Rejoignez-nous

Basketball

Les Lions de Genève misent tout sur le championnat

Publié

,

le

Après leurs eliminations en Coupe de Suisse et en Coupe de la Ligue, Marin Bavcevic et les Lions se montrent ambitieux en championnat (©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Après les éliminations prématurées en Coupe de Suisse et en Coupe de la Ligue, les Lions de Genève n’ont plus qu’un objectif : le championnat. Ils misent sur leur nouveau meneur de jeu Raijon Kelly pour bonifier leur jeu…

Après leurs éliminations en quarts de finale de la Coupe de Suisse et demi-finales de la Coupe de la Ligue, les Lions ont accusé les premiers jours. Le fait d’avoir perdu la possibilité de récolter un deuxième trophée n’a pas été facile à digérer. Mais après analysé leurs erreurs, ils ont tourné la page. Désormais, ils n’ont plus qu’un seul objectif : le championnat. Raison de plus pour ne pas se rater vendredi (19h30) soir à Nyon, puis dimanche (16h) devant leur public face à Monthey Chablais. Après leur déplacement à la Salle du Rocher, ils évolueront en vert (match offert par un gros sponsor) lors de la venue des Sangliers bas-valaisans à la Salle du Pommier. Une équipe avec laquelle Marin Bavcevic évoluait encore la saison dernière, ce qui lui rappelle beaucoup de bons souvenirs.

Marin Bavcevic Meneur de jeu des Lions de Genève

 

Les basketteurs du Grand-Saconnex bénéficient de la présence de leur nouveau meneur de jeu américain Raijon Kelly.
Arrivé le 13 janvier en lieu et place de son compatriote Derek Colter (parti à Massagno, alors que Kelly faisait le chemin inverse), il s’intègre rapidement, ce qui contribue à bonifier le jeu des Lions.
Mais pour leur autre meneur de jeu Marin Bavcevic, son apport devrait faire sentir progressivement au cours des semaines et des mois qui viennent…

Marin Bavcevic Meneur de jeu des Lions de Genève

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

Le monde du basket a fait ses adieux à Kobe Bryant et sa fille

Publié

le

[Keystone/AP Photo/Marcio Jose Sanchez]

Des mots déchirants de sa veuve Vanessa à Michael Jordan en pleurs: un émouvant dernier hommage public a été rendu à Kobe et Gianna Bryant, morts le 26 janvier dans un crash d’hélicoptère, au Staples Center en présence d’un parterre de stars.

« Mon cher ami. Tu étais comme un petit frère. Quand Kobe est mort, une part de moi est morte. À partir d’aujourd’hui, je vivrai avec les souvenirs, en sachant que j’avais un petit frère. J’ai essayé d’être là de toutes les façons possibles. S’il te plaît, repose en paix petit frère », a déclaré, les larmes coulant sur son visage, Jordan qui fut l’idole de Bryant.

Dans le sillage du plus grand basketteur de tous les temps, toute la famille de la NBA était présente pour cet adieu, l’équipe actuelle des Lakers, LeBron James en tête. Mais aussi l’entraîneur Phil Jackson qui a fait mûrir Bryant, d’autres légendes de L.A. comme Magic Johnson, Jerry West et Kareem Abdul-Jabbar. Sans oublier Bill Russell, Elgin Baylor, Tim Duncan, Gregg Popovich, Dwyane Wade, Tony Parker, Stephen Curry, James Harden et le patron de la Ligue Adam Silver.

« Le MVP des papas »

D’autres célébrités de la musique, Kanye West, Jennifer Lopez, Snoop Dogg, du cinéma, Spike Lee, et de la télévision l’animateur Jimmy Kimmel, en maître de cérémonie, étaient également dans les murs.

Tous se sont levés, émus aux larmes comme les 20’000 anonymes, quand Vanessa Bryant a pris la parole, la gorge nouée par le chagrin.

A propos de sa fille Gianna, elle a dit: « Nous ne pourrons pas voir GG aller au lycée avec Natalia. Je ne pourrai pas lui dire à quel point elle est magnifique le jour de son mariage. Je ne verrai plus jamais ma petite fille marcher dans l’allée, danser avec son père ».

« Elle serait probablement devenue la meilleure joueuse de la WNBA. Elle aurait fait une énorme différence pour le basketball féminin. GG était déterminée à changer la façon dont tout le monde considère les femmes dans le sport », a-t-elle ajouté.

Kobe « était tout pour moi depuis mes 17 ans et demi », a-t-elle ensuite prononcé. « J’étais sa première petite amie, son premier amour, sa femme, sa meilleure amie, sa confidente et sa protectrice. C’était le mari le plus incroyable (…) et le MVP des papas », a-t-elle dit.

Cette « célébration de la vie pour Kobe et Gianna Bryant » s’est déroulée à une date symbolique en ce 24 février 2020, décidée par l’épouse et la mère des défunts, Vanessa Bryant présente aux places d’honneur avec ses trois autres filles.

24/02/2020, car celui qui fut un des plus grands joueurs de tous les temps a porté le maillot N.24 pendant les 20 ans où il a joué dans l’équipe de L.A., parce que sa fille, jeune joueuse prometteuse, évoluait elle avec le numéro 2.

Continuer la lecture

Basketball

Euro: l’Equipe de Suisse entre regrets et perspectives d’avenir

Publié

le

Jonathan Kazadi, à droite, tire malgré l'opposition du Finlandais Ilari Seppälä (© KEYSTONE/Peter Klaunzer)

L’Equipe de Suisse peut nourrir de gros regrets après ses deux matches qualificatifs en vue de l’Eurobasket. Battus après prolongation en Géorgie, les Helvètes ont subi une nouvelle défaite, évitable face à la Finlande dimanche à Fribourg. Pivot des Lions de Genève, Arnaud Cotture voit pourtant des raisons d’espérer malgré ces deux résultats défavorables.

Après sa défaite subie dimanche soir à Fribourg (64-69) face à la Finlande, dans le cadre des qualifications pour le prochain championnat d’Europe, l’Equipe de Suisse occupe la dernière place au classement de son groupe. Les Helvètes qui ont compté jusqu’à dix-huit points d’avance, avant de complètement craquer en deuxième mi-temps, se mordent les doigts. Le revers subi après prolongations jeudi en Géorgie (88-96), puis celui face aux Finlandais, adversaires directs pour la qualification, laissent un goût amer aux joueurs de la sélection helvétique. Mais cette dernière poursuit son apprentissage sur la scène internationale, selon Arnaud Cotture, pivot des Lions. Avec six points dimanche, il estime également que lui et ses coéquipiers n’ont pas à rougir de leurs prestations. Valentin Danzi l’a rencontré.

Arnaud Cotture Pivot de l'Equipe de Suisse

 

Le chemin est encore long dans cette phase qualificative pour l’Eurobasket. La prochaine échéance est fixée au mois de novembre, avec notamment un match en Serbie…

 

Continuer la lecture

Basketball

Euro21 : les Helvètes battus après prolongation en Géorgie

Publié

le

Auteur d'un triple-double, Jonathan Kazadi a été le Suisse le plus en vue jeudi à Tbilissi (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT/archive)

La campagne éliminatoire de l’Euro ’21 a commencé comme on le craignait pour l’Equipe de Suisse masculine: par une défaite en Géorgie. Mais le revers subi après prolongation (88-96) est aussi la preuve de la progression de la sélection helvétique ces dernières années.

Invités-surprise de ce groupe E, les joueurs de Gianluca Barilari a montré deux visages à Tbilissi; le second est plus que prometteur. Après une première mi-temps (29-42) laissant craindre le pire, les Suisses ont en effet haussé leur niveau pour faire trembler les Géorgiens, 36es au classement FIBA (la Suisse est 63e).

Tout avait très mal commencé, entre défense à la rue, pertes de balles grossières et maladresse criarde au tir (25% à la pause). Barilari et ses joueurs peuvent remercier Jonathan Kazadi qui, seul à surnager dans ce marasme, a porté les siens sur ses épaules de bout en bout avec un triple-double à la clef (22 points/10 rebonds dont 6 offensifs/10 assists).

Arnaud Cotture et Marko Mladjan impressionnants

Les Géorgiens, qualifiés d’office pour la phase finale en tant que co-organisateurs de l’Euro, ont peut-être commis l’erreur de se laisser aller par la suite. Or, se heurtant à l’impressionnant travail à l’intérieur de Marko Mladjan, Cotture, Dubas ou Jurkovitz, régulièrement épaulés par Baldassare, ils ont commencé à subir le réveil helvétique qui a connu son apogée à 3’43 du terme du quatrième quart, quand la Suisse est revenue pour la première fois à égalité (70-70). Et c’est Cotture, d’une claquette, qui a permis à la Suisse d’arracher la prolongation à… un dixième de la sirène (79-79).

Overtime fatal

Las pour les Suisses, les derniers instants de cet overtime ont tourné à l’avantage de l’adversaire, qui a notamment entré deux tirs à trois points consécutifs pour faire passer le score à 94-88 et se forger un avantage décisif.

