Rejoignez-nous

Sport

Curling mixte: la Suisse en finale

Publié

,

le

La Suisse tient sa première médaille aux JO de Pyeongchang.

En curling mixte, la Seelandaise Jenny Perret et le Glaronais Martin Rios ont battu la sélection des athlètes olympiques de Russie (Anastasia Bryzgalova/Aleksandr Krushelnicki) 7-5 en demi-finale, à l’issue d’un lancer complètement raté de leurs adversaires dans le dernier end.

Les Suisses joueront donc la finale contre le Canada mardi à 12h05 heure suisse face au Canada. Ils sont assurés de gagner au moins la médaille d’argent. C’est le sixième podium pour le curling suisse aux JO.

Or donc, l’histoire se répète: les Suisses tirent admirablement leur épingle du jeu à chaque fois (ou presque) qu’une discipline fait son entrée au programme olympique. Le curling mixte, qui se joue à deux contre quatre contre pour le curling traditionnel, sur un format réduit (8 ends) et sur une heure et demie environ seulement, n’existe que depuis dix ans et figure pour la première fois aux Jeux, réunissant huit équipes, pour un plateau équilibré.

Perret/Rios avaient déjà battu cette même équipe des athlètes olympiques de Russie dans leur dernier match du tour préliminaire, d’extrême justesse (9-8), après avoir été menés 7-2. Une chose est certaine: le duo alémanique a les nerfs solides! Rios ne cesse de haranguer sa partenaire – par ailleurs son ex-compagne – sur la glace, Perret se montrant volontiers assez exubérante elle aussi. Ce duo plutôt expressif n’en perd pas pour autant sa concentration, au contraire: il puise dans la difficulté des ressources cachées.

Une fois encore, et c’est devenu une habitude dans ce tournoi, Perret/Rios ont senti passer le vent du boulet avant de finir fort. Ils étaient menés 5-4 après la sixième reprise, et n’ont pas abordé non plus l’ultime end dans les meilleures conditions. Mais dans son dernier envoi, Krushelnicki, pourtant très précis jusque-là, leur a ouvert la voie en jouant trop long.

« C’est incroyable, je peine à réaliser », fut la première réaction de Jenny Perret. « J’espère pouvoir réussir à bien dormir après ça et à rester concentrée pour la finale. »

Source : ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Club Sport

Cyclisme: le Tramadol interdit dès le début des classiques

Publié

le

Puissant anti-inflammatoire et analgésique, le Tramadol est banni des courses professionnelles dès le début du mois de mars pour des raisons de sécurité, mais l’UCI entend également redorer son blason en menant une guerre sans merci au dopage. L’Agence Mondiale Antidopage (AMA) se veut moins rigoriste: l’interdiction se limitera donc au cyclisme, principale victime de l’utilisation de l’utilisation abusive du médicament incriminé.

Deux motifs ont conduit l’Union Cycliste Internationale (UCI) à prohiber une substance à première vue peu à même d’augmenter les capacités intrinsèques des coureurs. La première concerne la sécurité des coureurs, les effets secondaires du Tramadol représentant un danger particulièrement élevé.

Daniel Atienza Ancien cycliste professionnel

 

Mais si l’UCI va plus loin que l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), c’est parce que l’effet sur les performances est loin d’être négligeable: les résultats peuvent être faussés par l’abus de Tramadol, beaucoup plus utile dans le cyclisme que dans d’autres sports à cause notamment des grands tours. Des épreuves qui sont souvent longues et très pénibles, en particulier lorsqu’ells durent trois semaines avec des étapes de plus de 200 km.

Martial Saugy Professeur Associé à l'Université de Lausanne

 

Malgré cela, le fait qu’on interdise ce produit dans un seul sport et pas d’autres suscite passablement interrogations. Martial Saugy, professeur associé à l’Institut des sciences du sport de l’Université de Lausanne, nous explique comment l’AMA et les fédérations internationales déterminent quels substances sont placées sur la liste des produits interdits et pourquoi.

Martial Saugy Professeur associé à l’Université de Lausanne.

 

Cyclisme, athlétisme et football sur le podium

Outre le cyclisme, l’athlétisme et le football, malgré une réputation sulfureuse, ont investi des gros moyens dans la lutte contre le dopage. Les instances du ballon rond ont realisé des progrès considérables dans ce domaine à en croire l’expert vaudois.

Martial Saugy Professeur associé à l’Université de Lausanne

 

Globalement, la lutte anti-dopage progresse, l’AMA fait un gros travail , pas seulement au niveau des fédérations des différents sports, mais aussi sur tous les continents. La Russie n’est de loin pas la seule visée et Martial Saugy de terminer sur une note optimiste, voire prometteuse.

Martial Saugy Professeur associé à l’Université de Lausanne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Sport

Federer au Geneva Open: « Pas de faux espoirs »

Publié

le

Après son élimination en 8e de finale de l’Open d’Australie, Roger Federer a annoncé son retour sur la terre battue en 2019. Nous en parlons avec Thierry Grin, le directeur du Geneva Open. 

Après 3 ans d’absence, Roger Federer fera son retour à Roland Garros en 2019. Il l’a annoncé dimanche, à Melbourne, lors de la conférence de presse après sa défaite contre Stephanos Tsitsipas. Cette annonce a presque fait oublier l’élimination prématurée du Bâlois en Australie. Une chose est sûre, les fous de la petite balle jaune se réjouissent de revoir Federer sur la terre ocre parisienne. C’est également le cas de Thierry Grin, le directeur du Geneva Open. L’annonce du numéro 3 mondial ne l’a pas surpris.

Thierry Grin Directeur du Geneva Open

Roger Federer à nouveau sur le marché de la terre battue, forcément les tournois qui se jouent sur cette surface vont s’arracher le numéro 3 mondial. Le Geneva Open se dispute une semaine avant Roland Garros, sur la terre battue. On a profité d’avoir son directeur par téléphone pour lui poser LA question. Roger Federer pourrait-il être l’une des attractions du tournoi genevois en mai prochain? La réponse de Thierry Grin:

Thierry Grin Directeur du Geneva Open

Il encore trop tôt pour savoir où jouera ou non Roger Federer avant Roland Garros. Mais Thierry Grin ne cache pas que les deux propriétaires du tournoi sont régulièrement en contact avec le clan Federer.

Thierry Grin Directeur du Geneva Open

Si Roger Federer ne devait pas participer au Geneva Open entre le 18 et le 25 mai prochain, on le verra quand même jouer à Genève en 2019. Puisqu’il participera à la Laver Cup le week-end du 20 septembre.

Geff Scarantino

Continuer la lecture

Sport

Tennis: éliminé à Melbourne, Federer va jouer sur terre battue

Publié

le

Battu par Stefanos Tsitsipas en quatre sets, Roger Federer a perdu sa couronne à l’Open d’Australie. Très rapidement après son élimination, le Bâlois a annoncé son intention de prendre part à la saison sur terre battue.

Aucun suisse ne sera présent en deuxième semaine à Melbourne. Dernier représentant helvétique, Roger Federer s’est incliné face au Grec Stefanos Tsitsipas (7-6, 6-7, 5-7, 6-7). A l’issue de la partie il a loué les qualités de son adversaire du jour au micro d’Helen Scott Smith notre envoyée spéciale aux antipodes.

Roger Federer Troisième au classement ATP

 

Le n°3 mondial a ensuite annoncé son intention de participer à la saison sur terre battue. Une question se pose cependant: à quel moment a-t-il pris cette décision? Est-ce la conséquence de sa défaite ou s’était-il décidé auparavant? Ecoutez sa réponse qui est plutôt amusante.

Roger Federer Troisième au classement ATP

 

Continuer la lecture

Sport

Natation: Jeremy Desplanches bat un record important aux Vernets

Publié

le

Champion d’Europe sur 200 m quatre nages, Jeremy Desplanches a réalisé une première samedi à la Piscine des Vernets: battre un record, et pas des moindres, celui de László Cseh, lors du Challenge International de Genève…

19.01.19, une date mémorable pour Jeremy Desplanches? En tous cas, le fait d’avoir réalisé un temps record (1:58.98) sur sa distance de prédilection en améliorant de plus d’une seconde celui établi trois ans plus tôt (23.01.16) par le nageur hongrois – au cours d’une période d’entraînement particulièrement chargée qui plus est – constitue une immense satisfaction, et ce, à plus d’un titre.

Jeremy Desplanches Champion d'Europe 200m 4 nages

 

A signaler également lors du deuxième jour du 52e Challenge International de Genève, le doublé genevois sur 200 m dos. Jeremy Desplanches l’a emporté devant Roman Mityukov. A chaque fois en nageant de trois à quatre secondes plus vite l’après-midi que le matin.

Jeremy Desplanches Champion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Tout ça au cours d’une période d’entraînement très chargée et ces charges ne sont pas près de diminuer.

Jeremy Desplanches Champion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Des objectifs chronométriques 

Un seul objectif majeur cette année pour le nageur genevois : les championnats du Monde. Mais ces Mondiaux ne se déroulent que dans six mois en Corée du Sud. Il s’est donc fixé des objectifs intermédiaires durant ce semestre : des objectifs chronométriques avant tout.

Jeremy Desplanches Champion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Pour y parvenir, il va prendre part à différents meetings.

Jeremy Desplanches Champion d’Europe sur 200m 4 nages

 

Une progression régulière 

Reste que les Mondiaux vont être d’un niveau bien plus élevé que les championnats d’Europe. Avec la présence des Chinois, des Américains et des Australiens, réussir un résultat de premier va donc être beaucoup plus difficile. Ancien entraîneur national de l’Equipe de Suisse, Tony Ulrich est aujourd’hui l’un des principaux organisateurs du Challenge International de Genève. Il se montre très optimiste quant aux chances de Jeremy Desplanches (25 ans le 7 août prochain) la progression de celui-ci ayant été constante ces dernières années.

Tony Ulrich Meeting manager du Challenge International de Genève

 

 

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Simon Le Coultre: « Le projet du Genève-Servette m’a vraiment plu »

Publié

le

La défense du Genève-Servette pour la saison 2019-2020 est presque déjà entièrement bouclé, notamment avec l’annonce du retour de Marco Maurer aujourd’hui. Futur grenat, Simon Le Coultre fera partie des jeunes joueurs engagés dans l’arrière-garde pour la saison à venir.  Le défenseur de 19 ans, engagé avec la Suisse M20 lors du championnat du monde début janvier, revient ainsi en Suisse après 3 ans outre-atlantique, mais pourquoi au GSHC:

Simon Le Coultre Défenseur de 19 ans

 

Simon Le Coultre n’a que 19 ans et a signé pour trois ans. Il vient en Suisse pour s’aguerrir bien sûr mais garde évidemment la NHL en tête:

Simon Le Coultre Futur défenseur du GSHC

 

Simon Le Coultre est déjà de retour en Suisse afin de subir une opération à l’épaule, une blessure qui le tiendra éloigné des patinoires jusqu’au terme de la présente saison. Mais il ne manquera pas le début de la préparation avec sa future équipe:

Simon Le Coultre Blessé jusqu'en fin de saison

Sébastien Telley

Continuer la lecture