Rejoignez-nous

Culture

18 ans de prison pour avoir tué un de ses créanciers

Publié

,

le

Un homme de 46 ans a été condamné, jeudi, à 18 ans de prison par le Tribunal criminel de Genève. Les juges l’ont reconnu coupable d’assassinat, malgré ses dénégations. En mars 2015, il a abattu un homme de 73 ans à qui il devait 30’000 francs.

Le prévenu a agi avec une absence particulière de scrupule et son mobile est odieux, a déclaré la présidente du tribunal Alexandra Banna. La magistrate a souligné la froideur extrême de l’accusé avant et après les faits. Son crime a été prémédité et il a tout fait pour le dissimuler le plus longtemps possible.

Le prévenu avait donné rendez-vous à sa victime dans l’appartement de cette dernière, lui faisant miroiter le remboursement de l’argent qu’il lui devait. Il était armé d’une carabine qu’il venait d’acquérir et qu’il avait auparavant essayée sur un sac en cuir. Il a tiré deux fois dans la tête du vieil homme.

Disparu pendant trois mois

Il a ensuite attaché le corps, l’a emballé dans des sacs-poubelle et du plastique avant de le mettre dans une fourre de duvet et de le cacher sur le balcon de l’appartement de la victime. Le cadavre n’a été retrouvé par la police que trois mois après le crime. L’accusé avait pendant ce temps nettoyé le logement.

Il a aussi vidé le compte bancaire de sa victime et a vendu quelques affaires lui appartenant, utilisant son taxi comme si c’était sa propre voiture. Devant les enquêteurs, l’accusé a aussi affirmé qu’il pensait que le vieil homme était parti pour l’Afrique et qu’il ignorait pourquoi il ne donnait plus signe de vie.

Aucune circonstance atténuante

La collaboration du prévenu à l’enquête a été mauvaise. L’accusé n’a cessé de varier dans ses déclarations, les adaptant en fonction de l’avancement des investigations. Il n’a manifesté aucune empathie vis-à-vis du septuagénaire qu’il présentait pourtant comme son ami. Sa responsabilité est entière, a souligné le tribunal.

Même si l’accusé n’a pas avoué le meurtre, les preuves récoltées sont suffisantes pour enlever tout doute quant à sa culpabilité. Les juges se sont notamment appuyés sur les données téléphoniques et la carabine retrouvée dans la cave du prévenu pour se forger une opinion.

Le Tribunal criminel de Genève a suivi dans les grandes lignes le réquisitoire de la procureure. Alexandra Jacquemet avait demandé 18 ans de prison à l’encontre du prévenu.

Source ATS – ©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Double vie, la nouvelle série de la RTS

Publié

le

Copyright: RTS/Anne Kearney

Un 6 x 52 minutes efficace

Et si votre mari avait une double vie? Ce n’est que lors de sa mort accidentelle que son secret va éclater au grand jour. Deux veuves vont devoir affronter à la fois chagrin et trahison. Un décès qui va déclencher un désir de changement et d’émancipation.

Tournée l’été dernier en Lavaux et sur la Riviera, Double vie est l’adaptation d’une série flamande éponyme dont le scénario a été réécrit pour la Suisse romande par Marie Fourquet et Léo Maillard. Réalisée par Bruno Deville, cette série dresse le portrait émouvant de deux femmes frappées par le destin. Interprété par Marina Golovine et Anna Pieri, ce duo que tout oppose va devoir apprendre à coexister et prendre son destin en main. A leurs côtés, les comédiens Thibaut Evrard, Yoann Blanc et Bruno Todeschini.

Le réalisateur Bruno Deville était l’invité de Benjamin Smadja

Continuer la lecture

Actualité

Financement participatif réussi pour le cirque Knie

Publié

le

Le Knie inaugurera un chapiteau flambant neuf à l'occasion de son centenaire. (©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Pari réussi pour le Knie: la campagne de financement participatif lancée pour l’achat de son nouveau chapiteau s’est achevée lundi avec succès. La tente sera remplacée cette année à l’occasion du centenaire du cirque.

« Un grand merci », a déclaré mardi le directeur du cirque Fredy Knie junior à l’intention des mécènes dans un communiqué. « Cette fidélité nous rend très fiers. »

En l’espace de quatre mois, 498 personnes se sont engagées à verser 254’101 francs, selon le Knie. L’objectif de 250’000 francs a ainsi été dépassé. Les contributions vont de 5 francs à plusieurs milliers. Elles sont de 510 francs en moyenne.

Ces donateurs « font maintenant partie du Cirque Knie ». Ils participeront tous à un tirage au sort pour un week-end au cirque avec la famille Knie. Et 104 d’entre eux – ceux qui ont donné au moins 500 francs – verront leur nom immortalisé sur le nouveau chapiteau. Les autres recevront un sac fait d’un morceau du vieux chapiteau ou encore un livre du jubilé de Knie dédicacé.

Tente remplacée tous les huit à dix ans

Le toit de la tente est généralement remplacé tous les huit à dix ans, a précisé à Keystone-ATS la porte-parole Leila Zimmermann. Mais c’est la première fois que le cirque a recours au crowdfunding pour en acquérir une nouvelle. Pourtant, le Knie n’a pas de problème d’argent.

Faut-il dès lors y voir une opération marketing? « C’est aussi une question de la fidélisation de la clientèle », répond Leila Zimmermann.

