Rejoignez-nous

Le Club Sport

Boxe anglaise: un énorme défi pour Ornella Domini

Publié

,

le

Grande première pour la boxe en Suisse : la Genevoise s’apprête à livrer un combat pour le titre mondial version WBC…

Ornella Domini va remonter sur le ring pour défier la Polonaise Ewa Piatkowska samedi à Gliwice. Couronne planétaire en jeu dans la catégorie des superwelters autrement dit les moins des 69 kg version WBC, c’est l’une des fédérations internationales les plus prestigieuses dans le monde parfois nébuleux du noble art professionnel, l’une des plus anciennes en tous cas. Quoiqu’il en soit, l’opportunité de briguer un titre mondial s’est présentée voilà trois semaines. La sociétaire du boxing club genevois et son entraîneur-promoteur Samir Hotić ont saisi la balle au bond. Ancienne championne d’Europe, Ornella Domini va vivre un grand moment dans sa carrière.

Ornella Domini Boxing Club Genevois

 

Un combat aussi important nécessite une préparation particulière… Ornella Domini s’est rendue en Algérie pour cela, elle y a passé une semaine. Une préparation plus intensive que d’habitude, d’autant plus nécessaire qu’elle monte d’une catégorie. Elle va passer des welters moins de 66 kg aux super-welters, les moins de 69 kg. Boxer contre une adversaire plus lourde : qu’est-ce que ça change au niveau du combat ?

Samir Hotic Entraîneur et promoteur

 

Ewa la Tigresse

Quant à l’adversaire polonaise d’Ornella Domini. elle a douze combats à son actif, parmi lesquelles une seule défaite. Surnommé la Tigresse, est détentrice de la ceinture mondiale super-welters version WBC. Une ceinture victorieusement défendue aux dépens de la Suédoise Maria Lindberg, c’était le 25 mai dernier. La Genevoise de 29 ans nous parle du combat auquel elle s’attend. 

Ornella Domini Boxing Club Genevois

 

L’aspect tactique sera déterminant pour l’issue du combat. Le coach de la Genevoise a mis au point une stratégie adaptée au défi de demain, pour ce combat Malgré son allonge et sa force de frappe, Ewa Piatkowska a ses points faibles que nous dévoile Samir Hotic.

Samir Hotic Entraîneur et promoteur

 

 

Un contexte pas forcément favorable pour ce combat qui se déroule samedi soir en Pologne entre Ewa Piatkowska entre Ornella Domini, qui, quel que ce soit le résultat aura vécu une expérience unique.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Club Sport

Football: la flexibilité tactique, atout majeur des Helvètes

Publié

le

Le coach national Vladimir Petkovic a su inculquer aux "Rouges" la faculté de changer de système de jeu en cours de match.

Capable de changer de système de jeu en cours de match, l’Equipe de Suisse aborde le tour qualificatif de l’Euro en pleine confiance avec le retour de son capitaine Stephan Lichtsteiner. Une sélection saluée par Michel Pont.

Cinq mois et cinq jours après sa brillante victoire sur la Belgique (5-2), l’Equipe de Suisse débute une nouvelle campagne qualificative. Celle qui devrait la mener à l’Euro, dont la phase se jouera dans une douzaine de pays différents. Avec un premier match samedi en Géorgie et un fait marquant : le retour du capitaine Stefan Lichtsteiner (35 ans, 104 sélections) qui n’avait plus joué depuis le 11 septembre dernier à Leicester face à l’Angleterre (défaite 0-1). On pensait alors sa carrière en équipe nationale terminée. On peut donc s’étonner du choix du coach national Vladimir Petkovic.

Michel Pont Ex-coach-assistant de l'Equipe de Suisse

 

Embolo de retour, Mehmedi malade

Si l’Equipe de Suisse peut aussi compter sur le retour de Breel Embolo (Schalke 04), d’autres internationaux ont dû déclarer forfait pour les deux premiers matches. Le dernier forfait en date étant celui d’Admir Mehmedi (Vfl Wolfsburg). Malade, il va rester en Suisse pour se soigner, avant de – peut-être – rejoindre ses coéquipiers plus tard. Quoi qu’il en soit, il joue de malchance. Lui qui revenait en forme – lui qui venait de marquer trois buts en lors du mois ecoulée dans le championnat allemand. Il était aussi susceptible de reprendre le poste de meneur de jeu en lieu eta place de Xherdan Shaqiri, blessé… Shaqiri dont le remplaçant n’est autre que Kevin M’Babu. Vladimir Petkovic a donc fait appel à un troisième arrière latéral droit, un défenseur aux caractéristiques assez semblables à celles de Lichtsteiner. Un paradoxe.

