Rejoignez-nous

Sport

Federer détrôné à Halle

Publié

,

le

Roger Federer a été victime d’un crime de lèse-majesté à Halle. En quête d’un 10e titre dans son jardin allemand, du 99e sur le circuit, il a été battu en finale par Borna Coric, 7-6 (8/6) 3-6 6-2.

Cette défaite lui coûte aussi sa place de no 1 mondial, qui va revenir lundi à Rafael Nadal, et l’empêchera d’aborder Wimbledon dans l’espoir d’y atteindre le cap des 100 titres ATP.

La responsable de tant de disgrâces se nomme donc Borna Coric. Un Croate qui, du haut de ses 21 ans, a été bluffant face à son illustre aîné. Le talent du joueur de Zagreb était certes connu, lui qui fait partie depuis plusieurs années des plus sûrs espoirs de la nouvelle génération. Mais il n’était pas forcément attendu à un tel niveau, au vu de son peu d’expérience.

Avec trois seules finales disputées jusqu’ici, dont une seule gagnée à Marrakech l’an dernier, Borna Coric ne faisait a priori pas le poids face au vécu de Roger Federer. Le Croate n’a pourtant montré aucun complexe, s’avérant très solide tout au long de la partie, et affichant une étonnante sérénité pour un joueur de son âge.

C’est même le Croate, qui sera fin juillet l’une des têtes d’affiche du tournoi de Gstaad, qui a mieux négocié les points importants. Cela a été le cas dans le tie-break de la manche initiale, dans lequel il a remporté les quatre derniers points, sauvant au passage – et avec brio – deux balles de set consécutives. Borna Coric a aussi réussi l’exploit de prendre le service de Roger Federer dès sa première balle de break du match, à 3-2 dans la manche décisive.

Un break dont ne s’est jamais remis le Bâlois, lui qui a fini la rencontre dans les cordes. La conséquence, peut-être, d’une certaine fatigue mentale accumulée au cours des deux dernières semaines. Car après son titre à Stuttgart, le Bâlois a enchaîné les matches compliqués à Halle, s’en sortant plusieurs fois de justesse. Il lui reste désormais une semaine pour souffler avant son grand rendez-vous de l’année à Wimbledon.

(Source ATS – ©KEYSTONE/DPA/FRISO GENTSCH)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Alain Geiger: « notre objectif, c’est le maintien! »

Publié

le

Pour l'entraîneur grenat Alain Geiger, Servette doit avant tout viser le maintien cette saison.

Entraîneur du Servette football club, Alain Geiger se garde bien de tout excès d’optimiste à la veille de la reprise du championnat de Super League. Selon lui, son équipe devra lutter pour se faire sa place parmi les dix meilleures formations helvétiques. 

Le championnat de Suisse de Super League reprend ses droits dès vendredi. Le retour de Servette dans l’élite du ballon helvétique constitue sans nul doute le fait marquant de ce nouvel exercice. Les attentes sont grandes à la veille du premier rendez-vous dimanche (16h) à Berne contre les Young Boys. Pour le capitaine Anthony Sauthier, il s’agit ni plus, ni moins que d’un match-événement, synonyme de moments intenses à vivre…

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Affronter d’entrée de jeu les champions en titre reste un sacré défi pour les néo-promus grenats. On peut toutefois se demander si c’est un avantage ou un inconvénient d’affronter les « jaunes et noirs » (qui ont perdu le défenseur genevois Kevin M’Babu et le demi Djibril Sow notamment à l’intersaison) de la capitale fédérale si tôt dans la saison…

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

Quoi qu’il en soit, les Servettiens pourront compter sur quatre renforts de poids. De quoi rendre bon nombre de supporters optimistes. Mais l’entraîneur Alain Geiger se charge de tempérer leurs ardeurs.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Reste à savoir si Servette devra renoncer partiellement au moins à son style de jeu offensif de la saison dernière.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Sur le plan tactique, le travail a commencé sur le terrain dès le début de la préparation ou presque. Les Servettiens ont travaillé plusieurs systèmes à l’entraînement.

