Rejoignez-nous

Genève

Météo à Genève : début de week-end ensoleillé

Publié

,

le

La plage du Vengeron

La journée sera ensoleillée et les températures de saison. 21° cet après-midi à Genève. 

Demain : toujours du soleil malgré quelques passages nuageux. Les températures oscilleront entre 11 et 23°.

Dimanche : une alternance de pluie et de nuages. Mais des températures agréables : 15° pour les minimales, 22° pour les maximales.

Lundi : une pluie fréquente et des nuages. Il fera 14° le matin, et 20° l’après-midi.

Mardi : de belles éclaircies, des averses éparses et des nuages. Les maximales atteindront les 21°.

Mercredi : de faibles pluies et quelques éclaircies. Il fera 20° à la mi-journée.

En selle à Château-d’Oex

Il fera beau demain alors grimpez sur votre vélo pour la 3ème édition du VTT-24H ! Que vous soyez en famille, entre amis ou même seul, vous pourrez découvrir la région du Pays-d’Enhaut jusqu’à dimanche.

Amateurs ou confirmés bonne balade à tous !

Festivals

Le Geneva Lux festival commence demain

Publié

le

A l’occasion de la 6e édition du Geneva Lux Festival, le centre-ville de Genève s’illumine. Dès demain, 26 œuvres seront présentées pendant deux semaines aux quatre coins de la cité. 

Le Conseiller administratif en Ville de Genève, Guillaume Barazzone, se dit fier. Le magistrat, très impliqué dans le projet, rappelle – à l’occasion d’une conférence de presse organisée aujourd’hui au parc des Bastions – que ce festival de lumières ne cesse de croître depuis sa première édition, passant de 6 à 26 créations lumineuses.

Elles ont été placées à plusieurs endroits stratégiques, de sorte à épouser les différents édifices et aménagements du centre. Parc des Bastions, Promenade de la Treille ou encore place du Molard: le festival a été pensé comme un parcours, qui invite – locaux et touristes – à (re) découvrir la Ville.

Artistes satisfaits 

Devant chaque création, un panneau renseigne sur l’artiste et sur sa démarche. A la Promenade de la Treille, l’œuvre s’appelle « Onde » et a été réalisée par l’artiste franco-suisse Marie-Hélène Richard. Il s’agit de cordes blanches, d’environ deux mètres chacune, qui ont été tendues entre les arbres sur toute la longueur de la Treille. A l’origine, l’artiste avait envisagé le Rhône comme décors, aussi, elle a procédé à des adaptations pour « exposer » en vieille Ville.

Marie-Hélène Richard  Artiste

Parmi les œuvres, de grands personnages – d’environ 5 mètres de haut – ont pris leurs quartiers à plusieurs endroits. Ce sont des Anookis, nés de l’imagination de deux designers, Moetu Batlle et David Passegand. Inspirés de l’univers inuits, ces personnages transforment la Ville en un terrain de jeu géant. Pour les artistes, cette œuvre a également une signification écologique.

Moetu Battle  Artiste

 

 

Tadeusz Roth et Manon Christen

 

 

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève: hausse progressive des températures

Publié

le

MF

Du soleil au programme pour aujourd’hui, un temps magnifique qui nous ferait presque oublier les 4° maximums prévus cet après-midi.

Demain: le soleil sera couvert par de denses bancs nuageux. Il fera 3° au plus fort de la journée.

Vendredi: de la pluie en début de soirée après une journée nuageuse, peu d’éclaircies et 6° pour les maximales. 

Les lacs peuvent chanter

Un lac gelé qui chante c’est possible. Et ce spectaculaire concerto est provoqué par une hausse des températures. Le lac de Sils en Engadine, émet des sons lorsque sa couche de glace supérieure se dilate et que sa couche de glace inférieure, en contact avec l’eau, reste plus froide. Cela provoque des fissures et par conséquent, des sons.

 

Continuer la lecture

Actualité

L’UNIGE et la FER main dans la main pour une formation

Publié

le

Une formation qui repose essentiellement sur des vidéos et qui poursuit un objectif ambitieux: être capable de maîtriser – en cinq mois – la plupart des grands concepts financiers. C’est ce que propose la Fédération romande des entreprises (FER), associée pour l’occasion à l’Université de Genève (UNIGE).