Michel Pont Ex-coach-assistant de l'Equipe de Suisse

Mais ces absences ne devraient avoir qu’un impact limité sur une équipe talentueuse et capable – qui plus est – de changer de systèmes de jeu au cours d’un même match.

 

 

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Une nouvelle patinoire pour faire grandir Genève-Servette

Publié

le

Genève-Servette devra encore patienter au moins cinq ans avant de pouvoir jouer dans sa nouvelle patinoire.

Le club grenat mise sur le projet de nouvelle patinoire porté par Olivier Plan, le promoteur immobilier genevois. Le point avec le directeur général du GSHC, Christophe Stucki.

Le hockey sur glace est toujours au centre de l’actualité. Mardi soir le Genève-Servette HC s’est incliné face à Berne après prolongation. Désormais menés (2-3) dans ce quart de finale, les Aigles se retrouvent dans l’obligation de gagner leurs deux prochaines rencontres pour rester en course dans ces play-offs.
Mais il y a un autre type de match qui se joue, en coulisse cette fois. Celui de la nouvelle patinoire. Le club genevois a été le premier en Suisse à lancer un projet de nouvelle patinoire, c’était en 2011. Huit ans plus tard, il est le dernier de la classe. La faute à une succession d’obstacles et au manque de possibilités de financement. Plusieurs projets se sont succédés ces dernières années sans qu’aucun n’aboutisse. Le dernier en date, celui d’investisseurs canadiens, a été sifflé hors-jeu par le Conseil d’Etat la semaine dernière. Mais un nouveau projet porté par Olivier Plan émerge. Promoteur immobilier genevois et grand supporter du Genève-Servette HC, il veut être celui qui offrira au club un infrastructure digne de ce nom.

Christophe Stucki, le Directeur Général du Ge-Servette nous a reçu dans son bureau et il répond d’abord à cette question: “ne perd-t-il pas espoir avec ces projets de nouvelle patinoire à Genève?”

Christophe Stucki Directeur général du Genève-Servette HC

@GeffScar

Continuer la lecture

Le Club Sport

Hockey sur glace: les souvenirs les plus marquants des Aigles en play-off

Publié

le

Timothy Kast a marqué son premier but en LNA lors des play-offs voilà exactement 11 ans (© Clara Salama/archives).

Les play-offs sont le moment le plus attendu de la saison par les passionnés de hockey sur glace. La série entre Genève-Servette et Berne est aussi l’occasion pour trois membres du club grenat d’évoquer leurs meilleurs souvenirs ou les pires.

Le hockey sur glace prend beaucoup de place dans l’actualité sportive avec les play-offs de National League qui se jouent actuellement. Les playoffs sont le plus beau moment de la saison pour les hockeyeurs, les entraîneurs et les supporters. Les meilleurs moments des carrières se jouent souvent durant ces périodes, mais les pires aussi! Parmi les bons souvenirs, le premier but en LNA de l’attaquant Timothy Kast. C’était contre Rapperswil lors des séries finales de 2008.

Timothy Kast Attaquant du Genève-Servette HC

 

Mais ce n’est pas le seul bon souvenir du centre genevois. Les émotions après certaines situations restent gravées à jamais dans les mémoires. Même si la douzième victoire, synonyme de titre nationale, n’a toujours pas pu être vécue.

Timothy Kast Attaquant du Genève-Servette HC

 

Pour Sébastien Beaulieu, c’est la série contre Fribourg Gottéron lors des play-offs de 2010 qui constitue son meilleur souvenir. Ecoutez l’entraîneur des gardiens du Genève-Servette HC.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens du Genève-Servette HC

 

Cette année là, Fribourg menait 3-1 dans la série et n’était plus qu’à un match d’aller en demi-finale. Mais la joie des Fribourgeois allait être de courte durée, puisque Genève-Servette s’est imposé 4-3 pour retrouver Zoug en demi. Un élément a déclenché ce retournement de situation. Sébastien Beaulieu s’en rappelle bien.

