Rejoignez-nous

Sport

Football: élimination rageante pour Servette contre Lucerne

Publié

,

le

Battus par la marge la plus étroite (0-1) devant moins de 3’000 spectateurs, les Servettiens éprouvent bien des regrets, même si leur prestation les optimistes pour la suite de la saison…

« Déçus! Fâchés! » voilà ce qu’on pouvait entendre au terme de ce match des seizièmes de finale de la Coupe de Suisse dans le camp du SFC. Déçus d’avoir raté trop d’occasions et d’avoir capitulé sur la seule et unique erreur d’une défense par ailleurs impeccable. Fâchés après l’absence de penalty sifflé pour la tacle apparemment fautif de Grether sur Willie Barbosa dans les seize mètres à la dernière minute du temps additionnel. Reste à savoir si le directeur de jeu était suffisamment bien placé pour accorder un coup de pied de réparation sans l’ombre d’un doute, car on l’oublie trop souvent, une décision arbitrale ne peut se fonder que sur une constatation, pas une déduction!

Nathan impressionnant

Mais ce fait de jeu mis à part, les joueurs de Meho Kodro ont répondu à l’attente d’un public trop clairsemé. Une désaffection difficilement explicable. Le niveau de jeu présenté méritait évidemment un soutien d’une autre dimension. Leur performance pouvait – surtout dans le premier quart d’heure – leur permettre de faire vaciller les pensionnaires de Super League. Le génie du mentor grenat est d’avoir su associer des joueurs qui sont habituellement en concurrence l’un avec l’autre, comme Miroslav Stevanovic et Matias Vitkieviez. La défense dirigée par l’imposant Brésilien Nathan au jeu de tête véritablement impressionnant, ressemblait à une digue infranchissable ou presque. L’association de ce dernier avec Sally Sarr (une première) au cœur de l’arrière-garde a fait merveille.

Sally Sarr Défenseur central du Servette FC

 

Les autres innovations de l’entraîneur servettien ont tout aussi bien fonctionné à l’image de celle entre les deux jeunes du club Cespedes et Imeri. Seul en pointe, Steven Lang a donné le tournis aux joueurs de Suisse centrale, alors que Berisha a tiré son épingle du jeu dans son rôle de numéro dix. Voilà qui illustre bien la profondeur de banc du SFC: un atout très important pour la suite de la saison…

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Tennis: Federer rassuré après le premier jour de la Laver Cup

Publié

le

Roger Federer: une excellente première journée à Palexpo. (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Roger Federer est ravi que l’Europe mène de deux longueurs au terme du premier des trois jours de compétition à Palexpo.

Roger Federer avait le sourire au soir de la première journée de la Laver Cup. Une journée qu’il redoutait: « à 3-1, je suis vraiment content, je m’attendais davantage à un score de parité deux partout » a-t-il déclaré vendredi soir en anglais peu avant minuit.

« Avec deux néophytes en Laver Cup avec Fabio Fognini et Stefanos Tsitsipas,  Thiem en danger face à Denis Shapovalov et un double ensuite, a-t-il poursuivi. Je n’étais pas totalement rassuré. »

Si l’on excepte la performance de Fognini, tout s’est finalement bien passé pour le Team Europe. Le troisième au classement ATP était donc très satisfait, même son coaching et celui de Nadal n’a pas débouché sur une victoire de Fognini, de la tournure prise par les événements.

Roger Federer n°3 mondial

 

Ambiance unique à Palexpo

Impressionné par l’ambiance unique de Palexpo – « et dire que le vendredi est généralement le jour le plus tranquille du week-end », a-t-il ajouté toujours dans la langue de Shakespeare. Roger Federer joue son premier match en simple samedi après-midi. Il affronte Nick Kyrgios, immédiatement après le match qui mettre aux prises le dernier vainqueur du Geneva Open, l’Allemand Alexander Zverev à l’Américain John Isner qui n’a pas joué vendredi. Pour ce deuxième match du deuxième jour de compétition, le troisième joueur de la planète redoute surtout le service de l’Australien.

Roger Federer n°3 mondial

 

C’est le Team Europe qui a eu l’avantage de choisir les adversaires pour la journée de samedi, un avantage qui reviendra au Team World dimanche. Et Federer d’évoquer les critères qui président aux choix d’aligner certains éléments plutôt d’autres.