Anthony Sauthier Capitaine du Servette FC

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Record de la traversée de l’Atlantique nord battu par Alan Roura

Publié

le

Un beau record pour Alan Roura et La Fabrique (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Champagne pour Alan Roura! Le navigateur genevois a battu le record de la traversée de l’Atlantique nord.

Alan Roura a atteint son but: il a battu le record de la traversée de l’Atlantique nord en solitaire sur monocoque. Son bateau La Fabrique a franchi la ligne d’arrivée symbolique au cap Lizard, au large des Cornouailles, après 7 jours 14 heures et 55 minutes de navigation.

Roura aura donc été en mer durant un peu moins de huit jours. L’ancien record était détenu depuis 2013 par le Français Marc Guillemot en de 8 jours, 5 heures, 20 minutes et 20 secondes pour accomplir la traversée de 2800 milles nautiques (5333 km) entre New York et l’arrivée située au point le plus au sud de l’Angleterre.

 

Records de l’Atlantique Nord en solitaire en monocoque 

2019 : Alan Roura (IMOCA La Fabrique) en 7J 16H 55’ 
2013 : Marc Guillemot (IMOCA Safran) en 8J 5H 20′
2012 : Alex Thomson (IMOCA Hugo Boss) en 8J 22H 08′
2002 : Bernard Stamm (IMOCA Bobst Group-Armor Lux / Superbigou) en 10J 11H 55′

Continuer la lecture

Sport

Football: Servette plus solide pour la Super League

Publié

le

Pour son retour dans l’élite du ballon rond helvétique, le club grenat a fait le choix de la qualité plutôt que de la quantité. Quatre renforts importants sont venus enrichir l’effectif, notamment dans le compartiment défensif… 

Renforcer la colonne vertébrale: tel a été la préoccupation des responsables servettiens. Ils sont quatre à avoir intégrer le contingent servettien à l’intersaison; un joueur par ligne. Vincent Sasso, un défenseur central français qui a longtemps joué au Portugal (Belenenses) et en Angleterre. A la fois solide, doué techniquement, il devrait apporter beaucoup de stabilité à l’arrière-garde des grenats. Il nous livre ses impressions après quelques semaines passées à Genève.

Vincent Sasso Défenseur central du Servette FC

 

Ensuite, c’est le Russo-Camerounais Gaël Ondoua qui a rejoint le SFC. Un athlétique demi défensif de 23 ans né à Yaoundé, mais qui a passé toute son enfance à Moscou. L’Allemand Varol Tasar, 1 gaucher très rapide, qui devrait donner du poids au secteur offensif servettien. Et puis, Michael Gonçalves est l’arrière latéral qui manquait à Alain Geiger: il est capable de jouer à droite comme à gauche. Enfin, les recruteurs grenat sont toujours à la recherche d’un attaquant.

Continuer la lecture

Sport

Triathlon: Huwiler, net vainqueur du premier « half » de Genève

Publié

le

Une 30e édition mémorable pour Thomas Huwiler (© 2019 La Tour Genève Triathlon/Benjamin Becker/Peter Kittler).

Thomas Huwiler a nettement gagné le premier « half distance » du La Tour Genève Triathlon. Un temps sensationnel lui permet d’inscrire son nom au palmarès devant sa famille. Autre représentante du canton, Fanny Kleiner l’a emporté chez les dames.

La trentième restera dans les annales. Record de participation. Premier « semi », équivalent à la distance de la moitié d’un « ironman ». Et un vainqueur qui sort de l’ordinateur: Thomas Huwiler. Vainqueur l’an dernier, le sociétaire du Stade Genève a remporté cinq courses ces trois années sur le Triathlon de Genève. Son dernier succès en date lui permet de donner une nouvelle dimension. A bientôt 30 ans (il les aura en septembre), il a marqué les esprits en faisant beaucoup mieux que de passer sous la barre symbolique des quatre heures; avec un chrono de 3h53’39 distançant son premier poursuivant l’Allemand Leif Schröder-Groenveld de près de quinze minutes. Tout ça, sous les yeux de sa mère et de son grand-père. Un succès éclatant, on serait presque tenté de parler de triomphe.

