Rejoignez-nous

Sport

Cincinnati: cela passe pour Wawrinka

Publié

,

le

Cela passe encore pour Stan Wawrinka ! Sur sa lancée de Toronto, le Vaudois a parfaitement négocié son premier tour au Masters 1000 de Cincinnati.

Stan Wawrinka (ATP 151) s’est imposé 6-2 4-6 6-3 devant Diego Schwartzman (ATP 12) pour obtenir le droit de défier mercredi Kei Nishikori (ATP 23). « Ce fut un gros match, un gros test, souligne Stan Wawrinka. A l’arrivée, cela fait une victoire de plus sur un top 15. Je suis très satisfait de mon niveau de jeu. J’ai le sentiment de continuer à progresser. »

Le triple vainqueur en Grand Chelem a raison de tenir un tel discours. Quart de finaliste l’an dernier à Flushing Meadows et cette année à Roland-Garros, Diego Schwartzman est un homme de grande valeur contre lequel il n’est jamais aisé de manoeuvrer. Mais quatre jours après avoir offert une magnifique réplique à Rafael Nadal en huitième de finale à Toronto, Stan Wawrinka a su imposer sa puissance pour forcer la décision. Il a, ainsi, remporté les quatre derniers jeux de la partie pour s’imposer après 1h56′ de match.

Stan Wawrinka s’attend à un match « compliqué » contre Kei Nishikori. Le Vaudois et le Japonais en sont à quatre victoires chacun. Leur dernier duel, en janvier 2017 à Brisbane, est revenu à Nishikori.

Cette première journée a également été marquée par le succès de Novak Djokovic sur Steve Johnson. Victorieux 6-4 7-6 de l’Américain, le Serbe a eu besoin de… neuf balles de match pour conclure. Enfin dans le simple dames, Serena Williams, de retour aux affaires après le 6-1 6-0 concédé à San Jose devant Johanna Konta, a laissé une très forte impression. L’Américaine s’est imposée 6-1 6-2 devant l’Australienne Daria Gavrilova (WTA 23).

Roger Federer en lice ce soir

Ce mardi, Roger Federer lancera sa tournée américaine. Le Bâlois aura les honneurs de la « night sesion » face au finaliste du dernier Geneva Open, l’Allemand Peter Gojowczyk (ATP 47). Il s’agira d’une première pour Roger Federer face à l’Allemand, un Roger Federer qui s’est entraîné une semaine sur le… Central de Flushing Meadows avant de rejoindre Cincinnati jeudi dernier déjà.

Source ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

NHL: retour de blessure victorieux pour le Valaisan Nico Hischier

Publié

le

L'attaquant des New Jersey Devils Nico Hischier (en blanc) lors d'un match face à Columbus. [Keystone/AP Photo/Paul Vernon]
Nico Hischier a signé un retour gagnant. Absent lors des six derniers matches des Devils en raison d’une blessure au genou, le Valaisan a connu les délices de la victoire. Roman Josi et Yannick Weber ont aussi connu le succès avec Nashville.

Sur sa glace de Newark, New Jersey a, en effet, battu Columbus 4-3 au shootout. Le no 1 de la draft 2017 a comptabilisé son 33e point de la saison à la faveur de son assist sur le 3-2 de Kyle Palmieri. Il a, en revanche, échoué dans l’exercice des tirs au but devant l’ex-gardien luganais Elvis Merzlikins.

L’assit de Nico Hischier (numéro 13):

Une soirée de  NHL durant laquelle le départ de deux pièces essentielles des Devils, le capitaine et défenseur Andy Greene aux Islanders et l’attaquant Blake Coleman à Tampa Bay, a été annoncé. Le transfert de Greene a valu une « promotion » au Suisse Mirco Müller, désormais associé à la star canadienne P.K. Subban dans la première paire défensive.

Résumé de la rencontre de New Jersey:

Nashville proche de la barre

Roman Josi et Yannick Weber ont, pour leur part, vécu un week-end magnifique avec deux succès sur Saint-Louis, le détenteur de la Coupe Stanley. Victorieux 4-3 dans le Missouri samedi, Nashville s’est imposé 2-1 sur sa glace grâce à une réussite de Kyle Turris à la 58e minute. Après ce succès, les Predators n’accusent plus qu’un point de retard sur la barre.

