Rejoignez-nous

Culture

Alerte canicule sur toute la Suisse

Publié

,

le

La canicule frappe de plein fouet la Suisse, au point de déclencher une alerte de MétéoSuisse dans tous les cantons. Avec la sécheresse, le risque d’incendie est élevé sur tout le territoire et les restrictions se multiplient pour les feux d’artifice le 1er Août.

Cette situation ne devrait pas connaître d’évolution positive avant samedi. Les températures pourraient encore augmenter durant la semaine et atteindre des maxima entre 32 et 36 degrés, prévient l’institut de météorologie.

Lundi déjà, Meteonews relevait 35,4 degrés à 17h00 à l’aéroport de Zurich, le plus chaud des sites de mesures. Cevio (TI) avec 35° et Sion (34,9°) complètent le podium.

La carte des températures est très uniforme. En Suisse romande, on note encore Delémont (33°), Genève (32,7°), Evionnaz VS (32,6°), Nyon VD (32,1°) ou Neuchâtel (31,7°). Juillet a déjà été particulièrement chaud, avec 1,5 à 2 degrés de plus que les moyennes.

Danger à 3 sur 5

Les dangers liés à la canicule sont de degré 3 sur une échelle de 5 pour la quasi-totalité du territoire. La journée du 1er Août, un peu plus orageuse, pourrait « interrompre très temporairement la vague de chaleur », précise lundi l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) dans un communiqué.

Il est fortement recommandé de se protéger de la chaleur, de s’hydrater abondamment et de faire preuve de solidarité envers la population plus vulnérable. Pour profiter pleinement du 1er Août, il faudra se prémunir contre le coup de chaleur, dont les symptômes sont faiblesse générale, état de confusion, température élevée, bouche sèche, vertiges, désorientation, nausées, crampes.

Interdiction absolue

En raison des températures élevées et des précipitations peu abondantes, toute la Suisse est menacée par un danger accru d’incendies de forêt. Une vingtaine de cantons ont décrété des interdictions générales de faire des feux en forêt et à proximité, précise l’OFEV.

Dans de nombreux cantons, les amateurs de feux d’artifice devront donc se contenter de regarder les feux officiels le 1er Août. Si certaines communes, comme dans le canton de Fribourg, n’interdisent au public de tirer des feux d’artifice qu’à proximité des forêts, les cantons de Bâle-Campagne, Appenzell Rhodes-Extérieures, Lucerne, Schwyz, Obwald, Nidwald, Zoug et Argovie ont décrété lundi une interdiction absolue de faire des feux.

Cette mesure a déjà été prise par le Valais, le Tessin et les Grisons: elle pourrait s’étendre à d’autres cantons d’ici à mercredi. Dans les conditions actuelles, le feu peut se propager rapidement. L’OFEV appelle à la plus grande prudence lors d’activités en plein air et à s’informer du degré de danger local.

Prévention contre les incendies

Les feux en plein air sont donc interdits dans de nombreux cantons. Les grillades ne sont autorisées que sur des grills à gaz et les feux d’artifice ne peuvent pas être tirés le 1er Août.

En Valais par exemple, ce sont les communes qui sont chargées de faire respecter l’interdiction. Pour la fête nationale, elles peuvent cependant organiser des feux d’artifice dont elles sont responsables, souligne Jacques Magnin, chef de l’Office cantonal du feu. De nombreuses communes ont toutefois préféré annuler leur spectacle pyrotechnique.

Pour prévenir les risques d’incendie, le canton a misé avant tout sur la prévention et la population a été bien informée. Les contrevenants à l’interdiction seront dénoncés et risquent une contravention. Pour Jacques Magnin « l’actualité internationale parle en notre faveur », alors que des incendies ont récemment fait des ravages en Grèce, en Suède et en Californie.

Dangers de blessures

En plus des risques d’incendie, il ne faut pas oublier les dangers liés à une mauvaise utilisation des engins pyrotechniques. Chaque année, les feux d’artifice blessent en moyenne 125 personnes en Suisse lors de la fête nationale, rappellent le Centre d’information pour la prévention des incendies (CIPI), le Bureau de prévention des accidents (bpa) et la Suva dans un communiqué lundi.