La défaite est amère, bien sûr, mais la prestation de l’équipe nationale laisse entrevoir la possibilité d’un exploit dans ce groupe, qui distribuera deux billets pour l’Euro. Comme le premier est promis à la Serbie (6e mondiale, que la Suisse affrontera deux fois en novembre), il faudra se battre contre la Finlande (34e). Nul besoin alors d’insister sur l’importance de la partie de ce dimanche à Fribourg contre les Nordiques.

 

 

 

Continuer la lecture

Basketball

NBA: les débuts avec Atlanta de Clint Capela reportés

Publié

le

Le basketteur genevois Clint Capela sous le maillot de son ancienne équipe en janvier 2020. [Keystone/AP Photo/Craig Lassig]

Le retour au jeu n’est pas encore d’actualité pour Clint Capela. Annoncés pour ce jeudi lors de la venue de Miami, les grands débuts du Genevois sous les couleurs d’Atlanta ont été différés.

Llyod Pierce, le coach des Hawks, a annoncé que Clint Capela souffre toujours de sa blessure au talon et que son indisponibilité se compte désormais « en semaines ». « Nous ferons un nouveau point sur sa blessure d’ici une quinzaine de jours », précise Llyod Pierce. Clint Capela n’a plus joué depuis le 29 janvier. Il n’avait été aligné que 17 minutes lors de la défaite 125-112 de Houston devant Portland.

Il a été transféré le 5 février pour rejoindre Atlanta dont le bilan cette saison est de 15 victoires contre 41 défaites. Les Hawks occupent la 14e place de la Conférence Est et ils s’apprêtent à rater les play-off pour une troisième année de rang.

ats/sey

Continuer la lecture

Actualité

SBL Cup : les Lions ont perdu leur trophée

Publié

le

Arnaud Cotture, en rouge, et les Lions de Genève ont à nouveau subi la loi d'Union Neuchâtel et de Dominic Morris (©KEYSTONE/Anthony Anex/archives)

Eliminés par Union Neuchâtel (80-88) en demi-finale de la Coupe de la Ligue (SBL-Cup), les Lions de Genève ont payé un lourd à la sortie pour cinq fautes de leurs intérieurs Arnaud Cotture et Jonathan Dubas : ils perdent ainsi le seul trophée dont ils étaient les détenteurs.

L’histoire belge se répète pour les Lions! Après la défaite concédée d’extrême justesse (75-76) face aux mêmes adversaires en championnat le cinq janvier, ils en ont connu une autre sur un score plus net encore même si on est encore loin de la correction. La déception est grande pour les joueurs, les coaches, les dirigeants et les supporters, surtout après l’élimination en quarts de finale de la Coupe de Suisse à Boncourt (88-96). Un revers survenu cinq jours seulement après celui en championnat contre les « Unionistes ». Dominés au rebond, les joueurs d’Adnan Chuk sont également entré dans la partie avec cinq minutes de retard ce qui leur valu de concéder un retard de neuf points.

Daniel Goethals, le X-factor « unioniste »

Mais un fait demeure ou plutôt un personnage. Il s’agit de l’entraîneur Daniel Goethals. Venus du Plat-Pays en juin dernier, il en impose d’abord par sa taille (206 cm) dans un sport où les coaches ne sont pas tous (et de loin pas) des géants. Il en impose par sa personnalité, son charisme, on pourrait presque dire son aura. Son équipe est à son image, elle fait preuve de caractère, et d’intelligence, voire de roublardise. Le quinquagénaire (21.10.69) n’a pas la langue dans sa poche, il a le verbe fleuri. Sur le parquet, il bonifie les plus jeunes, des joueurs qui n’avait guère de temps de jeu quand il faisait partie du contingent des Lions en arrivent à réussir des actions de toute beauté, comme des vieux briscards. Il fait bénéficier ses « gamins » comme il les appelle non seulement de son expérience de coach, mais aussi de joueur (vingt-trois ans au plus haut niveau!). Dans les moments chauds, ça compte. Enormément même !

Arnaud Cotture: « nous n’avons pas fait un mauvais match! »

Alors si les basketteurs du Grand-Saconnex ont perdu deux joueurs majeurs sortis pour cinq fautes – Jonathan Dubas (à huit minutes et dix secondes de la fin), puis Arnaud Cotture (à six minutes et trois secondes de la sirène) – c’est aussi parce que leurs adversaires – qui en ont également perdu un (James Padgett) – leur ont tenu la dragée haute. En d’autres termes, les heureux vainqueurs ont mérité leur qualification pour la finale et les vaincus sont sortis la tête haute. D’ailleurs, le pivot des Lions en convenait au terme de la rencontre. Il nous a livré ses impressions à chaud juste après le match.

Arnaud Cotture Pivot des Lions de Genève

 

 

 

Continuer la lecture