Rejoignez-nous

Sport

Hockey: Toujours quatre étrangers en 2019/2020

Publié

,

le

Le CP Berne de Marc Lüthi n'a pas été suivi sur la question des renforts étrangers (©KEYSTONE/LUKAS LEHMANN)

Réunis en Assemblée générale, les clubs de National League ont opté pour le statu quo concernant le nombre de joueurs étrangers.

Les équipes de l’élite pourront donc toujours aligner au maximum quatre renforts ne possédant pas de licence suisse la saison prochaine. Les douze clubs de National League ont refusé nettement (par neuf voix contre trois) les motions déposées par le CP Berne et par Genève-Servette, qui souhaitaient faire passer le nombre de renforts étrangers pouvant figurer sur une feuille de match à six. Seuls Davos et Lausanne semblaient susceptibles d’approuver également une réforme. L’été dernier, un vote consultatif n’avait déjà pas obtenu de majorité.

La règle des quatre étrangers est en vigueur en 1re division depuis 2007. Auparavant, les clubs de LNA avaient pu aligner cinq renforts pendant deux saisons successives, avec pour conséquence le manque d’impact offensif des Suisses: seuls deux joueurs à licence helvétique figuraient ainsi parmi les vingt meilleurs compteurs du championnat 2006/2007. Huit Suisses font partie du top 20 des compteurs de la saison 2018/2019.

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Club Sport

Basketball: changement dans la continuité à la tête des Lions

Publié

le

Vedran Bosnic (à gauche) a recommandé Adnan Chuk au président des Lions Imad Fattal (à droite).

Adnan Chuk est le nouveau coach des Lions. Le Suédois a signé un contrat de deux ans. Son profil ressemble beaucoup à celui de son prédécesseur Vedran Bosnic dont il a été l’assistant en équipe nationale.

Les Lions de Genève ont un nouvel entraîneur. Deux semaines après le départ de Vedran Bosnic, le nom de son successeur a été dévoilé mardi. Il s’agit Adnan Chuk (38 ans), un jeune entraîneur suédois, né en Bosnie-Herzégovine, il est au bénéfice d’une bonne expérience internationale. Il a signé un contrat de deux ans avec les Lions. C’est un nouveau défi pour lui puisque c’est sa première expérience en Suisse dans un championnat qu’il a déjà commencé découvrir avant son arrivée. Il nous donne son avis sur la SBL helvétique.

Adnan Chuk Entraîneur des Lions de Genève

 

Deux semaines après l’annonce du départ de Vedran Bosnic, Adnan Chuk reprend le flambeau. Le président des Lions, Imad Fattal nous explique les raisons de ce choix.

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

Le profil du nouveau venu ressemble énormément à celui de son prédécesseur, avec une seule différence apparente: l’âge. Vedran Bosnic (43 ans) a dépassé la quarantaine. Reste à sa voir si c’est le coach idéal pour les Lions de Genève…

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

Sur les réseaux sociaux, l’arrivée d’Adnan Chuk a été annoncée par son agent: Sevan Keucheyan. Très proche des Lions, celui-ci est régulièrement présent à la Salle du Pommier pour assister à leurs matches. Quel rôle a-t-il joué exactement dans l’arrivée du nouveau coach?

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

Mais les liens avec son prédécesseur sont tout aussi importants: Adnan Chuk a été et est toujours l’assistant de Vedran Bosnic en équipe nationale que ce soit avec la Suède par le passé ou avec la Bosnie-Herzégovine à présent. Au total, ce sont trois contacts ou liens qui ont facilité la venue d’Adnan Chuk : son agent, son prédécesseur et Jonathan Dubas joueur suisse majeur…
Les Lions de Genève aborderont le prochain championnat avec des ambitions renouvelées. Après les deux trophées gagnés et les deux finales perdues lors de l’exercice, ils voudront faire mieux faire que la saison dernière. Les attentes des dirigeants vis-à-vis du nouveau mentor des basketteurs du Grand Saconnex sont grandes. En quoi, les perspectives s’améliorent-elles avec l’arrivée d’Adnan Chuk ?

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

Après la désignation du nouvel entraîneur, un chantier s’ouvre pour celui-ci: la constitution d’un nouvel effectif.

 

Continuer la lecture

Sport

ATP à Halle: 102e titre pour Federer

Publié

le

Roger Federer a enlevé son 102e titre ATP à Halle (©KEYSTONE/EPA/FOCKE STRANGMANN)

Roger Federer (ATP 3) a remporté pour la 10e fois le tournoi sur gazon de Halle. Le Bâlois a dominé le Belge David Goffin (ATP 33) 7-6 (7/2) 6-1.

Les chiffres donnent le tournis. En Westphalie, « RF » a réécrit une fois encore son histoire. Pour la première fois, le Bâlois a reussi ce que Rafael Nadal a accompli à trois reprises, soit enelver au moins dix fois le même tournoi. Nadal l’a fait sur terre battue à Roland-Garros, Barcelone et Monte-Carlo. Federer l’a fait sur sa surface de prédilection, le gazon.

Un dixième titre et un 102e titre ATP, ce qui permet au Maître de se rapprocher des 109 trophées de Jimmy Connors. Tel un artiste, le numéro 3 mondial peut déroamis se targuer d’avoir passé mille semaines dans le top 50 mondial. Un autre record qui traduit son incroyable longévité.

Tout n’a pas été facile pour le Bâlois. Surtout en début de match. Le set initial a vu Federer se chercher un peu sur son service. A 2-2, le Bâlois a dû sauver trois balles de break. Et sur les deux jeux suivants, il a laissé Goffin prendre les devants avant de remette les choses en place.