Résumé de la rencontre de Nashville:

ats/sey

Continuer la lecture

Football

Super League : quatre buts pour consolider le quatrième rang

Publié

le

Boris Cespedes, à droite, freine l'action de Mimoun Mahia. Les Servettiens ont retrouvé toute leur efficacité dans le dernier quart du match (©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Net vainqueur du FC Zurich (4-1) dimanche, Servette n’est plus qu’à trois points du troisième rang occupé par le FC Bâle grâce à l’efficacité de ses attaquants. Titularisé en pointe, Kyei a ouvert le score en première mi-temps avant que Kone, entré en seconde période, ne fasse trembler les filets adverses à trois reprises.

Est-ce un dimanche à marquer d’une pierre blanche ? En tous cas, les Servettiens ont gagné face au FC Zurich en soignant la manière. Ils ont battu pour la deuxième consécutive en trois matches un adversaire direct pour les places européennes. Se créant de nombreuses occasions de but. ils ont eu le mérite de remettre sans cesse l’ouvrage sur le métier pour remporter une victoire nette. Ce faisant, ils ont également fait plaisir aux 7052 spectateurs présents à la Praille.

Alain Geiger : des choix tactiques judicieux

Pour forger ce succès si important au regard du classement, chacun des joueurs composant le compartiment offensif a apporté sa pierre à l’édifice. Titularisé en lieu et place de Koro Kone, Grejohn Kyei a été le seul à faire trembler les filets lors des quarante-cinq premières minutes. Entré en jeu pour l’attaquant franco-ghanéen pour la dernière demi-heure, le buteur ivoirien a trouvé le chemin des filets dans les instants qui ont suivi. Il a ensuite récidive à deux reprises pour doubler le total de buts inscrits dans ce championnat. Pas mal pour un remplaçant en panne de confiance !

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Autre élément déterminant, Miroslav Stevanovic s’est l’auteur de trois assists. Décalé à gauche lors de cette vingt-deuxième journée, Timothé Cognat a adressé l’avant-dernière passe sur les deux premiers buts. Quant à Varol Tasar, il n’a cessé d’ouvrir des brèches dans une arrière-garde zurichoise qui est une des plus perméables du championnat.

Tout cela revient à dire que l’entraîneur « grenat » a une nouvelle fois fait des choix particulièrement judicieux. Pourtant, à en croire certains observateurs, ce n’était pas gagné d’avance. Mais semaine après semaine, le mentor valaisan de la Praille démontre sa capacité à mettre (ou remettre) ses joueurs sur les rails pour qu’ils puissent donner la pleine mesure de leur talent ; dimanche, il a trouvé la bonne formule pour remporter trois points très précieux.

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Ludovic Magnin : « le match aurait pu se terminer sur un score de 12-8! »

Dans le camp des visiteurs, c’était évidemment la soupe à la grimace. Les joueurs de Ludovic Magnin ont longtemps caressé l’espoir d’obtenir un résultat positif. Mais, au contraire de Koro Kone, leur buteur-maison Blaz Kramer – lui aussi entré en jeu au milieu de la seconde mi-temps – a raté par deux fois le but de l’égalisation. Pour l’entraîneur vaudois, c’était le tournant du match.

Ludovic Magnin Entraîneur du FC Zurich

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Le Salon de l’auto de Genève maintenu

Publié

le

"Nous sommes prêts à tous les scénarios, même à annuler si l'Office fédéral de la santé publique nous l'ordonne", selon le directeur Olivier Rihs. (archives) (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L’épidémie de coronavirus ne fait pas peser de menace majeure sur le Salon de l’auto de Genève, du moins en l’état actuel.

« Pour le moment, nous suivons exactement ce que l’Office fédéral de la santé publique et les autorités sanitaires du canton nous disent de faire. (…) Il n’y aucune raison aujourd’hui d’annuler quoi que ce soit », a indiqué vendredi à AWP le directeur Olivier Rihs.

M. Rihs rappelle qu’il n’y a pas d’infection confirmée en Suisse. Le Geneva International Motor Show (Gims) va ainsi se montrer « vigilent comme il faut l’être lors de grands rassemblements ».

Les quatre exposants chinois et deux hongkongais annoncés ont confirmé leur présence. « Nous les accompagnons dans leurs démarches afin qu’ils soient accueillis de la meilleure manière possible. De leur côté, il font leur possible pour ne pas amener quoi que ce soit en Suisse », explique le directeur du Gims. Les constructeurs chinois Aiways, Changan et le hongkongais Apex Motors figurent notamment parmi les exposants provenant de la zone à risque.

