Rejoignez-nous

Sport

Football: Bâle – Servette, le match des retrouvailles

Publié

,

le

Formé au FC Bâle, le néo-Servettien Michael Gonçalves sera l’un des plus motivés face à son ancien club. Alain Geiger retrouve son ami Marcel Koller sur le banc adverse, alors que le Genevois Kevin Bua évolue sous les couleurs du FC Bâle.

Le monde est petit, dit-on. Celui du ballon rond helvétique encore davantage. Ce duel presque au sommet entre Bâle et Servette en offre l’illustration. Ce choc est celui des retrouvailles. Avec un Bâlois à Servette (Kevin Bua) et un Genevois sous le maillot du FC Bâle. Transféré à l’intersaison, l’arrière latéral bâlois Michael Gonçalves (24 ans) retrouve le club de ses débuts…

Michael Gonçalves Arrière latéral du Servette FC

 

Alain Geiger: « Marcel Koller, c’est mon pote! »

Et du côté des entraîneurs aussi, il y a des retrouvailles. Les deux coaches Marcel Koller et Alain Geiger étant de la même génération, ils se sont longtemps côtoyés et ils se connaissent par cœur ou presque.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Mais passé le quart d’heure des amabilités, la compétition va reprendre le dessus. Les visiteurs auront un atout samedi soir à Saint-Jacques: un objectif clair et sans ambiguïté. Contrairement aux Rhénans. Leur calendrier est des plus compliqués en ce début de saison avec une succession de semaines anglaises et ce duel pour la deuxième place de Super League tombe entre deux matches qualificatifs pour la Ligue des Champions (défaite mercredi soir contre Linz 1-2 lors du match aller). L’entraîneur servettien Geiger s’attend donc à ce que son homologue bâlois fasse tourner son effectif et le fait d’avoir l’esprit libre pourrait s’avérer avantageux pour ses joueurs.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

FCB: un contingent très étoffé

Quant au « régional de l’étape », Michael Gonçalves, il connaît Saint-Jacques comme sa poche et la troupe de Marcel Koller n’a aucun secret pour lui…

Michael Gonçalves Arrière latéral du Servette FC

 

SFC: une approche méthodique

Les « rouges et bleus » ne manquent donc pas d’arguments. Pour les contrer, les Servettiens vont leur opposer la solidité de leur bloc défensif. Arrivé à l’intersaison en provenance de Wil, Michael Gonçalves s’est très vite intégré dans l’arrière-garde du SFC. A l’entendre, lui et ses coéquipiers auront les moyens de résister aux assauts bâlois : leur système est déjà bien rôdé grâce, notamment, à un esprit de corps sans faille.

Michael Gonçalves Arrière latéral du Servette FC

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football: Signal Bernex résiste vaillamment avant de céder

Publié

le

Le capitaine bernésien Nicola Trifiletti et ses coéquipiers se sont battus sur chaque ballon avant de s'incliner Thoune (© Stéphane Chollet).

Battu par Thoune (0-2) dimanche, Signal Bernex est éliminé lors du premier tour mais quitte la Coupe de Suisse la tête haute. 

Si la logique a été respectée sans qu’on puisse crier au scandale, l’équipe de l’Oberland bernois ayant dominé cette partie comptant pour le premier tour principal de la Coupe de Suisse en se créant les meilleures occasions de but. On se doit de souligner à quel point le Signal FC Bernex Confignon a vendu chèrement sa peau.
Se battant sur chaque ballon, les Bernésiens sont parvenus à tenir en respect leurs adversaires durant une bonne heure, voire même à les faire reculer. Leur attaquant de pointe Mickaël Mboli a même tiré sur la barre transversale d’un tir pris des 35 mètres (55e). Le score était à ce moment-là de 0-0… avant que Thoune ne marque deux fois coup sur coup en à peine plus de cinq minutes.
Le train était passé… de quoi susciter quelques regrets, mais trop, car c’est finalement la satisfaction d’avoir vécu un moment intense qui prédominait tant chez les 1096 spectateurs présents dimanche au stade municipal que chez les joueurs de leur équipe favorite.

Nicola Trifiletti Capitaine du Signal FC Bernex Confignon

 

Photo: Stéphane Chollet.

Continuer la lecture

Sport

Football: qualification finalement sans histoire de Servette

Publié

le

Auteur de deux buts, Varol Tasar (en grenat, au premier plan) a pris de vitesse Arbesjan Lekiqi et la defense d'Echallens en seconde mi-temps.

Très nets vainqueurs d’Echallens (6-0) samedi dans le Gros-de-Vaud, les grenats ont cependant connu une première mi-temps laborieuse. Ils joueront les seizièmes de finale de la Coupe de Suisse…

Une histoire bien connue en Coupe de Suisse (mis en difficulté dans un premier temps, le pensionnaire de catégorie supérieure finit par se qualifier), mais un score trop sévère pour l’équipe d’Echallens Région.
En première mi-temps, Servette a ouvert le score sur sa seule véritable occasion grâce à un but (inscrit par Chagas) entaché d’une faute de main (la partie supérieure du bras) de Schalk, auteur de la passe décisive.
Tout ça, alors que les Vaudois s’étaient créés les meilleures possibilités de marquer au cours des quarante-cinq premières minutes. A la pause, les 2500 spectateurs se disaient que les joueurs d’Alain Geiger étaient bien chanceux de mener au score.
Après le thé, les visiteurs ont cependant vite classé l’affaire. Un nouveau but de Chagas sur un nouveau centre de Schalk (au premier plan ci-dessous), deux de Tasar et un Routis, puis un tout dernier de Chagas (encore lui!) leur ont permis de se sortir d’affaire et de se qualifier pour les seizièmes de finale de la Coupe de Suisse…
De quoi satisfaire l’entraîneur grenat Alain Geiger…

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Sonny Kok : « c’est frustrant! »

De son côté, l’attaquant vaudois Sonny Kok éprouvait quelques regrets après les occasions ratées par son équipe en première période.