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens du Genève-Servette HC

 

Mais les play-offs ce ne sont pas que des bons souvenirs. Il y’a des défaites cruelles ou dures, le fait d’être passé proche de l’exploit ou tout simplement de passer totalement à côté de ses matches. Le Genève-Servette HC a tout vécu ou presque. Dans le staff depuis près de 17 ans, Aurélien Omer, dit Jimmy, a vécu les finales perdu contre Zurich en 2008 et Berne en 2010. Son pire souvenir réside dans l’une d’elle. Ecoutez le chef matériel du club genevois.

Aurélien Omer Responsable-matériel du Genève-Servette HC

 

Peut-être que Genève-Servette arrivera à effacer ce souvenir douloureux de l’esprit d’Aurélien Omer cette saison déjà. Mais ça passera forcément par un exploit face au CP Berne.

 

@GeffScar

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Une saison positive pour Genève Volley

Publié

le

Fabia Gnädinger estime positive la saison vécue par Genève Volley pour son retour en LNA.

Battues à deux reprises en quarts de finale des play-offs par Sm’Aesch Pfeffingen, les joueuses de Châtelaine ont fait mieux que de se défendre et elles ont encore la possibilité de terminer à la cinquième place ; une place qualificative pour la Coupe d’Europe. 

Face à Sm’Aesch Pfeffingen, les joueuses de Ludovic Gruel ont subi deux défaites très nettes sur la même marque (0-3) tant à l’extérieur samedi que dans leur salle de l’Ecole Henri Dunant dimanche. C’était l’issue attendue : la logique a donc été respectée, mais les volleyeuses de Châtelaine sont quand même un peu déçues.

Fabia Gnädinger Coach-assistante de Genève Volley

 

Car malgré un score nettement défavorable, Genève Volley a inscrit 20 points durant cinq des six sets joués ce week-end d’où cette impression qu’il y avait sans doute mieux à faire.
Le championnat approche gentiment de sa fin pour les Genevoises. Même si leur saison n’est pas tout à fait terminée, elles ne prendront pas part aux demi-finales, elles ne sont donc plus en lice pour devenir championnes de Suisse. Et Fabia Gnädinger de nous dire ce qu’elle a retenu de cette première saison en LNA.

Fabia Gnädinger Coach-assistante de Genève Volley

 

Au-delà du prestige, l’enjeu sportif est bien réel puisque la 5e place est synonyme de qualification pour une Coupe d’Europe interclubs. Il ne s’agit de pas de matches de liquidation. Loin de là ! On poursuit avec le système play-offs (cinquième contre huitième et sixième contre septième). Et là où ça devient intéressant, c’est Genève Volley va affronter l’équipe de Franches-Montagnes, une équipe qui lui a très bien convenu durant la saison régulière.

Fabia Gnädinger Coach-assistante de Genève Volley

 

En cas de qualification, leur prochain adversaire sera soit Cheseaux ou Lugano, et selon toute vraisemblance Lugano qui a terminé cinquième et contrairement à VFM, les Tessinoises ne leur ont pas du tout réussi lors de la saison. Pourtant, elles n’ont fini qu’avec une petite longueur d’avance sur les Jurassiennes. Je vous propose d’écouter une dernière fois Fabia Gnädinger qui nous parle des difficultés rencontre contre cette formation luganaise.

Fabia Gnädinger Coach-assistante de Genève Volley

 

Pour savoir si cette tendance se confirme, il faut attendre la double, éventuellement triple confrontation contre VFM. La première de ces rencontres est prévue le 27 mars en terres jurassiennes…

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Hockey sur glace: Sébastien Beaulieu, ange-gardien des portiers du GSHC

Publié

le

Robert Mayer a retrouvé son meilleur niveau au moment décisif (© Augusto Tomassetti/archives).

Qualifié pour les play-offs, puis vainqueur du premier match des quarts de finale des play-offs à Berne (2-0), grâce notamment à un Robert Mayer étincelant, Genève-Servette doit beaucoup à son gardien tchéco-suisse. Mais l’autre portier servettien Gauthier Descloux a aussi joué un rôle très important tout au long de la saison. Geff Scarantino s’est penché sur le travail effectué par leur coach spécifique, Sébastien Beaulieu, dans le cadre du club sport de Radio Lac…

Parmi les thèmes abordés, une question primordiale: quand un dernier-rempart brille, quelle part du mérite revient à l’entraîneur des gardiens? La réponse est à découvrir en écoutant l’enregistrement ci-dessous!

Sébastien Beaulieu Entraîneur des gardiens du Genève-Servette HC

 

 

@GeffScar

 

Continuer la lecture