Rejoignez-nous

Basketball

Des renforts de choix pour Genève Elite

Publié

,

le

Amgelica Haas et les jeunes joueuses de Genève Elite ont besoin d'être encadrée par des coéquipières plus expérimentées.

Les joueuses de Plan-Les-Ouates abordent la nouvelle saison de SBLw dans les meilleures disposition. Si certaines sont parties comme l’expérimentée Sabrina Palie d’autres sont venues étoffer une formation déjà très talentueuses. 

La Polonaise Lucja Sala (185 cm/30 ans), la Française Clémentine Morateur (24 ans), la Suédoise Michaela Borg (24 ans également) et l’Américaine Asia Logan (27 ans/ex-Pully Lausanne) renforcent l’équipe de Romain Petit pour permettre aux plus jeunes joueuses de s’aguerrir et de franchir un palier dans le championnat de Swiss Basket League women, l’ex-Ligue Nationale A féminine.

Romain Petit Entraîneur de Genève Elite Basket

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

NBA: les débuts avec Atlanta de Clint Capela reportés

Publié

le

Le basketteur genevois Clint Capela sous le maillot de son ancienne équipe en janvier 2020. [Keystone/AP Photo/Craig Lassig]

Le retour au jeu n’est pas encore d’actualité pour Clint Capela. Annoncés pour ce jeudi lors de la venue de Miami, les grands débuts du Genevois sous les couleurs d’Atlanta ont été différés.

Llyod Pierce, le coach des Hawks, a annoncé que Clint Capela souffre toujours de sa blessure au talon et que son indisponibilité se compte désormais « en semaines ». « Nous ferons un nouveau point sur sa blessure d’ici une quinzaine de jours », précise Llyod Pierce. Clint Capela n’a plus joué depuis le 29 janvier. Il n’avait été aligné que 17 minutes lors de la défaite 125-112 de Houston devant Portland.

Il a été transféré le 5 février pour rejoindre Atlanta dont le bilan cette saison est de 15 victoires contre 41 défaites. Les Hawks occupent la 14e place de la Conférence Est et ils s’apprêtent à rater les play-off pour une troisième année de rang.

ats/sey

Continuer la lecture

Basketball

Les Lions de Genève misent tout sur le championnat

Publié

le

Après leurs eliminations en Coupe de Suisse et en Coupe de la Ligue, Marin Bavcevic et les Lions se montrent ambitieux en championnat (©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Après les éliminations prématurées en Coupe de Suisse et en Coupe de la Ligue, les Lions de Genève n’ont plus qu’un objectif : le championnat. Ils misent sur leur nouveau meneur de jeu Raijon Kelly pour bonifier leur jeu…

Après leurs éliminations en quarts de finale de la Coupe de Suisse et demi-finales de la Coupe de la Ligue, les Lions ont accusé les premiers jours. Le fait d’avoir perdu la possibilité de récolter un deuxième trophée n’a pas été facile à digérer. Mais après analysé leurs erreurs, ils ont tourné la page. Désormais, ils n’ont plus qu’un seul objectif : le championnat. Raison de plus pour ne pas se rater vendredi (19h30) soir à Nyon, puis dimanche (16h) devant leur public face à Monthey Chablais. Après leur déplacement à la Salle du Rocher, ils évolueront en vert (match offert par un gros sponsor) lors de la venue des Sangliers bas-valaisans à la Salle du Pommier. Une équipe avec laquelle Marin Bavcevic évoluait encore la saison dernière, ce qui lui rappelle beaucoup de bons souvenirs.

Marin Bavcevic Meneur de jeu des Lions de Genève

 

Les basketteurs du Grand-Saconnex bénéficient de la présence de leur nouveau meneur de jeu américain Raijon Kelly.
Arrivé le 13 janvier en lieu et place de son compatriote Derek Colter (parti à Massagno, alors que Kelly faisait le chemin inverse), il s’intègre rapidement, ce qui contribue à bonifier le jeu des Lions.
Mais pour leur autre meneur de jeu Marin Bavcevic, son apport devrait faire sentir progressivement au cours des semaines et des mois qui viennent…

Marin Bavcevic Meneur de jeu des Lions de Genève

Continuer la lecture

Actualité

SBL Cup : les Lions ont perdu leur trophée

Publié

le

Arnaud Cotture, en rouge, et les Lions de Genève ont à nouveau subi la loi d'Union Neuchâtel et de Dominic Morris (©KEYSTONE/Anthony Anex/archives)

Eliminés par Union Neuchâtel (80-88) en demi-finale de la Coupe de la Ligue (SBL-Cup), les Lions de Genève ont payé un lourd à la sortie pour cinq fautes de leurs intérieurs Arnaud Cotture et Jonathan Dubas : ils perdent ainsi le seul trophée dont ils étaient les détenteurs.

L’histoire belge se répète pour les Lions! Après la défaite concédée d’extrême justesse (75-76) face aux mêmes adversaires en championnat le cinq janvier, ils en ont connu une autre sur un score plus net encore même si on est encore loin de la correction. La déception est grande pour les joueurs, les coaches, les dirigeants et les supporters, surtout après l’élimination en quarts de finale de la Coupe de Suisse à Boncourt (88-96). Un revers survenu cinq jours seulement après celui en championnat contre les « Unionistes ». Dominés au rebond, les joueurs d’Adnan Chuk sont également entré dans la partie avec cinq minutes de retard ce qui leur valu de concéder un retard de neuf points.

Daniel Goethals, le X-factor « unioniste »

Mais un fait demeure ou plutôt un personnage. Il s’agit de l’entraîneur Daniel Goethals. Venus du Plat-Pays en juin dernier, il en impose d’abord par sa taille (206 cm) dans un sport où les coaches ne sont pas tous (et de loin pas) des géants. Il en impose par sa personnalité, son charisme, on pourrait presque dire son aura. Son équipe est à son image, elle fait preuve de caractère, et d’intelligence, voire de roublardise. Le quinquagénaire (21.10.69) n’a pas la langue dans sa poche, il a le verbe fleuri. Sur le parquet, il bonifie les plus jeunes, des joueurs qui n’avait guère de temps de jeu quand il faisait partie du contingent des Lions en arrivent à réussir des actions de toute beauté, comme des vieux briscards. Il fait bénéficier ses « gamins » comme il les appelle non seulement de son expérience de coach, mais aussi de joueur (vingt-trois ans au plus haut niveau!). Dans les moments chauds, ça compte. Enormément même !

Arnaud Cotture: « nous n’avons pas fait un mauvais match! »

Alors si les basketteurs du Grand-Saconnex ont perdu deux joueurs majeurs sortis pour cinq fautes – Jonathan Dubas (à huit minutes et dix secondes de la fin), puis Arnaud Cotture (à six minutes et trois secondes de la sirène) – c’est aussi parce que leurs adversaires – qui en ont également perdu un (James Padgett) – leur ont tenu la dragée haute. En d’autres termes, les heureux vainqueurs ont mérité leur qualification pour la finale et les vaincus sont sortis la tête haute. D’ailleurs, le pivot des Lions en convenait au terme de la rencontre. Il nous a livré ses impressions à chaud juste après le match.

Arnaud Cotture Pivot des Lions de Genève

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Imad Fattal : « les Lions vont tout donner ! »

Publié

le

Victorieux à Neuchâtel le 6 octobre, Arnaud Cotture, Markel Humphrey, avec le ballon, et les Lions de Genève entendent bien récidiver face à James Padgett, n°25, et les "Unionistes" samedi (© KEYSTONE/Anthony Anex/archives)

La monde de la sphère orange helvétique vit son premier temps fort de la saison avec le Final Four de la Coupe de la Ligue. Les Lions de Genève abordent leur demi-finale samedi (19h) contre Union Neuchâtel avec un esprit de revanche.

Tenant du titre, les Lions de Genève défendront becs et ongles le trophée gagné l’an dernier face à Union Neuchâtel samedi soir à la Salle du Pierrier. Surtout après leur élimination en quarts de finale de la Coupe de Suisse ! Ils partent certes favoris face aux « Unionistes ». Mais les basketteurs du Grand-Saconnex auront fort à faire. Accéder à la finale de dimanche (16h) est tout sauf une sinécure. La défaite subie dans leur salle (75-76) le 5 janvier par ce même adversaire est là pour le rappeler. Reste à savoir enseignements, Adnan Chuk et ses joueurs peuvent tirer de cette rencontre.