Sonny Kok Attaquant du FC Echallens Région

Continuer la lecture

Sport

Football: Etoile Carouge a bien résisté face aux Young Boys

Publié

le

Matias Vitkiviez (à droite) et les Stelliens ont livré un combat épique face aux Young Boys du Genevois Ulisses Garcia (en jaune).

Battu par la marge la plus étroite (0-1), Etoile Carouge a résisté durant les trois quarts du match avant d’encaisser un but face aux champions de Suisse en titre, avant de les presser dans le dernier quart d’heure. 

Des regrets, mais trop pour les Stelliens qui ont donné tout donné. Mais à l’image de Geoffrey Tréand, ils sortent la tête haute avec énormément d’enseignements positifs à tirer pour la suite de la saison en championnat.

Geoofrey Tréand Attaquant d'Etoile Carouge

 

Matias Vikieviez: « l’arbitre n’avait pas la VAR! »

Son de cloche très semblable chez l’autre de soutien ou ailier Matias Vitkieviez. Ce dernier est brièvement revenu sur l’action de la quarante-et-unième minute quand suite à une roue libre de Fabian Lustenberger, ce dernier heurte la jambe d’appui de Lakdar Boussaha avec son genou droit alors que celui-ci partait seul au but. Le tout sans que M. Dudic ne siffle penalty. Une décision qui a fait bondir une partie du public et le coach de la Fontenette, Jean-Michel Aeby. Matias Vikieviez se veut plus philosophe, tout en soulignant la performance de ses coéquipiers tout au long des nonante minutes.

Matias Vitkieviez Attaquant d'Etoile Carouge

 

Pour le reste, nombreux sont ceux qui méritent la citation du côté des Stelliens. A commencer par le gardien Damien Chappot, auteur de plusieurs arrêts déterminants. La défense n’est pas en reste avec la charnière centrale Bia-Sarr. Ce qui confirme qu’en dehors de la Swiss Football League, les représentants de Promotion League offrent parfois des contingents solidement armés pour faire les équipes de l’élite.

Continuer la lecture

Sport

Football: ambitieux en Coupe, Servette se méfie d’Echallens

Publié

le

Echallens n'a visiblement pas peur de Servette si on en juge par l'affiche du match publié sur le compte facebook du club du Gros-de-Vaud.

Servette veut aller loin en Coupe de Suisse : Alain Geiger et ses joueurs prennent donc Echallens très au sérieux. Ils ne laissent rien au hasard dans la préparation de leur match du premier tour principal de la Coupe de Suisse samedi (17h).

Visant le maintien en championnat, les Servettiens ont l’ambition de réussir un bon parcours en Coupe de Suisse. Pas question de sous-estimer l’équipe d’Echallens Région désormais entraînée par John Dragani (ex-Lausanne-Sport et Stade Nyonnais). L’entraîneur grenat n’a donc cessé de mettre ses joueurs en garde toute la semaine.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Routis en défense centrale?

Même si les grenats ne vont pas faire tourner leur effectif, un changement semble fort possible dans le onze de départ : le retour de Christopher Routis. Reste à savoir si c’est en tant qu’arrière central ou comme dans l’axe devant la défense.

Christopher Routis Défenseur central du Servette FC

 

 

Continuer la lecture

Sport

Football: Signal Bernex attend Thoune et ses supporters

Publié

le

Président du FC Signal-Bernex ConfignonMichel Jaggi est partagé entre la joie d'accueillir et les problèmes d'organisation du match.

Pour la toute première fois de son Histoire, Signal Bernex Confignon reçoit une équipe de l’élite du ballon rond helvétique lors du premier tour principal de la Coupe de Suisse. Mais les dirigeants des « jaunes et  noirs » qui affrontent Thoune dimanche (15h), ont fort à faire pour organiser ce match.

Jamais durant son Histoire, Signal Bernex n’a affronté un club de Ligue Nationale A ou de Super League en Coupe de Suisse… C’est donc une grande première et une grande joie par joueurs, entraîneurs et dirigeants. Mais toute médaille a son revers. Ou si vous préférez, le privilège de recevoir Thoune a un prix.

Michel Jaggi Président de Signal Bernex Confignon

 

Ce qui rend la tâche des organisateurs si difficile, c’est l’accueil des supporters adverses, même ce ne sont pas les turbulents du pays.

Michel Jaggi Président de Signal Bernex Confignon

 

Par ailleurs, le club recevant est tenue de prendre en charge les fans venus de l’Oberland bernois dès leur arrivée à Genève…

Michel Jaggi Président de Signal Bernex Confignon

 

Etoile Carouge défie les Young Boys vendredi

Parmi les trois équipes genevoises qui rêvent de créer la surprise face à des adversaires de ligue supérieure, Etoile Carouge ouvre les feux face aux Young Boys vendredi soir (19h30). Néo-promus en Promotion League, les Stelliens s’attaquent à une montagne, les champions de Suisse en titre, de redoutables adversaires, même si les « jaunes et noirs » de la capitale fédérale n’ont pas encore trouvé leur rythme de croisière.

Jean-Michel Aeby Entraîneur d'Etoile Carouge

 

 

 

 

 

Continuer la lecture