Rejoignez-nous

Sport

Football: trois points importants avant d’aller à Bâle

Publié

,

le

L'esprit de groupe: un des atouts majeurs des Servettiens.

Vainqueur de Lucerne par la marge la plus étroite (1-0), Servette remporte sa première victoire en Super League depuis son retour dans l’élite du ballon rond helvétique. Un succès capital avant le déplacement à Bâle samedi…

Mission accomplie! Les grenats ont répondu présents. Deux points en autant de matches (1-1 à Berne face aux Young Boys, puis 0-0 à domicile face au FC Sion), c’était bien, mais ils se devaient de franchir un palier supplémentaire à l’occasion de leur troisième match en Super League en remportant la totalité de l’enjeu.

Steve Rouiller Défenseur central du Servette FC

 

 

Reste que tout n’a pas été facile à un adversaire plus aguerri et plus expérimenté. D’ailleurs, les premières occasions de la partie ont été lucernoises et les joueurs d’Alain Geiger n’ont tiré leur premier corner qu’à la demi-heure. Substitut de Gaël Ondoua (blessé une semaine plus tôt contre le FC Sion) au poste de sentinelle devant la défense, Boris Cespedes revient sur les vingt à vingt-cinq premières minutes de la rencontre.

Boris Cespedes Demi défensif du Servette FC

 

Cependant avec huit occasions de buts nettes (Tasar deux fois, Chagas deux fois, coup franc de M. Stevanovic sur la barre transversale, Kone seul face au gardien, sans oublier le but décisif du  numéro neuf servettien à l’heure de jeu) pour les grenats contre trois aux Lucernois, le résultat final ne discute pas, il s’apparente à même à un salaire minimum.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Toujours à la recherche d’un équilibre

Ces trois premiers matches encourageants, assortis d’une troisième place au classement, pourraient donner l’impression que Servette (qui est désormais la seule équipe invaincue du championnat avec les Young Boys) a digéré le saut de la Challenge à la Super League…
En réalité, le processus d’apprentissage continue et l’entraîneur Alain Geiger doit constamment veiller à trouver et à garder le bon équilibre entre volonté offensive (prendre le jeu à son compte pour se créer des occasions en mettant l’adversaire sous pression) et solidité défensive (assurer ses arrières pour éviter de se faire surprendre lors d’une action de rupture).

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Comme contre le FC Sion, Varol Tasar (ci-dessus) est sorti en seconde mi-temps. Mais même s’il n’a pas encore trouvé les automatismes avec tous ses coéquipiers, il est apparu en progrès. Fait intéressant à souligner: son entente naissante avec Miroslav Stevanovic qui lui a fourni deux assists lors des occasions de buts qu’il s’est procurées. Au four et au moulin comme d’habitude, ce dernier a été sans doute le meilleur joueur sur le terrain dimanche. Ce qui lui les louanges de son entraîneur. Selon le mentor valaisan de la Praille, « Miča » n’a qu’un seul defaut : il est trop dur avec lui-même.

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football: Signal Bernex résiste vaillamment avant de céder

Publié

le

Le capitaine bernésien Nicola Trifiletti et ses coéquipiers se sont battus sur chaque ballon avant de s'incliner Thoune (© Stéphane Chollet).

Battu par Thoune (0-2) dimanche, Signal Bernex est éliminé lors du premier tour mais quitte la Coupe de Suisse la tête haute. 

Si la logique a été respectée sans qu’on puisse crier au scandale, l’équipe de l’Oberland bernois ayant dominé cette partie comptant pour le premier tour principal de la Coupe de Suisse en se créant les meilleures occasions de but. On se doit de souligner à quel point le Signal FC Bernex Confignon a vendu chèrement sa peau.
Se battant sur chaque ballon, les Bernésiens sont parvenus à tenir en respect leurs adversaires durant une bonne heure, voire même à les faire reculer. Leur attaquant de pointe Mickaël Mboli a même tiré sur la barre transversale d’un tir pris des 35 mètres (55e). Le score était à ce moment-là de 0-0… avant que Thoune ne marque deux fois coup sur coup en à peine plus de cinq minutes.
Le train était passé… de quoi susciter quelques regrets, mais trop, car c’est finalement la satisfaction d’avoir vécu un moment intense qui prédominait tant chez les 1096 spectateurs présents dimanche au stade municipal que chez les joueurs de leur équipe favorite.

Nicola Trifiletti Capitaine du Signal FC Bernex Confignon

 

Photo: Stéphane Chollet.

Continuer la lecture

Sport

Football: qualification finalement sans histoire de Servette

Publié

le

Auteur de deux buts, Varol Tasar (en grenat, au premier plan) a pris de vitesse Arbesjan Lekiqi et la defense d'Echallens en seconde mi-temps.

Très nets vainqueurs d’Echallens (6-0) samedi dans le Gros-de-Vaud, les grenats ont cependant connu une première mi-temps laborieuse. Ils joueront les seizièmes de finale de la Coupe de Suisse…

Une histoire bien connue en Coupe de Suisse (mis en difficulté dans un premier temps, le pensionnaire de catégorie supérieure finit par se qualifier), mais un score trop sévère pour l’équipe d’Echallens Région.
En première mi-temps, Servette a ouvert le score sur sa seule véritable occasion grâce à un but (inscrit par Chagas) entaché d’une faute de main (la partie supérieure du bras) de Schalk, auteur de la passe décisive.
Tout ça, alors que les Vaudois s’étaient créés les meilleures possibilités de marquer au cours des quarante-cinq premières minutes. A la pause, les 2500 spectateurs se disaient que les joueurs d’Alain Geiger étaient bien chanceux de mener au score.
Après le thé, les visiteurs ont cependant vite classé l’affaire. Un nouveau but de Chagas sur un nouveau centre de Schalk (au premier plan ci-dessous), deux de Tasar et un Routis, puis un tout dernier de Chagas (encore lui!) leur ont permis de se sortir d’affaire et de se qualifier pour les seizièmes de finale de la Coupe de Suisse…
De quoi satisfaire l’entraîneur grenat Alain Geiger…

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Sonny Kok : « c’est frustrant! »

De son côté, l’attaquant vaudois Sonny Kok éprouvait quelques regrets après les occasions ratées par son équipe en première période.