En 2017, ce sont pas moins de 280 personnes qui se sont blessées avec des feux d’artifice, enfants non inclus car ils ne figurent pas dans la statistique. L’inattention et la négligence sont les principales causes de ces accidents.

A l’allumage, un simple feu de Bengale dépasse déjà les 400 degrés, souligne le communiqué, qui rappelle les mesures de précaution à prendre. Il faut bien s’informer sur l’utilisation des feux, les placer sur une base stable, les tenir hors de portée des enfants et garder du matériel d’extinction à portée de main. Dans le cas d’une pièce d’artifice ratée, il faut attendre dix minutes avant de s’en approcher et ne jamais la rallumer.

Source ATS

Photo:  (©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

VIDEO – De « Drôles de Meufs » au Caustic Comedy Club

Publié

le

Pour la première fois en Suisse romande, un plateau d’humour 100% féminin vous donne rendez-vous au Caustic Comedy Club.

Le petit théâtre au coeur de Carouge a décidé de donner pour la première fois la parole, exclusivement, aux humoristes suissesses. Pour les fondatrices, les femmes humoristes en Suisse restent encore trop peu connues face à leur confrères masculins. Raison pour laquelle le Caustic Comedy Club proposera un plateau entièrement féminin une fois par mois à domicile et une fois tous les deux mois à l’ABC de Lausanne. De l »humour 100% féminin par des femmes mais pour tout le monde!

Marie-eve Musy et Cinzia Cattaneo (gagnante du tremplin de Morges-sous-Rire) ont fait la route avec Benjamin Smadja afin d’en savoir un peu plus:

Pour cette première édition qui se déroulera mardi 14 janvier 2020  dès 19h30 au Caustic Comedy Club à Carouge – 6 av Cardinal Mermillod- seront sur scène les humoristes Marie-Eve Musy, Cinzia Cattaneo, Magda Mihaila, Anne Béguin et Julia Roos.

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Une messe historique à la cathédrale Saint-Pierre

Publié

le

La cathédrale Saint-Pierre sera mis à disposition des catholiques pendant un jour pour y célébrer une messe (archives). (©KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Pour la première fois depuis la Réforme, voilà cinq siècles, une messe sera célébrée à la cathédrale Saint-Pierre de Genève. L’évènement aura lieu le 29 février.

Les catholiques ont répondu à une invitation de la paroisse Saint Pierre-Fusterie, a expliqué lundi le président de l’Eglise protestante de Genève de Genève Emmanuel Fuchs, confirmant une information révélée par la RTS. Cette messe illustre, selon lui, les bonnes relations entre les deux Eglises.

Des cérémonies oecuméniques ont déjà eu lieu à Saint-Pierre. Ici, en l’occurrence, « nous remettons les clés de la cathédrale » aux catholiques, a souligné M.Fuchs. Le samedi 29 février a été choisi car il s’agit de l’entrée en carême, une date symbolique, a-t-il fait remarquer.

Interrogé par la RTS, le cardinal Kurt Koch voit avec gratitude la tenue d’une messe à Saint-Pierre. « On espère que c’est un signe pour avancer pas à pas vers l’unité ». Le cardinal s’est réjoui de cette évolution. Il a rappelé que quand il était jeune, il avait l’interdiction d’entrer dans l’église protestante de son village.

Des messes ont déjà été célébrées à la cathédrale de Lausanne, mais à Genève, dans la cité de Calvin, fief du protestantisme, c’est une première.

Source: KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Culture

« 100% Noël », Sonia Grimm revient avec un nouveau concert live

Publié

le

Celle qui a fêté cette année ses 15 ans de carrière revient avec un nouveau spectacle 100% Noël. Un show avec des danseurs, des musiciens, pour se plonger dans la magie des fêtes.

