Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Patrick Emond: « si on travaille fort, on est récompensé ! »

Publié

,

le

Le message Patrick Emond, entraîneur de Genève-Servette depuis l’été dernier, passe particulièrement bien auprès des joueurs. (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Tout en haut du classement de Ligue Nationale au moment de défier Berne deux fois en vingt-quatre heures, Genève-Servette surprend par son efficacité et la solidité de sa défense. Son coach Patrick Emond nous explique la réussite de son équipe. 

En tête de Ligue Nationale après trente-quatre matches, le club grenat semble avoir trouver son second souffle après quelques années difficiles. Dix ans après, les Aigles marchent sur les traces de leurs devanciers, finalistes lors de la saison 09-10. Leur coach actuel semble modéremment surpris par la fulgurante réussite de son équipe…

Patrick Emond Entraîneur du Genève-Servette HC

 

Le double duel opposant les Aigles aux champions de Suisse en titre deux fois en l’espace de vingt-heures (vendredi soir aux Vernets, puis samedi soir à la BernArenA) constituent un moment important dans la saison des joueurs de Patrick Emond. Cette double confrontation face aux Ours représenter une bonne occasion de progresser encore pour les plus jeunes d’entre eux..

Patrick Emond Entraîneur du Genève-Servette HC

 

Meilleure défense du championnat

Si les « grenats » sont en tête du classement de Ligue Nationale, c’est en grande partie parce qu’ils ont la meilleure défense du championnat. Un fait qui n’est pas dû au hasard selon leur entraîneur.

Patrick Emond Entraîneur du Genève-Servette HC

 

« Toujours garder la notion de plaisir! »

La présence des Aigles au sommet de la hiérarchie doit aussi beaucoup à l’excellente ambiance qui règne dans les vestiaires. On se peut demander quel est le rôle joué par l’actuel entraîneur dans cette atmosphère détendue et conviviale. Le principal intéressé ne veut pas tirer la couverture à lui : à l’entendre, c’est le résultat d’un travail de longue haleine entrepris depuis de nombreuses années au sein du club « grenat ».

Patrick Emond Entraîneur du Genève-Servette HC

 

Rester constants

Etre en tête du championnat aux deux tiers de la saison régulière semble très prometteur pour la suite de la saison ; reste à savoir de quoi les Servettiens ont besoin pour se maintenir en haut du classement.

Patrick Emond Entraîneur du Genève-Servette HC

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

JOJ : la moisson de médailles helvétique se poursuit

Publié

le

La Grisonne Berenice Wicki a enlevé le bronze en half-pipe derrière la paire nippone Mitsuki Ono - Manon Kaji. (©KEYSTONE/JCB)

L’état de grâce se poursuit pour l’Equipe de Suisse aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Lausanne. Les épreuves de snowboard ont aux Helvètes de monter quatre fois sur le podium lundi. La skeleton leur a offert la cinquième médaille de la journée.

Le snowboard est un pourvoyeur de médailles pour la délégation suisse aux Jeux olympiques de la Jeunesse. A Leysin, Berenice Wicki  a apporté à la délégation suisse sa dix-huit médaille à la mi-journée. Troisième de la qualification, la Grisonne a pu conserver son rang au terme de la finale en half-pipe. Elle n’a été devancée que par les Japonaises Mitsuki Ono et Manon Kaji.

Trois autres représentants rouges à croix blanche lui ont emboîté le pas. Valerio Jud a remporté la seule médaille d’or helvétique en cross, portant ainsi à neuf le nombre de titres olympiques junior de ces Jeux lausannois. Anouk Doerig a décroché le bronze de la discipline côté féminin.  Le Zurichois Nick Pünter a complété le tableau en terminant troisième du slopestyle.

En fin d’après-midi, le Valaisan Livio Summermatter a remporté une nouvelle médaille sur la piste naturelle de Saint-Moritz en skeleton.

 

Hockey sur glace: les Suissesses battues en demi-finale

En hockey sur glace, l’Equipe de Suisse féminine s’est inclinée en demi-finales contre la Suède (0-2). Les Suissesses joueront la finale pour les troisième et quatrième pour médaille de bronze mardi (17h) à la Vaudoise Arena face à la formation de la rencontre Japon – Slovaquie.

 

 

 

Keystone/ATS/bb

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Battus, les Servettiens ont tenu la dragée haute à Berne

Publié

le

Simon Le Coultre, au centre, et les Aigles ont livré un âpre duel à André Heim et aux Ours samedi soir à Berne (©KEYSTONE/Peter Schneider).

Genève-Servette a subi une courte défaite samedi soir à Berne (2-3). Mais les Aigles ont démontré – une fois de plus – qu’ils tenaient leur rang face aux meilleures formations du pays.

Toute série tend à se terminer. Celle victorieuse des Aigles a pris fin à la PostFinance Arena. Après sept victoires d’affilée, les joueurs de Patrick Emond ont dû s’avouer vaincu. Mais ils se sont inclinés avec un certain panache.

Il faut dire que les Servettiens ont eu droit à un back-to-back loin d’être évident. Après leur beau succès aux Vernets, ils ont eu fort à faire face à un adversaire revanchard. Parce que les Ours ne pouvaient décemment pas subir une deuxième défaite de suite face au même adversaire en l’espace de vingt-quatre heures. Les champions de Suisse en titre ont donc exercé une forte pression dans le premier tiers temps pour prendre deux longueurs d’avance (3-1) après vingt minutes.

Servettiens dominateurs

Mais les visiteurs ne se sont pas désunis et se sont montrés menaçants au cours des quarante dernières minutes. Les statistiques (vingt-six tirs cadrés à douze) témoignent de la vigueur de leur réaction. Le portier Karhunen a réussi des arrêts déterminants : il n’a pas manqué grand-chose aux Servettiens pour ramener au moins un point de leur déplacement fédéral. La victoire de Zoug contre Bienne leur coûte certes le fauteuil de leader, mais l’essentiel est ailleurs. Jamais largué, le GSHC démontre sortie après sortie qu’il « tient la route ».

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Ça plane pour les Aigles!

Publié

le

Robert Mayer, au centre, veille au grain devant la cage de Genève-Servette: Simon Moser, à gauche, et les Ours ne marqueront pas plus d'un but à la défense grenat représenté par Henrik Tömmernes (©KEYSTONE/Martial Trezzini)

Vainqueur de Berne (2-1) vendredi soir aux Vernets, Genève-Servette reste en tête du championnat de Ligue Nationale, grâce notamment à un second but d’anthologie…

Au tour du champion de Suisse de tomber aux Vernets. Genève-Servette, inattendu et culotté leader de National League, a tenu son rang face à Berne, qu’il a vaincu 2-1 lors de la trente-sixième journée. Difficile, sans doute, de mieux illustrer la capacité des Aigles à fondre à toute vitesse sur le but adverse que ne l’ont fait les Genevois sur le 2-1, signé Winnik après un splendide « une-deux-trois » avec Karrer. Alors que les deux joueurs venaient de surgir ensemble du banc des pénalités…

Deux minutes passées à 3 contre 5 durant lesquelles Robert Mayer, de retour dans les buts, a sorti les trois parades qu’il fallait. Comme cela avait déjà été le cas à la 30e devant un Ruefenacht qui avait le puck du 2-0 au bout de la crosse. Or, moins d’une minute plus tard, c’est Miranda qui avait pu égaliser, en déviant à son tour un tir de Kast dans ce qui avait été une copie presque conforme à la réalisation bernoise de la 29e minute (tir de Blum, déviation de Berger).

Mayer impérial

Mayer a alors tenu la baraque – 29 parades au total – jusqu’au terme d’une rencontre qui laissera probablement un goût amer en bouches bernoises. Les Ours, réduits à ferrailler pour une place en play-off, ont longtemps exercé une domination territoriale qui aurait dû leur permettre de quitter Genève avec un meilleur salaire. Mais la fougue grenat, actuellement, semble avoir raison de tout le monde (septième succès consécutif).

 

 

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Les Aigles volent vers les sommets!

Publié

le

Geneve-Servette est à la fête: à l'image des attaquants Arnaud Riat, à gauche, et Eric Fehr, au centre, ainsi que du défenseur Roger Karrer, à droite. (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Vainqueur d’Ambrì-Piotta (2-0) dimanche aux Vernets, Genève-Servette a pris la tête du championnat de Ligue Nationale.

Incroyable Genève-Servette. Au soir de la trente-cinquième journée, les Aigles sont leaders de National League après leur succès (2-0) sur Ambrì-Piotta. Les Aigles ont pris le contrôle du match très tôt avec deux buts rapidement inscrits par deux de ses étrangers Daniel Winnik et Eric Fehr qui ont placé leur équipe sur orbite au cours des dix premières minutes. Le score serré ne reflète qu’imparfaitement leur domination. Les Servettiens qui ne connaissent toujours pas de bug cette saison ont adressé trente-sept tirs cadrés en direction du gardien adverse contre vingt-deux aux visiteurs. Par ailleurs, ceux-ci ne se sont que rarement montrés dangereux.