Roger Federer n°3 mondial

 

A demi-mot, le Bâlois a laissé entendre que Rafael Nadal n’était pas très enthousiaste à l’idée de rencontrer Kyrgios samedi déjà. Ce choix conduira toutefois le Majorquin a enchaîner simple – contre Milos Raonic – et double samedi dès 19h lors de la « night session ».

 

 

 

source: ats/bb

Continuer la lecture

Actualité

Philippe Rigamonti est le nouveau directeur administratif du GSHC

Publié

le

Suite à la réorganisation administrative du Genève-Servette Hockey Club ayant amené au départ de Christophe Stücki, un nouveau poste voit le jour, celui de directeur administratif. Un poste qui sera occupé par Philippe Rigamonti, annonce vendredi le Genève-Servette.

Philippe Rigamonti occupe depuis 11 ans la fonction de directeur commercial au sein de l’administration du GSHC. Auparavant, il a travaillé au sein de plusieurs départements de différentes banques de la place genevoise.

Ancien gardien de hockey, Philippe Rigamonti a notamment porté le maillot de la première équipe du GSHC en 1992-1993 avant d’être à l’origine de la création de Genève-Servette II, précise le communiqué transmis par le club.

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Actualité

Tennis : Federer a ravi ses fans juste avant la Laver Cup

Publié

le

Roger Federer a fait plaisir à ses supporters à l’occasion de l’entraînement public organisé jeudi à la veille du début de la Laver Cup à Palexpo.

Plus de 2’000 écoliers de neuf à quinze ans, de nombreux fans et tous les « mordus de la petite balle jaune » ont assisté émerveillé à l’entraînement public du jour précédant l’ouverture de la Laver Cup à Genève… Moment fort de cette communion: la présence de Roger Federer. L’ovation que lui a rendu le public donne un avant-goût plutôt impressionnant que ce pourrait (devrait) être l’ambiance au cours des trois jours de compétition (joueurs et coaches refusent le terme d’exhibition) mémorables.

Roger Federer Entraînement public jeudi

 

Au bord du court lors de cet entraînement public, Sébastien Telley a demandé aux enfants quel effet ça faisait de voir Federer en vrai.

Enfants Entraînement public jeudi

 

En double avec « Sacha » Zverev

Roger Federer entre en lice vendredi soir et il ne joue que le double. Il fera accompagné d’Alexander Zverev (vainqueur du Geneva Open, au terme d’un match épique contre le Chilien Nicolas Jarry). Un duo qui a déjà joué ensemble l’année dernière à Chicago.

Roger Federer N° 3 mondial

 

Côté « mondial », Dennis Shapovalov et Jack Sock jouent deux fois vendredi. Séparément d’abord, respectivement contre Dominic Thiem et Fabio Fognini, puis ensemble contre R. Federer et A. Zverev… Dans ces conditions, pourrait-on voir le Bâlois aligné en simple et en double la même journée lui aussi?

Roger Federer N° 3 mondial

 

Le troisième simple de vendredi opposera Stefanos Tsitsipas à Taylor Fritz.

@SebTelley

Kyrgios met la pression

L’Europe est – sur le papier – l’équipe la plus forte avec 5 des 10 meilleurs mondiaux dans ses rangs, alors que le mieux classé de l’équipe « mondiale » est 20e. Mais tout n’est pas si simple aux yeux des spécialistes qui voient une confrontation plutôt équilibrée. Alors que pour l’Australien Nick Kyrgios, la sélection dirigée par l’Américain John McEnroe a 1 esprit de groupe bien plus développé. Mieux, les qualités tennistiques de ses coéquipiers sont au moins égales à celles de leurs adversaires.

Nick Kyrgios 27e joueur mondial

 

Shapovalov ravi de la surface

Appelé à ouvrir les feux, Denis Shapovalov semble en mesure de remettre en question la suprématie de Dominic Thiem. Mais l’Autrichien est un spécialiste de la terre battue, le Canadien a donc toutes ses chances sur le revêtement en dur (rebound ace medium fast) de Palexpo.