L’auteure, compositrice et interprète de chansons pour la jeunesse a composé 6 albums en 9 ans, et plus de 100 chansons. Une hyperactive de la musique pour enfant, joyeuse, festive et familiale qui revient avec un nouveau spectacle dédié uniquement à Noël. A travers ses musiques et ses comédies musicales live, la vaudoise aborde des thèmes pédagogiques divers et variés avec beaucoup de sensibilité.

Pour nous parler de son nouveau spectacle 100% Noël, Sonia Grimm était l’invitée de Benjamin Smadja:

Sonia Grimm

Sonia Grimm

Sa première scène remonte à 2004, lorsque le Salon du Livre de Genève l’invite à aller à la rencontre de son public. Depuis, l’artiste a créé 18 spectacles en traversant toute la Suisse romande. Pour s’inspirer, Sonia Grimm se plonge dans son quotidien auprès de ses enfants, ou dans ses souvenirs d’enfance. Elle souhaite à travers ses shows encourager chaque personne à s’accomplir et à libérer la parole.

Continuer la lecture

Culture

Claudio Capéo et son accordéon seront à l’Arena ce jeudi

Publié

le

Ce jeudi 12 décembre, l’homme qui a modernisé l’accordéon, Claudio Capéo, sera sur la scène de l’Arena avec les nouveaux titres issus de sa réédition.

Un homme debout, Ca va ça va ou Ta main, des titres à succès tous interprétés par le chanteur, auteur, compositeur, Claudio Capéo. Son troisième album éponyme s’est d’ailleurs directement classé N°1 des ventes pendant cinq semaines. Sa tournée s’arrêtera à Genève, ce jeudi 12 décembre à l’Arena: l’occasion de découvrir les titres de la réédition de son album Tant que rien de m’arrête, son 4e album studio.

Le chanteur, auteur et compositeur Claudio Capéo était l’invité de Benjamin Smadja :

Claudio Capéo

Claudio Capéo

Découvert lors de la saison 5 de The Voice, Claudio Capéo a su trouver son public avec son timbre chaud et unique. Si on connait aussi bien l’artiste, c’est aussi pour son instrument de prédilection : l’accordéon, qu’il remet au goût du jour. Il apprend à en jouer très jeune, dès ses 5 ans même si il décide de prendre un virage artistique à ses 16 ans en rejoignant un groupe de métal. Il retourne très vite au jazz et à la chanson française, qui le caractérise si bien aujourd’hui.

En plus de ses projets solos et de sa carrière à succès, il rejoint en janvier 2019 la troupe des Enfoirés et collabore avec plusieurs artistes dont Vitaa pour son dernier album J4M.

Continuer la lecture

Actualité

Les réalisatrices palestiniennes à l’honneur à Genève

Publié

le

Du 5 au 10 décembre, les Rencontres cinématographiques « Palestine : Filmer C’est Exister » met à l’honneur les réalisatrices palestiniennes. Une édition qui fait ainsi écho à une année marquée par la lutte féministe en Suisse.

Les Rencontres cinématographiques « Palestine : Filmer C’est Exister » débutent ce jeudi à Genève. Jusqu’au 10 décembre, une quarantaine de films seront projetés au Grütli et au Fonction:Cinéma. Cette 8ème édition met en lumière le regard des réalisatrices palestiniennes. Une envie née au cours de cette année marquée par la lutte féministe. Céline Brun Nassereddine, membre du comité des rencontres cinématographiques.

Céline Brun Nassereddine Membre du comité

Parmi les thématiques abordées, la résistance contre l’occupation israélienne, l’histoire et la musique. Mais également des thèmes plus tabous, comme les viols ou les féminicides.

Céline Brun Nassereddine Membre du comité

Les rencontres cinématographiques PFC’E souhaitent ainsi faire la lumière sur ces femmes qui doivent se battre pour s’imposer dans un métier encore fortement dominé par les hommes, avec la difficulté supplémentaire d’aborder des thématiques très sensibles. Céline Brun Nassereddine.

Céline Brun Nassereddine Membre du comité

Toute la programmation est à retrouver ici: https://palestine-fce.ch/.

 

 

Continuer la lecture