 

Un blanchissage pour Descloux

Dans ses buts, Gauthier Descloux a donc pu fêter un troisième blanchissage pour son premier match après plus de deux mois d’absence. Seul moment de tension pour les supporters des Aigles : quand le portier fribourgeois des Vernets a retenu un penalty tiré par Sabolic (29e). Ainsi, la pause des Fêtes de fin d’année n’a pas altéré le rendement des joueurs de Patrick Emond. Ceux-ci ont remporté leur sixième succès consécutif face à un adversaire qui n’était pas en mesure d’arrêter leur marche en avant.

 

Eliot Berthon : « c’était important de marquer très tôt ».

Au terme de la partie, notre commentateur Frank Rohrbasser a recueilli les impressions de l’attaquant Eliott Berthon. Ce dernier a d’abord tenu à relever la maîtrise collective de son équipe.

Eliot Berthon Attaquant du Genève-Servette HC

 

Seuls en tête après 34 matches !

Reste qu’avec un nouvel entraîneur et un effectif fortement rajeuni durant l’intersaison, peu de monde voyait Genève-Servette trôner en tête du championnat après trente-quatre matches (sur les cinquante que compte la saison régulière).

Eliot Berthon Attaquant du Genève-Servette HC

 

 

texte: Keystone-ATS/bb

Interview: Frank Rohrbasser (twitter: @FRohrbasser)

 

Continuer la lecture

Actualité

Daniel Manzato signe au GSHC

Publié

le

Daniel Manzato évoluera à Genève-Servette la saison prochaine (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Genève-Servette tient son deuxième gardien pour la saison prochaine. Le club grenat n’a pas tardé à réagir au futur départ de son gardien Robert Mayer, qui rejoindra Davos l’été prochain. Le club des Vernets annonce avoir engagé le vétéran Daniel Manzato.

L’expérimenté Fribourgeois (35 ans) a signé pour un an, avec option pour une saison supplémentaire. Il formera avec Gauthier Descloux (autre Fribourgeois âgé de 23 ans) le duo de portiers du GSHC lors de l’exercice 2020/2021, affirment les Grenat dans un communiqué.

Moins de 48 heures après l’annonce du départ de Robert Mayer dans les Grisons, Genève a donc déjà mis sous contrat son deuxième gardien pour la saison prochaine : Daniel Manzato. L’expérimenté portier, actuellement à Ambri-Piotta, devrait endosser le rôle de doublure du jeune Gauthier Descloux, qui lui devrait porter la casquette de numéro 1. Cette annonce est un soulagement pour Sébastien Beaulieu, entraîneur des gardiens du Genève-Servette.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens - Genève-Servette Hockey Club

Gardien d’expérience

Daniel Manzato a fait ses classes junior au Québec, avant de revenir en Suisse à l’aube de la saison 2003-2004 du côté des Kloten Flyers. Il porte ensuite les maillots d’Ambri-Piotta et de Bâle, avant de tenter sa chance durant deux saisons en Amérique du Nord. Il revient finalement en National League en 2010 à Rapperswil et Lugano, avant de retourner la saison dernière à Ambri. Daniel Manzato est également un joueur international, puisqu’il a disputé 34 matchs avec l’équipe nationale.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens - Genève-Servette Hockey Club

Le portier fribourgeois possède d’ailleurs la 3e meilleure statistique de la ligue cette saison en terme d’arrêts, avec 92,2%. A 36 ans à l’aube de la saison prochaine, Daniel Manzato sera la doublure de Gauthier Descloux, afin de permettre à son jeune collègue de s’améliorer davantage.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens - Genève-Servette Hockey Club

Cette signature est également une bonne affaire pour le GSHC. En effet, avec quatre licences par club pour des joueurs étrangers, les gardiens suisses de qualité sont une denrée recherchées en National League. De plus, même si moins exposé médiatiquement, le poste de gardien en hockey sur glace est très important dans la construction d’une équipe.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens - Genève-Servette Hockey Club

Daniel Manzato quittera donc au printemps prochain Ambri-Piotta, où il est arrivé au début de l’exercice 2018/2019 en provenance de Lugano.

Robin Jaunin et Keystone – ATS.

Continuer la lecture