Rejoignez-nous

Sport

Indian Wells: Del Potro stoppe Federer

Publié

,

le

Roger Federer n’est pas parvenu à enchaîner un 18e succès en 2018.

Le no 1 mondial a subi sa première défaite de l’année en finale du Masters 1000 de Miami, s’inclinant 6-4 6-7 (8/10) 7-6 (7/2) devant Juan Martin Del Potro. Il a pourtant bénéficié de trois balles de match dans l’ultime set, sur son service qui plus est.

Le Bâlois de 36 ans, qui disputait son 1400e match sur le circuit principal dimanche (1149 victoires, 251 défaites), devra donc patienter avant de cueillir un 98e titre qui lui permettrait de se retrouver à onze longueurs du fabuleux record de Jimmy Connors. Il restait sur quatre finales remportées consécutivement, dont une face au même Juan Martin Del Potro l’automne dernier à Bâle.

Un quart à Miami pour conserver son rang

Cet échec est sans conséquence comptable, Roger Federer étant assuré de conserver la 1re place mondiale depuis son accession au dernier carré. Mais il sera à nouveau sous pression à Miami, où il aura également un titre à défendre: il aura virtuellement 110 points de retard sur Rafael Nadal, finaliste malheureux en 2017 mais d’ores et déjà forfait pour l’édition 2018, à l’entame du tournoi floridien. Le Bâlois devra donc se hisser en quart de finale pour garder sa couronne.

Ex-no 4 mondial, Juan Martin Del Potro progresse quant à lui de deux places dans la hiérarchie grâce à son sacre californien pour se retrouver 6e. Celui que l’on surnomme « la Tour de Tandil » a conquis dimanche son 22e titre ATP, le deuxième consécutif après Acapulco. Le vainqueur de l’US Open s’est adjugé son premier trophée estampillé Masters 1000, après trois finales perdues dans des tournois de cette catégorie.

Trois occasions gâchées

Au bord du précipice samedi dans une demi-finale où Borna Coric mena 7-5 4-2 puis 7-5 4-6 4-3 service à suivre, Roger Federer n’a pas réussi un nouveau miracle en finale. Sa tâche était il est vrai bien plus compliquée face à Juan Martin Del Potro, dont l’énorme gifle de coup droit lui a causé bien des tourments. C’est en vain qu’il aura écarté une première balle de match à 7/8 dans le tie-break du deuxième set, en profitant d’une grosse faute de coup droit de l’Argentin.

Roger Federer, qui avait littéralement offert le premier break de cette partie à son adversaire en livrant un jeu de service catastrophique à 2-2 dans le set initial, a pourtant eu toutes les cartes en main pour passer l’épaule dans la troisième manche. Il a en effet bénéficié de trois balles de match sur son propre service à 5-4, mais il a manqué le coche sur ces trois points. Le Bâlois a ensuite sombré dans le deuxième jeu décisif, dont il a perdu les cinq premiers points.

(Source ATS)

Photo : ©KEYSTONE/EPA/JOHN G. MABANGLO

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Le GSHC se renforce

Publié

le

Genève-Servette a mis la main sur un attaquant d’expérience. Le club genevois a signé pour un an son quatrième étranger, le Canadien Eric Fehr.

Agé de 33 ans, ce centre droitier aux caractéristiques défensives et au puissant gabarit (1m93/94 kg) possède une solide expérience (722 matches de NHL) et une bague de champion remportée en même temps que la Coupe Stanley avec Pittsburgh en 2016. La saison dernière il évoluait à Minnesota où il a inscrit 15 points (7 buts) en 72 parties.

Il portera le numéro 16.

Sources : ATS et Service de presse GSHC

Continuer la lecture

Sport

Alain Geiger: « notre objectif, c’est le maintien! »

Publié

le

Pour l'entraîneur grenat Alain Geiger, Servette doit avant tout viser le maintien cette saison.

Entraîneur du Servette football club, Alain Geiger se garde bien de tout excès d’optimiste à la veille de la reprise du championnat de Super League. Selon lui, son équipe devra lutter pour se faire sa place parmi les dix meilleures formations helvétiques. 

Le championnat de Suisse de Super League reprend ses droits dès vendredi. Le retour de Servette dans l’élite du ballon helvétique constitue sans nul doute le fait marquant de ce nouvel exercice. Les attentes sont grandes à la veille du premier rendez-vous dimanche (16h) à Berne contre les Young Boys. Pour le capitaine Anthony Sauthier, il s’agit ni plus, ni moins que d’un match-événement, synonyme de moments intenses à vivre…

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Affronter d’entrée de jeu les champions en titre reste un sacré défi pour les néo-promus grenats. On peut toutefois se demander si c’est un avantage ou un inconvénient d’affronter les « jaunes et noirs » (qui ont perdu le défenseur genevois Kevin M’Babu et le demi Djibril Sow notamment à l’intersaison) de la capitale fédérale si tôt dans la saison…

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Quoi qu’il en soit, les Servettiens pourront compter sur quatre renforts de poids. De quoi rendre bon nombre de supporters optimistes. Mais l’entraîneur Alain Geiger se charge de tempérer leurs ardeurs.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Reste à savoir si Servette devra renoncer partiellement au moins à son style de jeu offensif de la saison dernière.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Sur le plan tactique, le travail a commencé sur le terrain dès le début de la préparation ou presque. Les Servettiens ont travaillé plusieurs systèmes à l’entraînement.

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Record de la traversée de l’Atlantique nord battu par Alan Roura

Publié

le

Un beau record pour Alan Roura et La Fabrique (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Champagne pour Alan Roura! Le navigateur genevois a battu le record de la traversée de l’Atlantique nord.

