Rejoignez-nous

natation

Jeremy Desplanches en mode ermite avant les Jeux de Tokyo

Publié

,

le

Jeremy Desplanches est devenu vice-champion du Monde sur 200 m quatre nages. un an après son titre de Champion d'Europe (EPA/PATRICK B. KRAEMER).

Jeremy Desplanches a été élu sportif genevois de l’année après sa médaille d’argent sur 200 m quatre nages aux championnats du Monde à Kwangju en Corée du Sud… Il est ambitieux plus ambitieux que jamais à l’approche des Jeux Olympiques d’été à Tokyo et veut mettre toutes les chances de son côté. 

Le monde du sport genevois a honoré ses champions mercredi soir au Palladium. Plus de 500 invités avaient pris place dans une salle comble. Le titre de sportif masculin de l’année est revenu au nageur Jeremy Desplanches, vice-champion sur 200 m 4 nages, à Kwan Gjou, l’été dernier en Corée du Sud… A entendre l’heureux lauréat, cette distinction a presque la saveur d’une médaille.

Jeremy Desplanches Sportif genevois de l'année

 

Côté féminin, c’est Elise Chabbey qui a été désigné sportive genevoise de l’année. Présente aux Jeux d’été de Londres en canoë kayak voilà sept ans, la cycliste ambitionne de prendre part aux Olympiades de Tokio dans sa nouvelle discipline. Chez les espoirs, Roman Mityukov et Eline Rol ont été désignés. La meilleure équipe genevoise est le duo de marins Lucien Cujean et Sébastien Schneiter.  Les basketteurs des Aigles de Meyrin hérite du prix handisport, alors qu’Alan Roura remporte le prix spécial du jury.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

natation

Un niveau plus élevé malgré l’absence des grandes stars

Publié

le

Médaillée de bronze aux championnats d'Europe à Glasgow, Maria Ugolkova a remporté le titre de championne de Suisse du relais 4 x 100 m avec ses coéquipières d'Uster le 26.03.17 aux Vernets. Elle est l'une des têtes d'affiche du 53e Challenge International de Genève (© Keystone/Patrick B. Kraemer/archives).

Malgré l’absence des grandes stars des bassins, le Challenge International de Genève promet d’être très relevé: l’accession à la finale sera plus difficile que par le passé. 

Moins de stars, mais un niveau plus élevé au Challenge International de Genève dès demain à la Piscine des Vernets, tel le pari des organisateurs du cinquante-troisième Challenge International de Genève qui se déroule de vendredi à dimanche à la Piscine des Vernets. Quatre cents vingt nageurs en provenance de quinze pays – européens pour la plupart – y participent : Suisse, France et Italie principalement. S’y ajoutent les Britanniques et les Espagnols et même des représentants israéliens.

Jeremy Desplanches absent

Jeremy Desplanches, ici en pleine action lors des olympiades estivales à Rio le 10.08.16, entend se concentrer pleinement sur les prochains Jeux de Tokyo (© Keystone/EPA/BERND THISSEN/archives).

Vice-champion du Monde sur 200 m quatre nages l’an dernier, Jeremy Desplanches sera absent cette fois-ci tout comme les grandes vedettes des bassins en général. Peu après la mi-décembre, le Genevois a déclaré vouloir se focaliser entièrement sur les Jeux de Tokyo en limitant sa participation aux meetings.
Une politique voulue et assumée par les organisateurs qui préfèrent miser sur un niveau de compétition élevé plutôt que sur une forte exposition médiatique.

Nicolas Tcheng Membre du Comité de Genève Natation

 

Cette nouvelle édition du Challenge International de Genève débute vendredi pour se terminer dimanche. Les séries éliminatoires se dérouleront le matin (9h-12h)  ; les finales sont agendés en fin d’après-midi (17h-19h) vendredi et samedi, puis à partir de 16h dimanche.

Continuer la lecture