Imad Fattal Président des Lions

 

Raijon Kelly pour dynamiser le jeu

Au contraire d’Union Neuchâtel, les Lions se présentent avec une modification dans leur effectif. Raijon Kelly a succédé à Derek Colter au poste de meneur de jeu. Son arrivée devrait dynamiser le jeu des Lions.

Imad Fattal Président des Lions

 

« Cotture et Dubas doivent être dignes de leur rang »

En revanche, des interrogations ont surgi ces dernières semaines au sujet du secteur intérieur. Avec cette question : les Lions sont-ils suffisamment bien armés sous les paniers pour être à la hauteur de leurs ambitions.

Imad Fattal Président des Lions

 

« Union Neuchâtel? Pas les petits poucets! »

Les Lions ne manquent pas d’atouts. C’est sans doute ce qui a fait dire à l’entraîneur adverse que les pensionnaires de la Riveraine sont « les petits poucets ». Une declaration qu’Imad Fattal apprécie modérément et qu’il juge partiellement infondée.

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

« On devra museler leur secteur intérieur »

Reste à savoir quelle sera la clef du match? Y a-t-il un secteur de jeu à maîtriser plus qu’un autre.

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

Ce qui revient à dire que l’expérience des Lions parle en leur faveur ; tout n’est pourtant pas si simple Imad Fattal…

Imad Fattal Président des Lions de Genève

 

 

Lors de la première demi-finale, Monthey-Chablais défiera Fribourg Olympic, champion de Suisse en titre samedi également (16h).

Continuer la lecture

Actualité

NBA : décès tragique de Kobe Bryant

Publié

le

Kobe Bryant a marqué la NBA de son empreinte (©KEYSTONE/AP photo/Rich Pedroncelli/archives).

Kobe Bryant est décédé dimanche matin à 41 ans dans le crash de son hélicoptère, intervenu à Calabasas, dans le sud de la Californie. L’information, révélée par le site américain d’actualités des célébrités TMZ, a été confirmée par plusieurs médias, dont ESPN et le Los Angeles Times.

Kobe Bryant, père de quatre enfants, a été pendant vingt ans la star des mythiques Los Angeles Lakers, franchise avec laquelle il a remporté cinq titres NBA. Il fait partie des sept joueurs à avoir inscrit plus de 30 000 points en carrière. Il avait été dépossédé de la troisième place de ce classement samedi soir par l’actuelle star des Lakers, LeBron James.

Accident dans la brume

Le Los Angeles Times évoque des conditions brumeuses dans la région des collines de Calabasas, citant des sources sans les nommer. L’accident de l’hélicoptère privé de l’ancien joueur, s’est produit peu avant 10h du matin en Californie, selon les déclarations du bureau du shérif du comté de Los Angeles. Il a déclenché un incendie qui a rendu difficile l’accès des pompiers sur le lieu du crash. Selon le journal, cinq personnes se trouvaient à bord et aucune n’aurait survécu. On ne connaît pas encore les causes du drame.

60 points contre Utah Jazz

Bryant a disputé son dernier match en avril 2016, concluant son époustouflante carrière en inscrivant… soixante points contre Utah. Au moment de tirer sa révérence, le n°8 et 24 des Lakers (il a successivement porté les deux maillots), champion en 2000, 2001, 2002, 2009 et 2010, MVP en 2008, détenait pas moins de neuf records en NBA. Formant durant plusieurs saisons un duo de choc avec Shaquille O’Neal, le « Mamba Noir », né à Philadelhpie, a été une des plus grandes stars de l’ère post-Michael Jordan, dont beaucoup en avaient fait son successeur.

Bryant deux fois champion olympique

L’arrière avait été drafté en treizième position en 1996 par les Charlotte Hornets mais avait été directement transféré à Los Angeles. Le tout sans passer par l’université. Dix-huit fois sélectionné pour le All-Star Game, Kobe Bryant a également remporté deux fois la médaille d’or aux JO, en 2008 et 2012. Il affiche des statistiques de 25 points par match (trois saisons à 30 ou plus, dont celle de 2005/06 à 35,4), 5,2 rebonds et 4,7 passes décisives.

Continuer la lecture