Rejoignez-nous

Sport

Open d’Australie: Belinda Bencic éliminée

Publié

,

le

Belinda Bencic (à gauche) félicite Anett Kontaveit qui était bien plus forte samedi. (©KEYSTONE/AP/MDB KAJ)

Le jeu de massacre se poursuit dans le simple dames de Melbourne. Après Naomi Osaka et Serena Williams, c’est au tour de Karolina Plsikova et de Belinda Bencic de mordre la poussière.

Belinda Bencic s’est inclinée 6-0 6-1 en 49 minutes devant Anett Kontaveit (no 28). Submergée d’entrée de jeu par le punch de l’Estonienne au service et en coup droit, Belinda Bencic n’a pas existé dans ce match. « J’ai été dépassée par les événements, avoue Belinda Bencic. J’avais déjà connu ce même sentiment d’impuissance, à Istanbul en 2014 face à Caroline Woznicaki. » En Turquie, la Danoise l’avait battue 6-0 6-0.

Incapable de se procurer la moindre balle de break, Belinda Bencic n’a pas témoigné de l’efficacité voulue au service pour tenir le choc face à une adversaire en pleine confiance. A 24 ans, l’Estonienne se hisse pour la quatrième fois en huitième de finale d’un tournoi du Grand Chelem. Lundi face à la Polonaise Iga Swiatek (WTA 56), elle aura une occasion en or de passer une première fois ce cap du quatrième tour.

Belinda Bencic a donc conclu d’une manière abrupte une tournée de début d’année en demi-teinte. Battue d’entrée à Shenzhen et éliminée en quart de finale à Adelaïde et en seizième de finale à Melbourne, elle n’a pas vraiment justifié son rang de no 7 mondiale. « Je ne suis pas une joueuse de début de saison », souligne-t-elle. Avec la Fed Cup à Bienne contre le Canada, le tournoi de Saint-Pétersbourg qu’elle va peut-être ajouter à son programme, Dubaï et Doha, elle espère retrouver avec l’enchaînement des matches le bon timing qui lui fait encore défaut en ce début d’année.

Sur la Rod Laver Arena, Karolina Plsikova a été, pour sa part, battue 7-6 (7/4) 7-6 (7/3) devant Anastasia Pavlyuchenkova (no 30). La Tchèque a galvaudé deux balles de deuxième set pour concéder sa première défaite devant la Russe en sept rencontres… A 27 ans, elle peut commencer à s’interroger si elle gagnera un jour un titre du Grand Chelem tant son bras se crispe dans les moments cruciaux d’une rencontre.

 

 

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Euro21 : les Helvètes battus en Géorgie

Publié

le

La campagne éliminatoire de l’Euro ’21 a commencé comme on le craignait pour l’Equipe de Suisse: par une défaite en Géorgie. Mais le revers subi après prolongation (88-96) est aussi la preuve de la progression de la sélection helvétique ces dernières années.

Invités-surprise de ce groupe E, les joueurs de Gianluca Barilari a montré deux visages à Tbilissi; le second est plus que prometteur. Après une première mi-temps (29-42) laissant craindre le pire, les Suisses ont en effet haussé leur niveau pour faire trembler les Géorgiens, 36es au classement FIBA (la Suisse est 63e).

Tout avait très mal commencé, entre défense à la rue, pertes de balles grossières et maladresse criarde au tir (25% à la pause). Barilari et ses joueurs peuvent remercier Jonathan Kazadi qui, seul à surnager dans ce marasme, a porté les siens sur ses épaules de bout en bout avec un triple-double à la clef (22 points/10 rebonds dont 6 offensifs/10 assists).

Arnaud Cotture et Marko Mladjan impressionnants

Les Géorgiens, qualifiés d’office pour la phase finale en tant que co-organisateurs de l’Euro, ont peut-être commis l’erreur de se laisser aller par la suite. Or, se heurtant à l’impressionnant travail à l’intérieur de Marko Mladjan, Cotture, Dubas ou Jurkovitz, régulièrement épaulés par Baldassare, ils ont commencé à subir le réveil helvétique qui a connu son apogée à 3’43 du terme du quatrième quart, quand la Suisse est revenue pour la première fois à égalité (70-70). Et c’est Cotture, d’une claquette, qui a permis à la Suisse d’arracher la prolongation à… un dixième de la sirène (79-79).

Overtime fatal

Las pour les Suisses, les derniers instants de cet overtime ont tourné à l’avantage de l’adversaire, qui a notamment entré deux tirs à trois points consécutifs pour faire passer le score à 94-88 et se forger un avantage décisif.

La défaite est amère, bien sûr, mais la prestation de l’équipe nationale laisse entrevoir la possibilité d’un exploit dans ce groupe, qui distribuera deux billets pour l’Euro. Comme le premier est promis à la Serbie (6e mondiale, que la Suisse affrontera deux fois en novembre), il faudra se battre contre la Finlande (34e). Nul besoin alors d’insister sur l’importance de la partie de ce dimanche à Fribourg contre les Nordiques.

Continuer la lecture

Tennis

Roland Garros : Roger Federer renonce à participer

Publié

le

Roger Federer sera à nouveau éloigné des courts durant plusieurs mois (©KEYSTONE/EPA/NIC BOTHMA).

Blessé au genou droit, le Bâlois doit faire l’impasse sur les internationaux de France ce printemps.

Roger Federer (38 ans) a subi une opération au genou droit mercredi, a-t-il indiqué sur son compte Twitter. C’est un coup dur pour le Bâlois qui a ainsi déclaré forfait pour les tournois de Dubai, Indian Wells, Bogota, Miami et Roland-Garros. Il reprendra la compétition lors de la saison sur gazon. Il devrait donc être de la partie à l’occasion du tournoi de Wimbledon.

 

Par ailleurs, Federer a indiqué avoir été gêné depuis quelque temps par ce genou. Il s’est décidé pour une arthroscopie après discussions avec son équipe. « Après l’opération, les médecins ont confirmé que c’était la meilleure chose à faire, se montrant très optimistes quant au rétablissement complet du genou en question », a-t-il encore expliqué. Il avait déjà été opéré du genou gauche voilà bientôt quatre ans…

L’actuel n°3 mondial n’a joué qu’un seul tournoi cette année : l’Open d’Australie. Il a été éliminé en demi-finale par Novak Djokovic. Cette absence de plusieurs mois va faire le reculer au classement ATP. L’an dernier, il a remporté les tournois de Dubai et de Miami, il a également atteint le dernier carré à Roland-Garros.

 

 

 

Continuer la lecture

Sport

Coupe Davis: deux Genevois avec l’Equipe de Suisse

Publié

le

Henri Laaksonen, Luca Margaroli, Sandro Ehrat, Antoine Bellier ont à nouveau été sélectionnés par le capitaine Séverin Luethi, toute à droite. Marc-Andrea Hüsler, deuxième depuis la droite, est blessé. Il sera remplacé par un autre Genevois Johan Nikles (©KEYSTONE/Peter Schneider/archives).

Le capitaine Séverin Lüthi a fait appel à Johan Nikles et Antoine Bellier pour affronter le Pérou début mars à Lima.

C’est une sélection sans surprise. L’Equipe de Suisse de Coupe Davis qui se rendra à Lima les 6 et 7 mars sera formée de Henri Laaksonen (ATP 134), Sandro Ehrat (ATP 381), Johan Nikles (ATP 475), Antoine Bellier (ATP 554) et du spécialiste du double Luca Margaroli, (ATP 141 en double). Le vainqueur de cette rencontre entre le Pérou et la sélection helvétique qui se déroulera au Club Lawn Tennis de la Exposición sur terre battue jouera pour une place dans le groupe des qualifiés en septembre.

Un retour pour Nikles et Bellier

Il s’agit d’un retour pour les deux Genevois qui n’étaient présents ni l’un, ni l’autre lors de la défaite à Bratislava (1-3) contre la Slovaquie en septembre dernier. Nikles et Bellier remontent dans le classement mondial depuis quelques mois grâce à leurs bons résultats.
Luca Margaroli, le joueur de double suisse le mieux classé, complète l’Equipe de Suisse…

 

Johan Nikles accompagnera Antoine Bellier avec l’Equipe de Suisse de Coupe Davis les 6-7 mars à Lima (©KEYSTONE/Peter Schneider/archives).

