujourd’hui qu’hier:

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

 

Se voit-il un jour coacher une autre équipe:

Chris McSorley Entraîneur du GSHC

Geff Scarantino

Continuer la lecture

Le Club Sport

Floran Douay: « Je vais travailler trois fois plus cet été »

Publié

le

Floran Douay ne rechaussera plus les patins / Frédéric Curtet Curtetphoto.ch

Il a été blessé le 21 décembre dernier lors de la 33e minutes du match entre le Genève-Servette Hockey Club et l’EV Zug, Floran Douay a été opéré jeudi de son genou. Nous avons pris de ses nouvelles quelques heures après sa sortie de l’hôpital.

Floran Douay Attaquant du GSHC

 

Avoir le joueur grenat en ligne était également l’occasion d’évoquer le 16 janvier 2016. Floran Douay était alors celui qui avait déclenché la pluie de nounours lors du match des peluches. Un souvenir qui reste ancré dans la mémoire du joueur (interview réalisée avant la victoire AP 3-2 du GSHC face à Rapperswil)

Floran Douay Attaquant du GSHC

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Le Club Sport

Exploit historique des volleyeuses suisses !

Publié

le

Qualifiées après une rencontre épique, malgré une courte défaite face à l'Autriche ! Photos: @Damien Sengstag (archives).

Pour la première fois de son Histoire, l’Equipe de Suisse féminine de volleyball se qualifie pour les championnats d’Europe sur le parquet.

Il leur fallait un point et elles l’ont obtenue!
Emmenée par l’attaquante Laura Künzler et la passeuse Méline Pierret, la très jeune (21 ans de moyenne d’âge) et très talentueuse sélection helvétique a réussi à obtenir ce point, indispensable pour accéder à la phase finale de l’Euro qui se jouera du 23 août du 8 septembre prochains simultanément dans quatre pays en remportant les deux premières manches de la rencontre qualificative – d’un excellent niveau! –  finalement perdue (2-3) mercredi face à l’Autriche. Deux sets victorieux qui lui ayant permis d’engranger un point synonyme de qualification.

Jusqu’ici, la seule – et unique – participation de l’Equipe de Suisse féminine remontait à cinq ans, mais elle avait été qualifiée d’office, en tant que nation co-organisatrice (conjointement à l’Allemagne).

Mais qu’est-ce que cette formation a de plus que ses devancières?

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

Malgré son inconstance qui lui a finalement coûté la victoire, cette formation rouge à croix regorge de talent. A l’image de l’attaquante Laura Künzler ou de la passeuse Méline Pierret et ce ne sont pas les seules!

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

Quant au coach national, Timo Lippuner, il a grandement contribué à faire évoluer cette équipe.

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

Les Suissesses vont participer à une phase finale organisée conjointement par quatre pays différents (Pologne, Slovaquie, Hongrie, Turquie). Pour des raisons bien précises!

Aurèle Müller Président de Swiss Volley Région Genève

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Volleyball: un point sur six pour les équipes genevoises

Publié

le

Ancienne joueuse de Genève Volley, Fabia Gnädinger vit sa première saison en tant qu'assistante-coach dans l'élite.

Tant Chênois que Genève Volley se sont incliné samedi lors de la dernière journée avant Noël.

Battu (2-3) au tie-break (11-15) par Uni Berne au Centre  Sportif de Sous-Moulin, Chênois, quatrième, compte à présent quatre points de retard sur le Lausanne UC, vainqueur de Jona (3-0). Battues par Lugano (1-3) devant leur public à la Salle de l’école de culture générale Henry Dunant, les volleyeuses de Châtelaine sont elles aussi devancées au classement par une formation lausannoise au classement: Cheseaux. En gagnant face aux Tessinoises, elles auraient pu devancer leurs rivales lémaniques avant la pause des Fêtes de fin d’année. Après avoir nettement perdu les deux premières manches (16-15, 13-25), les Genevoises se sont ressaisies pour remporter la troisième (25-21), avant de retomber dans leurs travers lors de la quatrième (22-25).

Laetitia Perroud Libera de Genève Volley

 

Même son de cloche du côté de l’encadrement de l’équipe: le début de partie raté coûte cher aux joueuses de Ludovic Gruel. A entendre son assistante Fabia Gnädinger, cette rencontre s’est principalement joué dans un secteur de jeu: le service-réception.

Fabia Gnädinger Assistante-coach de Genève Volley

 

Même si les regrets des Genevoises sont compréhensibles, la formation visiteuse paraissait tout de même aguerrie et bien jambes…

Fabia Gnädinger Assistante-coach de Genève Volley

 

Les néo-promues gardent la lanterne rouge, avec une longueur de retard sur Cheseaux.

Laetitia Perroud Libera de Genève Volley

 

Une sérénité d’autant plus compréhensible qu’il n’y aura pas de relégation au terme de la présente saison.

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture