Rejoignez-nous

Genève

Météo à Genève : vivement vendredi

Publié

,

le

La plaine de Plainpalais à Genève ce matin

Le ciel est couvert, mais sera en partie ensoleillé tout au long de la journée. Les maximales seront de 19° à Genève. 

Demain : de la pluie qui se dissipera en fin d’après-midi pour laisser apparaître quelques éclaircies. Les températures seront en baisse au fur et à mesure de la journée. Les maximales de 17° seront atteintes au cours de la nuit, puis chuteront.

Jeudi : des nuages et quelques éclaircies. Il fera 18° au plus fort de la journée.

Vendredi : un ciel bleu et beaucoup de soleil. Les maximales seront encore de 18°.

Est-ce qu’un nuage peut tomber ? 

Si l’air n’est pas assez froid ou ne contient pas assez de vapeur d’eau, les nuages n’apparaissent pas. Pour se former, le nuage nécessite que la vapeur d’eau se condense en fines gouttelettes ou en particules de glace. C’est ce phénomène qui nous permet de voir le nuage.

Dans un nuage, les gouttelettes d’eau et les particules de glace sont si petites qu’elles sont en suspension dans l’air et se déplacent avec le vent. D’habitude elles tombent très doucement et s’évaporent dès qu’elles se retrouvent dans un air humide ou moins chaud.

Mais parfois, les gouttelettes d’eau grossissent et les particules de glace s’assemblent. Il se forme des gouttes de pluie et des flocons de neige. C’est à ce moment que ces particules tombent. Il n’est alors plus question de nuages mais de précipitations.

On peut ainsi dire que le nuage « tombe ».

Actualité

Trois casernes de pompiers ouvertes 24 heures sur 24 à Genève

Publié

le

Dès lundi prochain, trois casernes de pompiers seront ouvertes 24 heures sur 24 et sept jours sur sept à Genève. Jusqu’à présent, seule la caserne de la Rue des Bains était en alerte permanente. Cette ouverture permanente de trois casernes est la première étape du nouveau concept d’incendie et de secours à Genève. Ce nouveau dispositif doit permettre notamment de réduire le temps d’intervention.

Trois casernes de pompiers veilleront désormais toute la nuit à Genève. Dès lundi et pour la première fois dans le canton les casernes de Frontenex et des Asters seront ouvertes 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Bien qu’employés par la Ville de Genève, les pompiers professionnels interviennent sur l’ensemble du territoire cantonal.

La caserne de la rue des Asters, dans le quartier de la Servette, interviendra en priorité sur la rive droite, celle de la route de Frontenex, aux Eaux-Vives, s’occupera des communes de la rive gauche. La caserne de la Rue des Bains leur prêtera main-forte quand ce sera nécessaire et continuera de couvrir la Champagne genevoise. Les détails du projet avec Guillaume Barazzone, Conseiller administratif de la Ville de Genève en charge du Département urbain et de la sécurité.

Guillaume Barazzone Conseiller d'administratif de la Ville de Genève

 

Objectif: gagner du temps

Ces deux nouvelles bases de départ doivent principalement permettre aux pompiers d’améliorer leur temps d’intervention lors d’un sinistre. Notamment dans les zones périphériques et la campagne Genevoise. Les explications de Nicolas Schumacher, commandant du Service d’incendie et de secours (SIS) .

Nicolas Schumacher Commandant du Service d'incendie et de secours (SIS)

 

Plus de repos

Les deux nouvelles casernes vont également permettre de réorganiser le temps de travail des pompiers pour leur garantir un meilleur repos. Les sapeurs travaillent 51h25 par semaine, parfois sur le modèle 24h de travail, 24h de repos et 24h de travail juste après. Un rythme exténuant pour l’organisme, puisque par ailleurs de nombreux pompiers sont rappelés pendant leur repos pour combler le manque d’effectif.

Pour accueillir les pompiers dans des conditions optimales. la Ville a alloué un budget de 3 millions de francs qui a notamment permis de réaménager les bâtiments, en les dotant notamment de chambres et de sanitaires adaptés aux hommes et aux femmes. Par ailleurs, un nouveau système devrait voir le jour: 24h de travail contre 48h de repos. Le nouvel horaire devrait simplifier le roulement des gardes et permettre un meilleur repos des pompiers.

Plus de personnel

Pour ouvrir les trois casernes dès lundi, 10 postes supplémentaires ont été votés par le Conseil municipal lors du budget (trente-trois postes ont été créés depuis 2014). Ces nouveaux effectifs, qui seront formés cette année, viendront renforcer les forces en présence. 170 pompiers déjà actifs au Service d’incendie et de secours. Actuellement, le SIS compte 172 sapeurs-pompiers professionnels (168 hommes et 4 femmes).

Le prochain pas sera la construction de deux nouvelles casernes en dehors du territoire de la Ville de Genève, l’une dans la région de Bernex-Plan-les-Ouates, l’autre dans celle de Meyrin-Vernier dans une dizaine d’années. Une nouvelle gouvernance du SIS sera alors introduite, avec la participation des autres communes genevoises. A noter que pour ouvrir deux casernes supplémentaires, il faudra à terme 250 pompiers au total.

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève: soyez vigilants, le vent souffle

Publié

le

Source: googleimages

Le ciel sera couvert aujourd’hui et la pluie intermittente. Le vent soufflera en rafales, des rafales pouvant aller jusqu’à 75 km/h. Alerte de niveau 3 à Genève. Il fera 10° au maximum.

Demain: de la pluie mais en plus faible quantité. Les températures atteindront au maximum 8°.

Jeudi: nuageux en matinée et pluvieux en seconde partie de journée. Il fera 8° au maximum.

Du vent et de la pluie prévus en Suisse

Depuis ce matin les vents sont tempétueux en Suisse. Les rafales pouvant aller jusqu’à 130 km/h. Sur le Lauberhorn à Wengen dans l’Oberland bernois, des rafales de 146km/h ont même été enregistrées.

Selon un expert de Météosuisse, ces vents tempétueux devraient encore se renforcer d’ici la mi-journée.

Entre aujourd’hui et demain, il pourrait également tomber entre 40 et 80 cm de neige fraîche dans les Alpes.Il faudra attendre vendredi pour retrouver un temps en partie ensoleillé.

 

Continuer la lecture

Actualité

Un jeune artiste genevois expose à la galerie Papiers Gras

Publié

le

Une centaine de dessins sont exposés à la galerie Papier Gras, sur la place de l’Ile à Genève. Leur auteur, le genevois hugo Baud, a remporté le Prix Töpffer de la jeune bande dessinée, et a été nominé pour le prix de la jeune bande dessinée de Genève en 2014 et 2015.

Un trait décidé et coloré. Les œuvres d’Hugo Baud sont exposées dans la galerie Papier Gras, sur la place de l’Ile, en pleine centre-ville. Ce haut lieu de la bande dessinée en Suisse est à l’origine d’un prix pour les nouvelles générations qui sortent des écoles d’art de Genève – le prix Prix Papiers Gras pour l’Ecole supérieure de bande dessinée et d’illustration (ESBDI).

Artiste genevois

Hugo Baud, qui réalise actuellement son master à la HEAD, appartient au courant de « la nouvelle bande dessinée genevoise ». Il a déjà publié plusieurs BD, et évolue entre l’art contemporain et la bande dessinée. Pour lui, c’était l’occasion de découvrir les défis du monde de l’exposition. A cette occasion, il a travaillé main dans la main avec Roland Margueron, responsable de la galerie.

Roland Margueron  Responsable de la galerie Papiers Gras

Roland Margueron  Responsable de la galerie Papiers Gras

Jeunes curieux 

Plusieurs curieux profitent de l’exposition pour découvrir l’endroit. C’est le cas de deux collégiens, étudiants en troisième année, croisés par hasard. Zakari et Gaëtan, respectivement 16 ans et 18 ans n’étaient jamais venus à la galerie. Pour eux, il s’agit d’une belle découverte.

Zakari et Gaëtan  Collégiens

Plus d’informations sur le site internet de la galerie.

Continuer la lecture

Actualité

La place du sport à l’école n’est encore pleinement reconnue

Publié

le

Ni l'Etat, ni la Confédération ne compte pas introduire plus que trois heures hebdomadaires d’éducation physique (©KEYSTONE/Gaetan Bally/archives).

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), chaque enfant devrait faire une heure de sport par jour. En Suisse, trois heures de cours d’éducation physique par semaine sont obligatoires. Le reste est laissé à l’initiative des parents. 

Une heure de sport par jour par élève. Voilà les recommandations de l’OMS. En Suisse, la loi ne prévoit que trois heures par semaine de cours de gymnastique. Un total insuffisant, selon les spécialistes de santé publiques, si on songe qu’il en faudrait cinq au moins, si on ne tient compte que des jours ouvrables.

A Genève, les trois heures hebdomadaires ne sont la règle qu’à l’école primaire. Au Cycle d’Orientation, il faudra patienter encore deux ans pour y arriver puisque c’est dans le cadre du plan CO’22 que la mesure effective.

Qu’en est-il alors des cinq heures par semaine? C’est « de la science-fiction » nous dit-on au Département de l’Instruction Publique. Entendez-par là, rien n’est possible sans l’aval du Grand Conseil et là, ça n’est pas, mais alors vraiment pas gagné.

Car la question est éminemment politique et, surtout, budgétaire. Par les temps qui courent, on traque les dépassements. Rien de nouveau sous le soleil.

Mais ce n’est pas tout. Avec un demi million d’habitants, Genève est un canton très peuplé. Sa surface est en revanche plutôt exiguë. Le manque de salles se fait donc cruellement sentir.

Pourtant, du côté de l’Etat, on ne semble guère s’émouvoir.  Les trois heures hebdomadaires correspondant à 60% des besoins de l’enfant en matière d’activité physique, on estime que le reste doit être pris en charge par les activités parascolaires ou la famille. « L’école n’a pas pour vocation d’éduquer les parents. C’est de la responsabilité des parents » voilà le credo de l’administration cantonale. En d’autres termes, vive l’initiative privée.

 

 

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève: la semaine s’annonce pluvieuse

Publié

le

Google Images

Les éclaircies passagères seront rapidement remplacées par les nuages aujourd’hui.  La pluie sera, elle, de retour dans la soirée. Les maximales seront de 7°.

Demain: en matinée la pluie sera battante, la journée sera nuageuse et en cours d’après-midi la neige se mêlera aux averses. Les températures seront en hausse: il fera 10°.

Mercredi: la pluie se fera plus rare mais sera encore au programme tout au long de la journée. Il fera 8° au maximum.

Le Brésil sous la pluie depuis jeudi

Une violente tempête s’abat dans le sud-est du Brésil depuis quelques jours. 171,8 mm  de pluie sont tombés à Belo Horizonte en l’espace d’une journée. Ce qui équivaut, à l’échelle de la Suisse, à près de deux mois de précipitations lorsqu’elles sont à leur intensité la plus élevée.

Selon l’Institut national de météorologie, c’est un record depuis le début des mesures il y a 110 ans.

 

 

Continuer la lecture