Le Belge s’est montré entreprenant en exploitant chaque balle moyenne de l’homme aux vingt titres du Grand Chelem, mais Federer sur herbe est un drôle d’animal, capable de surgir dès qu’il sent une faille dans le jeu adverse. Dans le tie-break, le Maître a fait valoir son immense expérience pour l’enlever 7-2.

Tout s’est accéléré dans le deuxième set lorsque le Belge a lâché son service à 1-0 en faveur de Federer. Sur une troisième double faute du jeu, Goffin a creusé sa propre tombe.

Idéalement lancé, Federer a ensuite déroulé comme il sait si bien le faire en sortant quelques coups magiques qui ont ravi les 11’500 spectateurs présents.

Le Bâlois est désormais prêt pour Wimbledon où il tentera de remporter un neuvième titre. Mais il devra très certainement ajouter un cran supplémentaire pour espérer aller loin en deuxième semaine.

Source : ATS

Continuer la lecture

Le Club Sport

Relier Salzbourg à Monaco en parapente, le défi du Red Bull X-Alps

Publié

le

En parapente, le Red Bull X Alps se déroule en ce moment. Cette compétition extrême dont le but est de relier Salzbourg en Autriche à Monaco au bord de la Méditerranée est proche de Genève puisque le premier pilote est arrivé vendredi soir à Saint-Gervais au pied du Mont-Blanc.

La compétition est extrême et très exigeante. Une compétition d’endurance et de connaissances dont les règles sont clairement établies. Présentation avec Gilles Deleani, instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

En résumé, deux contraintes principales existent en plus du parcours imposé: pas d’autres moyens de transports que le vol et la marche ainsi qu’une interdiction de bouger entre 22h30 et 5h30. Pour le reste, les pilotes sont libres ce qui en fait une compétition très exigeante. 

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

Un Suisse vainqueur de 5 des 9 éditions précédentes

Le parcours théorique fait 1’138 kilomètres et traverse donc les Alpes, comme le nom de la course l’indique. Il y a donc beaucoup de paramètres différents à prendre en compte, notamment les airs et les vents. Ce mélange amène un brin d’aléatoire dans la course

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

Puis lorsqu’on parle du Red Bull X Alps, impossible de ne pas mentionner Christian Maurer. Le Suisse a remporté 5 des 9 éditions précédentes, c’est donc un parapentiste hors-pire, Gilles Déléani va même plus loin

Gilles Deleani,  Instructeur à Paradelta, club de parapente basé à Genève.

 

Sachez encore que ce type de discipline à un nom, le march et vol ou “Hike And Fly” en Anglais et que la discipline est en tel essort que des championnats suisses existent depuis l’an passé et que plusieurs compétitions de type Hike and Fly fleurissent sur le territoire helvétique.

Résumé du jour 5 de la compétition:

 

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Le Club Sport

Basketball: le retour de l’enfant prodige

Publié

le

Clint Capela (tout à droite, n°13) et le coach national Petar Aleksic (deuxième depuis la droite, en rouge) compulsent les statistiques après le succès (77-59) sur le Luxembourg (13.08.13) au Pavillon des Sports du Bout-du-Monde.

Joueur majeur de NBA, Clint Capela retrouve l’Equipe de Suisse après cinq ans d’absence. D’autres joueurs helvétiques majeurs pourraient le rejoindre. Le nom de Thabo Sefolosha circule…

Le jeune prodige de la sphère orange helvétique est de retour ! Ailier fort des Houstons Rockets (261 matches en NBA), le Genevois endossera à nouveau le maillot rouge à croix blanche près de cinq ans (13.08.14) après la victoire sur la Russie (79-77).
A force de patience et de persévérance, les dirigeants de Swiss Basketball ont réussi ce qui paraissait impensable il y a peu. Reste à savoir si ceux-ci ont réussi un tour de force.

Giancarlo Sergi Président de Swiss Basketball

 

Clint Capela jouera donc les quatre matches pré-qualificatifs de l’Euro’21, deux fois contre le Portugal, deux fois contre l’Islande. Une surprise de taille, y compris pour les joueurs de l’Equipe de Suisse eux-mêmes !

Arnaud Cotture Pivot de l'Equipe de Suisse

 

Outre Clint Capela, d’autres joueurs prestigieux pourraient retrouver la sélection helvétique cet été. Un nom revient sur toutes les lèvres : celui du Vaudois Thabo Sefolosha (870 matches en NBA). Sera-t-il lui aussi de la partie ?

Giancarlo Sergi Président de Swiss Basketball

 

 

Programme de l’Equipe de Suisse :

03.08.19 Suisse – Portugal à Fribourg

10.08.19 Islande – Suisse à Reykjavik

14.08.19 Portugal – Suisse à Sines

21.08.19 Suisse – Islande à Montreux

Continuer la lecture

Le Club Sport

Natation: une traversée de 75 km pour entrer dans l’Histoire

Publié

le

Flavie Capozzi (au centre) veut aussi nager pour la bonne cause (DR).

Flavie Capozzi veut être la première femme à traverser le Lac Léman dans le sens de la longueur.

Le 23 août, Flavie Capozzi (21 ans) tentera de devenir la première nageuse à parcourir les 75 km séparant Le Bouveret de Genève à la nage. Deux nageurs ont réussi cette traversée dans le sens longueur : le Nyonnais Alain Charmey – c’était il y a 33 ans – et un Espagnol Jaime Caballero, mais jusqu’ici aucune nageuse. Professeur de natation, ancienne triathlète aussi, la jeune Glandoise nagera aussi pour la bonne cause en soutenant deux associations: Handi-Capable (aide aux enfants handicapés) et ARFEC (aide aux enfants atteints d’un cancer).

Flavie Capozzi Nageuse

 

Continuer la lecture