Thomas Kleiner

 

Fanny Kleiner : une victoire convaincante

La victoire a souri aux couleurs genevoises chez les dames également: Fanny Kleiner l’a emporté en 4h43’04. A l’arrivée, la gagnante était toutefois plus heureuse du trophée reçu – la cloche offerte au vainqueur – que de sa performance chronométrique.

Fanny Kleiner

A signaler par ailleurs, la spectaculaire remontée de Fanny Kleiner qui était 65e seulement à l’issue de l’épreuve de natation.

 

Un trio de relayeurs 

Le « half » a également attiré beaucoup de relayeurs. C’est le trio dénommé « Lazy Boys » Tri Club composé de Javier (cyclisme), Marie et Régis (course à pied) qui l’a emporté. Ancienne nageuse de Genève Natation, Marie Cons a longtemps concouru sous les couleurs du club des Vernets.

Marie Cons Genève-Natation/Lazy Boys Tri Club

 

 

Moins de 13 ans: Amélie devant les garçons

Chez les moins de 13 ans, la Vaudoise Amélie Gorka a terminé devant tous les garçons, laissant le premier d’entre eux (Francesco Vacca) à dix secondes derrière elle. Cette performance ne relève pas du hasard. Car malgré son jeune âge, elle semble déjà avoir un plan de carrière. Les médailles suisses aux Jeux Olympiques font rêver la triathlète de la Riviera qui aspire même à marcher sur les traces d’une certaine Nicola Spirig!

Amélie Gorka Gagnante M13

 

Concernant le format de l’épreuve, les organisateurs ont renoncé à la course cycliste pour les catégories « écoliers » pour des questions de sécurité, privilégiant un aquathlon (natation et course à pied).

Benjamin Chandelier Directeur du La Tour Genève Triathlon

 

Continuer la lecture

Sport

Record de participation au Triathlon de Genève

Publié

le

Un record de participation a été établi au Triathlon de Genève (DR/arch./© Anthony Demierre & Martin Good/merdaillon)

Plus de 3000 inscrits au 30e Triathlon de Genève qui se déroule samedi et dimanche: le record de participation a été battu pour le plus grand bonheur des organisateurs. L’introduction d’un nouveau format de course très attendu le « half » permet à la manifestation genevoise de franchir un cap important. 

Avec 3’007 inscrits pour au La Tour Genève Triathlon, les organisateurs sont comblés; ils ont même dû refuser du monde (600 personnes sur la liste d’attente). Cette édition-anniversaire leur donne également l’occasion d’introduire une nouveauté: la distance « half » qui équivaut à la moitié d’un « ironman », à savoir près de 1,9 km à la nage, 90 km à vélo et un semi-marathon pour terminer, 21,095 km de course pied. Une course introduite à la demande de nombreux triathlètes chevronnés. Pour le comité d’organisation, la mise sur pied de ce nouveau format a nécessité bon nombre d’adaptations sur le plan logistique.

Benjamin Chandelier Directeur du La Tour Genève Triathlon

 

Vainqueur de la distance standard (ou olympique) l’an dernier, le sociétaire du Stade Genève Thomas Huwiler se réjouit de cette innovation qui représente beaucoup pour les coureurs.

Thomas Huwiler Vainqueur du La Tour Genève Triathlon'18

 

Thomas Huwiler : « je raisonne davantage en termes d’envie que d’ambition »

Désireux de confirmer son succès de la 29e édition, le sociétaire du Stade Genève vise un nouveau succès sur le « half ». En attendant, il revient sur son parcours et le changement qu’il a entrepris au lendemain de ce titre conquis sur le quai du Mont-Blanc.

Thomas Huwiler Vainqueur du La Tour Genève Triathlon'18

 

Reste à savoir ce que le fait de prendre part au « half » change en termes de préparation.

Thomas Huwiler Vainqueur du La Tour Genève Triathlon'18

 

Continuer la lecture