« Les visiteurs qui proviennent de l’Asie ne représentent même pas 1% » du total », souligne le directeur, citant les statistiques de l’édition 2019. L’exposition du Gims à cette région est moindre, par rapport à son homologue de Barcelone, dont 25% de la fréquentation dépend de l’Asie. Le comité du Mobile World Congress a d’ailleurs décidé d’annuler l’édition 2019 dans la capitale catalane en raison du coronavirus, a-t-on appris cette semaine.

Paré à tous les scénarios

Il n’y a pas lieu de paniquer pour l’instant, assure Olivier Rihs. « Nous sommes prêts à tous les scénarios, même à annuler si l’Office fédéral de la santé publique nous l’ordonne. Mais cela impliquerait un cas de force majeure. » Un tel scénario mettrait la fondation organisatrice dans une situation délicate financièrement, car il n’existe aucune assurance pour ce genre de cas.

Le nombre de billets vendus et celui des journalistes inscrits sont supérieurs par rapport à l’édition 2019. Il n’y a pas de baisse constatée depuis l’éclatement de l’épidémie, selon M. Rihs.

Aux craintes liées au coronavirus, s’ajoute la défection de grandes marques comme Opel ou Ford, indépendamment de la crise sanitaire. Le directeur du salon demeure confiant. « Quand vous avez du contenu qui disparaît, c’est toujours préoccupant. D’un autre côté, les 17 marques qui ne seront pas là ne représentent que 25% du volume vendu en Suisse », relativise Olivier Rihs, qui affirme que de grands constructeurs – notamment allemands – seront au rendez-vous,

Le Salon de l’auto de Genève se tiendra du 5 au mars à Palexpo. Ce sera la première et la dernière édition sous la houlette d’Olivier Rihs, qui quittera le bateau afin d’assumer dès le 1er mai des fonctions dirigeantes au sein de TX Group (ex-Tamedia).

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Le Volley Masters disparaît

Publié

le

Une scène du match Thaïlande - Italie en mai 2019 (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

C’est fini pour le Volley Masters de Montreux. Le tournoi international, qui se déroulait depuis 1984, n’existera plus. L’Association du Montreux Volley Masters a voté sa dissolution vendredi soir.

Le tournoi 2020 avait préalablement déjà été annulé en décembre 2019 en raison de l’indisponibilité des meilleures nations de la planète, notamment asiatiques et sud-américaines, qui préparent les Jeux olympiques de Tokyo. Selon les organisateurs, les conditions sportives et financières, actuelles et dans un futur proche, ne permettent plus d’organiser le tournoi qui accueillait des équipes féminines de très haut niveau. Il n’y aura donc pas de 35e édition sur la Riviera vaudoise.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

L’équipe nationale s’alignera à nouveau sur le Tour de Romandie

Publié

le

Claudio Imhof et Simon Pellaud de l'équipe nationale suisse avaient animé la course sur le dernier Tour de Romandie. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L’équipe nationale suisse disputera à nouveau le Tour de Romandie cette année. La sélection de Swiss Cycling a reçu une invitation de la part des organisateurs comme en 2019.

Cette nouvelle participation s’inscrit dans le cadre des mesures de promotion du cyclisme suisse en vue des Mondiaux 2020 à Aigle-Martigny et 2024 à Zurich.

Du 28 avril au 3 mai prochain, une sélection nationale de sept athlètes sera engagée sur les routes de la boucle romande. En l’absence d’équipe helvétique aux deux plus hauts échelons du cyclisme mondial – Continental Pro et World Tour –, des cyclistes suisses pourront ainsi se familiariser avec le rythme du plus haut niveau.

L’année dernière, les coureurs de l’équipe nationale avaient animés la course. Simon Pellaud avait remporté le maillot du meilleur grimpeur et le Prix de la combativité. Suite à ses bonnes performances, le coureur valaisan a d’ailleurs signé un nouveau contrat avec une équipe professionnelle (Androni/ITA) pour la saison 2020, tout comme ses coéquipiers sur le Tour de Romandie et le Tour de Suisse Patrick Schelling et Fabian Lienhard.

Le maillot à croix blanche du Swiss Cycling Team avait également suscité un fort sentiment d’identification auprès du public suisse. « Nous avons pu constater que la participation d’une équipe nationale à une épreuve du World Tour avait été très positive, tant au niveau sportif que populaire. Nous sommes donc ravis de répéter l’expérience cette année », se réjouit le directeur Sport de Swiss Cycling Thomas Peter dans un communiqué de la Fédération. La sélection des coureurs suisses sera annoncée mi-avril.

Comme annoncé en fin d’année dernière, une équipe nationale sera également au départ du Tour de Suisse 2020 début juin.

Source: ATS

Continuer la lecture