Pour présenter cette formation, une conférence est organisée ce soir dans les locaux de la FER. Elle est donnée par Michel Girardin, chargé d’enseignement à l’UNIGE. A l’origine de ce partenariat, une demande de la Fédération des entreprises romandes qui avait identifié un besoin pour sa formation. Mais au départ, cela concernait surtout le domaine de la prévoyance professionnelle, un domaine tout de même très lié à celui de la finance.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

Gagnant-gagnant 

Si le demande émane de la FER, l’Université de Genève tire également des bénéfices de ce partenariat. En plus d’établir des liens avec le monde professionnel, l’UNIGE y gagne en visibilité. Cela permet aussi de développer des nouvelles techniques d’enseignement, notamment à l’aide de vidéos.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

« MOOC » 

Cette volonté de former avec des vidéos est largement inspirée des Etats-Unis, où se sont généralisés les « MOOC » – en anglais, massive open online course – des cours par vidéos concises à distance. Lorsque ce cours est destiné à petit groupe, on parle de SPOC, ce qui vaut à Michel Girardin le surnom de « Monsieur Spock », en référence au personnage de Star Trek.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

La finance fait-elle toujours rêver? 

D’après Michel Girardin, ce domaine d’étude séduit toujours nombre d’étudiants. Si les algorithmes assument aujourd’hui une part très importante du travail, le chargé d’enseignement considère que « nous ne sommes pas prêts » à remplacer complètement l’humain par des robots, par exemple en ce qui concerne la gestion du patrimoine.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

 

Tadeusz Roth et Benjamain Samdja

 

Continuer la lecture

Actualité

La Poste du Petit-Lancy se modernise et fait peau neuve

Publié

le

Les nouveautés: la bouche à colis et les automates à versements

Ce lundi, a été inaugurée la filiale modernisée de La Poste du Petit-Lancy, la quatrième de ce type dans le canton de Genève. Elle offre désormais plusieurs nouveautés dans le domaine du numérique et donne une place privilégiée au conseil client personnalisé.

Les clients de l’office de poste du Petit-Lancy ont découvert ce matin le nouveau visage de leur poste dans sa version modernisée. Elle est la quatrième filiale genevoise après celles de Plainpalais, de Chêne-Bourg et de Balexert à présenter ces modifications. Une modernisation qui se décline en trois points précis. Les détails de Laurent Savary, Responsable communication de La Poste pour la Suisse Romande.

Laurent Savary Responsable communication de la Poste pour la Suisse Romande

 

Conseiller les clients

En dehors des nouveautés numériques, l’une des principales modifications de cette filiale modernisée est un changement de politique de la part du géant jaune. La Poste à pour volonté désormais de conseiller d’avantage ses clients afin de leur faire gagner du temps. Les explications de Laurent Savary, Responsable communication de La Poste pour la Suisse Romande.

Laurent Savary Responsable communication de la Poste pour la Suisse Romande

 

Un espace plus épuré

Véritables épines dorsales du géant jaune, les filiales postales sont modernisées en suivant l’évolution de la société. En plus des bouches à colis et des automates à versements, La Poste a voulu se doter d’un espace plus épuré où les clients et les employés peuvent circuler sans se sentir à l’étroit, ainsi que d’un coin réservé aux enfants. L’éclairage a également été modifié pour être plus chaleureux que le précédent. L’objectif de toutes ces modifications est simple: faire en sorte que les clients se sentent à l’aise.

Ce processus de modernisation initié en 2018, s’inscrit dans la plan de rénovation de 300 succursales en Suisse d’ici 2022. Le coût total des travaux est de 40 millions de francs. À Genève, les prochaines succursales à être modernisées sauf imprévu devraient être les filiales de Thônex, Meyrin, Jonction et Pâquis.

Continuer la lecture

Actualité

Une motion pour faire avancer le dossier du parking des Alpes

Publié

le

Détruire le parking des Alpes à Genève pour en faire un immeuble d’habitation avec un parking souterrain: voilà le projet de la Fondation des parkings. Une motion a été déposée au Conseil communal pour faire avancer ce dossier qui traîne.

Trop petit et trop étroit, le parking des Alpes à Genève, qui date des années 1970, ne répond plus aux normes et aux besoins actuels et est voué à la destruction. Mais comment le réhabiliter au mieux ? La question préoccupe la Fondation des parkings depuis plusieurs années déjà mais le dossier n’avance pas. Afin de faire bouger les choses, la conseillère municipale PDC Alia Chaker Mangeat a déposé mercredi une motion en urgence. Elle demande au Conseil municipal d’accélérer dans l’étude de ce dossier. Alia Chaker Mangeat.

Alia Chaker Mangeat Conseillère municipale

La Fondation des parkings de son côté a déjà pensé à plusieurs options. Le projet comprendrait un immeuble d’habitation de 45 appartements, ainsi qu’un, voire deux parkings de plusieurs centaines de places. Les précisions de Jean-Yves Goumaz, directeur général de la Fondation des parkings.

Jean-Yves Goumaz Directeur général de la Fondation des parkings

Le projet a également pour but de désengorger le quartier des Pâquis, tout en créant éventuellement une zone piétonne au-dessus du parking.

 

Continuer la lecture