Et de renvoyer à un précédent communiqué quant aux raisons qui ont poussé le cirque à opter pour ce mode de financement. « Pour notre centenaire, nous ne souhaitons pas que l’on nous offre des fleurs, mais des morceaux symboliques de notre chapiteau », y explique Fredy Knie junior.

Septième génération aux manettes

La société Knie Frères Cirque National Suisse SA est détenue depuis toujours à 100% par la famille Knie. Aujourd’hui, le cirque est aux mains de la septième génération. Il emploie environ 230 collaboratrices et collaborateurs. Ses quartiers d’hiver se trouvent à Rapperswil (SG).

Les humoristes Vincent Kucholl et Vincent Veillon vont participer à la célébration du centenaire du Knie en Suisse romande. La première escale de ce côté-ci de la Sarine est programmée le 20 juin à Delémont.

Source ATS

On a demandé à Fredy Knie sénior si le cirque avait vraiment besoin de solliciter des dons. Sa réponse:

Fredy Knie sénior

Fredy Knie sénior revient sur les cadeaux obtenus par les donateurs:

Fredy Knie sénior

Le nouveau chapiteau est en cours de construction en Italie. Plus de détails par Fredy Knie:

Fredy Knie sénior

@marie_prieur

Continuer la lecture

Actualité

Dick Cheney… en vedette des Golden Globes

Publié

le

Sélectionné à six reprises, le film d'Adam McKay avec Christian Bale en Dick Cheney (photo) devance de peu "A Star Is Born", avec Bradley Cooper et Lady Gaga, avec cinq nominations. (©Keystone/AP Annapurna Pictures/MATT KENNEDY)

« Vice », film biographique consacré à l’ancien vice-président américain Dick Cheney, a récolté jeudi le plus grand nombre de nominations pour les Golden Globes. Ces récompenses ouvrent la saison des prix à Hollywood.

Sélectionné à six reprises, le film d’Adam McKay avec Christian Bale en Dick Cheney devance de peu « A Star Is Born », avec Bradley Cooper et Lady Gaga, avec cinq nominations. A égalité avec cinq citations, dans la catégorie des « comédies », les Golden Globes ont retenu « La Favorite » et son trio d’actrices en vogue (Olivia Colman en Reine Anne, Rachel Weisz et Emma Stone qui se disputent ses faveurs) et « Green Book », qui met aux prises Mahershala Ali (Oscar du meilleur second rôle dans « Moonlight ») et Viggo Mortensen.

« BlacKkKlansman », film de Spike Lee inspiré par l’histoire réelle d’un policier noir ayant infiltré le Ku Klux Klan, et le très attendu « Retour de Mary Poppins » avec Emily Blunt dans le rôle titre, complètent le podium avec quatre nominations chacun.

Les Globes, qui seront remis le 6 janvier, font partie des prix les plus convoités du cinéma américain. Ils constituent un indicateur des films ayant de bonnes chances pour les Oscars, fin février.

Source ATS

Continuer la lecture

Actualité

Genevalux investit les rues de Genève

Publié

le

Spark Ballet, sur la promenade de Saint-Antoine, est l'une des nouvelles oeuvres.

Le coup d’envoi du Geneva Lux 2018 a été donné jeudi soir. Dès la tombée de la nuit, la Ville de Genève a revêtu son habit de lumière. A l’occasion de cette cinquième édition, ce sont 25 œuvres lumineuses qui illuminent les rues de la cité. On retrouve avec plaisir les désormais célèbres Voyageurs de Cédric le Borgne, dont les silhouettes envoûtantes flottent au-dessus des flots.  Au bord de l’eau toujours, un nouveau mapping  vidéo anime la facade de l’Hôtel des Bergues.

Plusieurs nouveautés viennent compléter l’offre cette année. A l’image de l’installation de  l’artiste anglais Chris Plant. Installés contre le mur de la promenade de l’Observatoire, ses cercles de lumière changent constamment de couleur. Tandis que, le long de la promenade de Saint-Antoine, les arbres prennent vie grâce au Spark Ballet. De quoi ravir les habitants et les touristes:

Des spectateurs ravis

L’occasion selon le conseiller administratif en Ville de Genève, chargé du Département de l’environnement urbain, Guillaume Barazzone, d’apporter de la poésie dans l’espace urbain:

Guillaume Barazzone Conseiller administratif

Le festival se tient jusqu’au 13 janvier.

@marie_prieur

Continuer la lecture

Actualité

Une affiche pop pour le Paléo 2019

Publié

le

Pop, moderne et colorée, l'affiche du Paléo 2019. (©Paleo Festival NyonPop)

Le Paléo a dévoilé mercredi l’affiche de sa 44e édition, qui se tiendra du 23 au 28 juillet 2019. Le visuel coloré s’inspire de l’univers pop et des comics.

Les auteurs, Perrine Morel et Simon Munoz, sont étudiants en 3e année de Bachelor en communication visuelle à la HEAD-Genève. Ils ont voulu mettre en image les sons du festival avec des éléments graphiques « ludiques, directs et parlants ».

« Les onomatopées et les phylactères que l’on retrouve dans l’univers des comics nous ont spontanément inspirés », expliquent les deux auteurs. « L’idée était de proposer un univers visuel impactant, avec des compositions simples, fun et efficaces aux couleurs franches, qui donne une impression de son ».

Source ATS

Continuer la lecture