Sonny Kok Attaquant du FC Echallens Région

Continuer la lecture

Sport

Football: Etoile Carouge a bien résisté face aux Young Boys

Publié

le

Matias Vitkiviez (à droite) et les Stelliens ont livré un combat épique face aux Young Boys du Genevois Ulisses Garcia (en jaune).

Battu par la marge la plus étroite (0-1), Etoile Carouge a résisté durant les trois quarts du match avant d’encaisser un but face aux champions de Suisse en titre, avant de les presser dans le dernier quart d’heure. 

Des regrets, mais trop pour les Stelliens qui ont donné tout donné. Mais à l’image de Geoffrey Tréand, ils sortent la tête haute avec énormément d’enseignements positifs à tirer pour la suite de la saison en championnat.

Geoofrey Tréand Attaquant d'Etoile Carouge

 

Matias Vikieviez: « l’arbitre n’avait pas la VAR! »

Son de cloche très semblable chez l’autre de soutien ou ailier Matias Vitkieviez. Ce dernier est brièvement revenu sur l’action de la quarante-et-unième minute quand suite à une roue libre de Fabian Lustenberger, ce dernier heurte la jambe d’appui de Lakdar Boussaha avec son genou droit alors que celui-ci partait seul au but. Le tout sans que M. Dudic ne siffle penalty. Une décision qui a fait bondir une partie du public et le coach de la Fontenette, Jean-Michel Aeby. Matias Vikieviez se veut plus philosophe, tout en soulignant la performance de ses coéquipiers tout au long des nonante minutes.

Matias Vitkieviez Attaquant d'Etoile Carouge

 

Pour le reste, nombreux sont ceux qui méritent la citation du côté des Stelliens. A commencer par le gardien Damien Chappot, auteur de plusieurs arrêts déterminants. La défense n’est pas en reste avec la charnière centrale Bia-Sarr. Ce qui confirme qu’en dehors de la Swiss Football League, les représentants de Promotion League offrent parfois des contingents solidement armés pour faire les équipes de l’élite.

Continuer la lecture

Sport

Football: ambitieux en Coupe, Servette se méfie d’Echallens

Publié

le

Echallens n'a visiblement pas peur de Servette si on en juge par l'affiche du match publié sur le compte facebook du club du Gros-de-Vaud.

Servette veut aller loin en Coupe de Suisse : Alain Geiger et ses joueurs prennent donc Echallens très au sérieux. Ils ne laissent rien au hasard dans la préparation de leur match du premier tour principal de la Coupe de Suisse samedi (17h).

Visant le maintien en championnat, les Servettiens ont l’ambition de réussir un bon parcours en Coupe de Suisse. Pas question de sous-estimer l’équipe d’Echallens Région désormais entraînée par John Dragani (ex-Lausanne-Sport et Stade Nyonnais). L’entraîneur grenat n’a donc cessé de mettre ses joueurs en garde toute la semaine.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Routis en défense centrale?

Même si les grenats ne vont pas faire tourner leur effectif, un changement semble fort possible dans le onze de départ : le retour de Christopher Routis. Reste à savoir si c’est en tant qu’arrière central ou comme dans l’axe devant la défense.

Christopher Routis Défenseur central du Servette FC

 

 

Continuer la lecture

Sport

Football: Signal Bernex attend Thoune et ses supporters

Publié

le

Président du FC Signal-Bernex ConfignonMichel Jaggi est partagé entre la joie d'accueillir et les problèmes d'organisation du match.

Pour la toute première fois de son Histoire, Signal Bernex Confignon reçoit une équipe de l’élite du ballon rond helvétique lors du premier tour principal de la Coupe de Suisse. Mais les dirigeants des « jaunes et  noirs » qui affrontent Thoune dimanche (15h), ont fort à faire pour organiser ce match.

Jamais durant son Histoire, Signal Bernex n’a affronté un club de Ligue Nationale A ou de Super League en Coupe de Suisse… C’est donc une grande première et une grande joie par joueurs, entraîneurs et dirigeants. Mais toute médaille a son revers. Ou si vous préférez, le privilège de recevoir Thoune a un prix.

Michel Jaggi Président de Signal Bernex Confignon

 

Ce qui rend la tâche des organisateurs si difficile, c’est l’accueil des supporters adverses, même ce ne sont pas les turbulents du pays.

Michel Jaggi Président de Signal Bernex Confignon

 

Par ailleurs, le club recevant est tenue de prendre en charge les fans venus de l’Oberland bernois dès leur arrivée à Genève…

Michel Jaggi Président de Signal Bernex Confignon

 

Etoile Carouge défie les Young Boys vendredi

Parmi les trois équipes genevoises qui rêvent de créer la surprise face à des adversaires de ligue supérieure, Etoile Carouge ouvre les feux face aux Young Boys vendredi soir (19h30). Néo-promus en Promotion League, les Stelliens s’attaquent à une montagne, les champions de Suisse en titre, de redoutables adversaires, même si les « jaunes et noirs » de la capitale fédérale n’ont pas encore trouvé leur rythme de croisière.

Jean-Michel Aeby Entraîneur d'Etoile Carouge

 

 

 

 

 

Continuer la lecture