Denis Shapovalov 33e joueur mondial

Continuer la lecture

Actualité

JOJ 2020: la flamme olympique est arrivée mercredi à Genève

Publié

le

La flamme et sa délégation lors de l'arrivée à l'aéroport de Genève

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020 de Lausanne sont dans une centaine de jours mais une étape symbolique a été franchie mercredi soir : l’arrivée de la flamme olympique sur le territoire helvétique.

Allumée à Athènes, la lanterne contenant la flamme est sortie de l’avion dans les mains de la présidente du comité d’organisation des Jeux Virginie Faivre. Un moment forcément plein d’émotions pour Virginie Faivre

Virginie Faivre Présidente du comité d'organisation des JOJ 2020

 

L’arrivée de la torche mercredi soir représente donc beaucoup plus qu’une simple flamme, elle symbolise des années de travail. Virginie Faivre

Virginie Faivre Présidente du comité d'organisation des JOJ 2020

 

Cette arrivée à Genève ne marque finalement que la première étape d’un long périple pour cette flamme olympique qui traversera la Suisse.

Ian Logan Directeur général des JOJ 2020

 

Puis on peut l’imaginer, transporter une flamme allumée dans un avion nécessite une certaine logistique, d’autant plus qu’il n’y a pas qu’une seule flamme…Ian Logan

Ian Logan Directeur général des JOJ 2020

 

Présent mercredi à Genève, le directeur général de Swiss Olympic Roger Schnegg espère que ces Jeux olympiques de la jeunesse pourraient permettre à la Suisse d’accueillir, un jour, les grands jeux olympiques. Roger Schnegg

Roger Schnegg Directeur Swiss Olympic

 

De lanterne, la flamme deviendra une torche lors de sa présentation sur la Place de la Riponne à Lausanne ce samedi puis elle sera présentée dans toute la Suisse avant d’enflammer la vasque olympique le 9 janvier lors de la cérémonie d’ouverture.

Sébastien Telley

 

Continuer la lecture

Actualité

Tennis: la Laver Cup à Genève officiellement lancée

Publié

le

En tennis, ca y’est ! La troisième édition de la Laver Cup s’est lancée ce matin avec la présentation des équipes au public dans le parc des Bastions à Genève. Un événement mondial qui se retrouve en Suisse pour la première fois.De vendredi à dimanche, le gratin du tennis mondial sera présent à Genève pour cette opposition entre le Team Europe et le Team World.

Une opposition qui peut faire penser à la Ryder Cup en golf où les Etats-Unis affrontent le reste du monde. Mais quitte à faire le parallèle, doit-on s’attendre à voir de l’enjeu comme en golf à la Ryder Cup ou verra-t-on du spectacle comme lors des matchs All-star en Amérique du Nord Aucun doute pour Roger Federer.

Roger Federer Joueur du Team Europe

 

Une comparaison avec la Ryder Cup qui peut tenir également sur le palmarès puisque en golf, ce sont les Etats-Unis qui dominent le reste du Monde. Mais ces temps, la donne semble vendre, une source d’inspiration pour l’entraîneur du Team World John McEnroe

John McEnroe Capitaine du Team World

 

C’est la quatrième fois que Roger Federer jouera au tennis dans la halle de Palexpo, après 4 rencontres de Coupe Davis. Mais qu’est ce qui va changer cette fois ? Roger Federer

Roger Federer Joueur du Team Europe

 

Avec son succès grandissant, la Laver Cup pourrait-elle prendre la place de la Coupe Davis ? Pour Roger Federer, la réponse est évidente.

Roger Federer Joueur du Team Europe

 

Il faut toutefois se rendre à l’évidence, il deviendra impossible pour les meilleurs joueurs du monde de s’aligner sur les compétitons par équipe tout en voulant remporter les tournois du circuit ATP. Si Roger Federer partage cet avis, il espère que tout le monde en discutera afin de trouver une solution.

Roger Federer Joueur du Team Europe

 

Le capitaine du Team World John McEnroe est en tout cas catégorique, les choses pourraient évoluer à moyen terme.

John McEnroe Capitaine du Team World

Le coup d’envoi sportif de la Laver Cup, ce sera pour vendredi à 13h.

Sébastien Telley

Continuer la lecture