 

Côté péruvien, Juan Pablo Varillas (ATP 145) est proche du numéro un helvétique Henri Laaksonen dans la hiérarchie planétaire.
Les autres candidats à une titularisation au sein de la sélection andine occupent un rang similaire aux Helvètes dans le classement ATP. Ce sont eux-aussi des habitués de la Coupe Davis : Nicolas Alvarez (ATP 335), Jorge Panta (ATP 486) ou Mauricio Echazu (ATP 563) sont régulièrement appelés tout comme Sergio Galdos (ATP 200), un spécialiste du double expérimenté qui occupait le 80e rang au classement mondial il y a encore deux ans.

Continuer la lecture

Basketball

NBA: les débuts avec Atlanta de Clint Capela reportés

Publié

le

Le basketteur genevois Clint Capela sous le maillot de son ancienne équipe en janvier 2020. [Keystone/AP Photo/Craig Lassig]

Le retour au jeu n’est pas encore d’actualité pour Clint Capela. Annoncés pour ce jeudi lors de la venue de Miami, les grands débuts du Genevois sous les couleurs d’Atlanta ont été différés.

Llyod Pierce, le coach des Hawks, a annoncé que Clint Capela souffre toujours de sa blessure au talon et que son indisponibilité se compte désormais « en semaines ». « Nous ferons un nouveau point sur sa blessure d’ici une quinzaine de jours », précise Llyod Pierce. Clint Capela n’a plus joué depuis le 29 janvier. Il n’avait été aligné que 17 minutes lors de la défaite 125-112 de Houston devant Portland.

Il a été transféré le 5 février pour rejoindre Atlanta dont le bilan cette saison est de 15 victoires contre 41 défaites. Les Hawks occupent la 14e place de la Conférence Est et ils s’apprêtent à rater les play-off pour une troisième année de rang.

ats/sey

Continuer la lecture

Football

Ligue des Champions: PSG ambitieux et pas « traumatisé »

Publié

le

Ancien entraîneur des "jaunes et noirs" de la Ruhr, Thomas Tuchel retrouve son ex-club qui affronte Paris Saint-Germain mardi (©KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL/archives).

Alors que Liverpool revient à Madrid, le Paris Saint-Germain part favori face à Borussia Dortmund. Leonardo, le directeur sportif du PSG, parle de son entraîneur et des ambitions de son club.

Encore un blockbuster? Après les frissons du printemps dernier, la Ligue des champions reprend avec des huitièmes à suspense, dès mardi (21h) avec Atlético-Liverpool et Borussia Dortmund-Paris Saint-Germain, avant le choc entre Manchester City et le Real Madrid la semaine prochaine.

Le tenant du titre Liverpool retrouve, mardi, le stade où il a décroché la coupe aux grandes oreilles en juin dernier. Face à l’Atlético, les « Reds » partent favoris, portés par une dynamique de résultats exceptionnels cette saison.

La dernière fois que les Anglais sont tombés lors d’une double confrontation en Coupe des Champions, c’était en 2009 face à Chelsea. Le challenge est donc de taille pour l’équipe de Diego Simeone, pas en grande forme mais qui devrait enregistrer le retour de son attaquant Alvaro Morata.

Leonardo : « pas un traumatisme »

L’autre match qui ouvre le bal mardi est un duel très attendu entre Borussia Dortmund et le Paris SG. Le PSG reste sur trois éliminations en huitièmes qui ont créé une atmosphère particulière autour du club. « On ne joue pas à la vie, à la mort! », a tenté de désamorcer Leonardo qui veut sortir de la « négativité » qu’il a constatée. Pour étayer ses propos, le directeur sportif brésilien revient sur les éditions précédentes.

Leonardo Nascimento de Araújo Directeur sportif de Paris Saint-Germain

 

L’incertitude autour de Neymar, attendu en Allemagne mais absent depuis début février en raison de côtes douloureuses, n’a pas contribué à apaiser une ambiance que le match nul à Amiens samedi en championnat (4-4) a plombé davantage. « Je ne suis pas inquiet », a pourtant assuré l’entraîneur Thomas Tuchel, qui retrouve en Allemagne l’équipe qu’il a dirigée de 2015 à 2017.

Leonardo Nascimento de Araújo Directeur sportif de Paris Saint-Germain

 

 

 

Source: keystone/ats/bb

Continuer la lecture