Alan Roura a atteint son but: il a battu le record de la traversée de l’Atlantique nord en solitaire sur monocoque. Son bateau La Fabrique a franchi la ligne d’arrivée symbolique au cap Lizard, au large des Cornouailles, après 7 jours 14 heures et 55 minutes de navigation.

Roura aura donc été en mer durant un peu moins de huit jours. L’ancien record était détenu depuis 2013 par le Français Marc Guillemot en de 8 jours, 5 heures, 20 minutes et 20 secondes pour accomplir la traversée de 2800 milles nautiques (5333 km) entre New York et l’arrivée située au point le plus au sud de l’Angleterre.

 

Records de l’Atlantique Nord en solitaire en monocoque 

2019 : Alan Roura (IMOCA La Fabrique) en 7J 16H 55’ 
2013 : Marc Guillemot (IMOCA Safran) en 8J 5H 20′
2012 : Alex Thomson (IMOCA Hugo Boss) en 8J 22H 08′
2002 : Bernard Stamm (IMOCA Bobst Group-Armor Lux / Superbigou) en 10J 11H 55′

Continuer la lecture

Sport

Football: Servette plus solide pour la Super League

Publié

le

Pour son retour dans l’élite du ballon rond helvétique, le club grenat a fait le choix de la qualité plutôt que de la quantité. Quatre renforts importants sont venus enrichir l’effectif, notamment dans le compartiment défensif… 

Renforcer la colonne vertébrale: tel a été la préoccupation des responsables servettiens. Ils sont quatre à avoir intégrer le contingent servettien à l’intersaison; un joueur par ligne. Vincent Sasso, un défenseur central français qui a longtemps joué au Portugal (Belenenses) et en Angleterre. A la fois solide, doué techniquement, il devrait apporter beaucoup de stabilité à l’arrière-garde des grenats. Il nous livre ses impressions après quelques semaines passées à Genève.

Vincent Sasso Défenseur central du Servette FC

 

Ensuite, c’est le Russo-Camerounais Gaël Ondoua qui a rejoint le SFC. Un athlétique demi défensif de 23 ans né à Yaoundé, mais qui a passé toute son enfance à Moscou. L’Allemand Varol Tasar, 1 gaucher très rapide, qui devrait donner du poids au secteur offensif servettien. Et puis, Michael Gonçalves est l’arrière latéral qui manquait à Alain Geiger: il est capable de jouer à droite comme à gauche. Enfin, les recruteurs grenat sont toujours à la recherche d’un attaquant.

Continuer la lecture

Sport

Triathlon: Huwiler, net vainqueur du premier « half » de Genève

Publié

le

Une 30e édition mémorable pour Thomas Huwiler (© 2019 La Tour Genève Triathlon/Benjamin Becker/Peter Kittler).

Thomas Huwiler a nettement gagné le premier « half distance » du La Tour Genève Triathlon. Un temps sensationnel lui permet d’inscrire son nom au palmarès devant sa famille. Autre représentante du canton, Fanny Kleiner l’a emporté chez les dames.

La trentième restera dans les annales. Record de participation. Premier « semi », équivalent à la distance de la moitié d’un « ironman ». Et un vainqueur qui sort de l’ordinateur: Thomas Huwiler. Vainqueur l’an dernier, le sociétaire du Stade Genève a remporté cinq courses ces trois années sur le Triathlon de Genève. Son dernier succès en date lui permet de donner une nouvelle dimension. A bientôt 30 ans (il les aura en septembre), il a marqué les esprits en faisant beaucoup mieux que de passer sous la barre symbolique des quatre heures; avec un chrono de 3h53’39 distançant son premier poursuivant l’Allemand Leif Schröder-Groenveld de près de quinze minutes. Tout ça, sous les yeux de sa mère et de son grand-père. Un succès éclatant, on serait presque tenté de parler de triomphe.

Thomas Kleiner

 

Fanny Kleiner : une victoire convaincante

La victoire a souri aux couleurs genevoises chez les dames également: Fanny Kleiner l’a emporté en 4h43’04. A l’arrivée, la gagnante était toutefois plus heureuse du trophée reçu – la cloche offerte au vainqueur – que de sa performance chronométrique.

Fanny Kleiner

A signaler par ailleurs, la spectaculaire remontée de Fanny Kleiner qui était 65e seulement à l’issue de l’épreuve de natation.

 

Un trio de relayeurs 

Le « half » a également attiré beaucoup de relayeurs. C’est le trio dénommé « Lazy Boys » Tri Club composé de Javier (cyclisme), Marie et Régis (course à pied) qui l’a emporté. Ancienne nageuse de Genève Natation, Marie Cons a longtemps concouru sous les couleurs du club des Vernets.

Marie Cons Genève-Natation/Lazy Boys Tri Club

 

 

Moins de 13 ans: Amélie devant les garçons

Chez les moins de 13 ans, la Vaudoise Amélie Gorka a terminé devant tous les garçons, laissant le premier d’entre eux (Francesco Vacca) à dix secondes derrière elle. Cette performance ne relève pas du hasard. Car malgré son jeune âge, elle semble déjà avoir un plan de carrière. Les médailles suisses aux Jeux Olympiques font rêver la triathlète de la Riviera qui aspire même à marcher sur les traces d’une certaine Nicola Spirig!

Amélie Gorka Gagnante M13

 

Concernant le format de l’épreuve, les organisateurs ont renoncé à la course cycliste pour les catégories « écoliers » pour des questions de sécurité, privilégiant un aquathlon (natation et course à pied).

Benjamin Chandelier Directeur du La Tour Genève Triathlon

 

Continuer la lecture