Rejoignez-nous

Canton de Genève

Résultats des votations: les verts débattent de la place de la nature

Publié

,

le

9 voix d’écarts: c’est le résultat final de la votation sur Pré-du-Stand à Genève. Après recomptage des voix par la Chancellerie, le projet de déclassement de la zone agricole est refusé, au grand dam des partisans du Servette FC. A cet emplacement, il n’y aura ni centre d’entraînement pour la relève du club, ni de terrains de football. Le projet des Crêts au Petit-Saconnex a également essuyé un refus du peuple.

Les verts se sont réunis lundi soir avec leur Conseiller d’Etat, Antonio Hodgers. Et ils ont parlé de ces résultats. Le Conseiller municipal en Ville de Genève, Alfonso Gomez

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

Pour Alfonso Gomez, construire des logements tout en conservant les arbres existants est une contrainte, mais pas une contradiction. Il faut en tenir compte davantage.

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

Une situation exacerbée par le réchauffement climatique.

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

Les verts veulent construire davantage de logements pour la classe moyenne. En 10 ans, 64% des logements construits sont des PPE et des logements en loyers libres.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Le monde de demain: bientôt un bar à café sans contact ni déchet

Publié

le

Photo: Mia&Noa

Le café du futur, sera à commander en ligne, personnalisable et écologique… 

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Le café a du potentiel : Les suisses sont les 3ème plus grands buveurs de café au monde, selon une récente étude internationale : avec plus de 1000 tasses de café consommées en 2018 par personne. Un marché porteur pour la jeune société genevoise Mia & Noa qui va lancer prochainement des bars à café responsables, nouvelle génération. Le concept est parti d’une frustration de “boire du mauvais café, dans des gobelets en plastiques avec touillettes et crèmes jetables”. Les 2 fondateurs ont alors imaginé une solution innovante : un bar “0 déchet et 0 contact”. Pas anodin aussi en cette période de distanciation. L’idée est simple: vous choisissez et personnalisez votre café via une application sur smartphone, vous y ajoutez les ingrédients que vous souhaitez. Et un QR Code est alors généré. Vous n’avez plus qu’à vous présenter au bar pour y récupérer votre café. Avec une contribution tout de même : vous devez amener votre propre tasse. La co-fondatrice Maren Knif Clerc voit cela comme “un petit effort pour la planète”.

Où en est le projet? 

Il est à bout touchant. Le 1er bar pilote doit ouvrir d’ici 3 semaines environ à la gare de Chêne-Bourg, avec les usagers du Léman Express en ligne de mire. Sur place, 0 contact, donc pas de personnel en boutique, hormis un “Community barista”, un hybride de community manager et barista, qui circulera entre les boutiques et qui sera chargé de contrôler la qualité du café et de vérifier le moulin tous les jours. Côté tarifs, les prix varieront entre 2,90 francs pour un expresso et jusqu’à 8,90 pour un grand macchiato d’un demi litre. Le café lui est d’origine contrôlée et torréfié en Suisse. A terme, d’autres installations sont envisagées à Genève et pourquoi pas longer le lac Léman et même pousser jusqu’à Zurich d’ici 2024. De quoi agrandir la famille de Mia & Noa: pour la petite histoire, ce sont parmi les 2 prénoms les plus populaires en Suisse. Une manière de dire que les fondateurs ont laissé les suisses choisir le nom de leur bar à café.  

Continuer la lecture

Actualité

L’été s’annonce difficile pour les viticulteurs

Publié

le

Le semi-confinement a pesé lourd sur la branche viticole. L’Association suisse de commerce des vins a enregistré une baisse des ventes de 35 %. La fermeture des restaurants y est pour beaucoup. Les viticulteurs, eux, misent sur un changement des habitudes de consommation de leurs clients sur le long terme.

La situation est tendue dans la branche viticole. Selon une enquête menée du 8 au 22 mai, 65 % des entreprises interrogées se plaignent de la dégradation de leur situation économique. Au niveau des pertes de revenus, elles varient, allant de quelques pourcents à plus de 90 % pour certains. Une tendance qui se confirme à Genève. Les pertes varient également d’une entreprise à l’autre, en fonction de son positionnement. Les précisions de Jérôme Leupin, directeur de la Cave de Genève.

Jérôme Leupin Directeur de la Cave de Genève

Malgré le déconfinement et la reprise des activités, l’été s’annonce difficile. Les restaurants ont certes rouvert, mais ils ne tournent pas à plein régime. Et en plus des grands événements, ce sont également de plus petits rassemblements qui ont été annulés ces dernières semaines. Jérôme Leupin.

Jérôme Leupin Directeur de la Cave de Genève

Des mois difficiles à venir

Pour survivre, les viticulteurs vont devoir être inventifs. Les mois qui viennent s’annoncent rudes, même si le secteur a bénéficié des mesures d’aide de la Confédération.

Jérôme Leupin Directeur de la Cave de Genève

Sur le long terme, le comportement des consommateurs va avoir un impact. Durant le semi-confinement, de nombreuses personnes ont privilégié les produits locaux. A présent, ces habitudes doivent s’inscrire dans la durée pour permettre aux viticulteurs de survivre. Jérôme Leupin.

Jérôme Leupin Directeur de la Cave de Genève

Continuer la lecture

Actualité

Tourisme: Genève mise sur l’expérience et l’authenticité

Publié

le

(Photo: kjo)

Avec la crise sanitaire se pose la question des vacances d’été: faut-il partir ou non? Si certains espèrent pouvoir maintenir leurs projets, d’autres préfèreront passer leurs vacances en Suisse. Avec sa campagne « Geneva moments », la fondation Genève Tourisme & Congrès mise sur l’expérience et l’authenticité.

Les vacances d’été approchent et pour certains, les projets ont déjà été bouleversés en raison de la crise liée au coronavirus. De nombreux Suisses passeront leurs vacances au pays. La fondation Genève Tourisme & Congrès n’a pas attendu la fin de la crise pour débuter sa campagne de promotion. Depuis la mi-avril, elle a mis en avant les « moments genevois », principalement sur les réseaux sociaux. Car ils sont nombreux, ces moments, qui ont manqué à la population durant la période de semi-confinement. Adrien Genier, directeur général de Genève Tourisme & Congrès.

Adrien Genier Directeur général de la fondation Genève Tourisme & Congrès

Ce qui a particulièrement marqué Adrien Genier, c’est la passion des professionnels dans cette crise.

Adrien Genier Directeur général de la fondation Genève Tourisme & Congrès

Pour attirer les touristes, la fondation Genève Tourisme & Congrès mise sur l’expérience et l’authenticité. Il s’agit là d’une tendance qui se dessine depuis plusieurs années déjà, selon Adrien Genier.

Adrien Genier Directeur général de la fondation Genève Tourisme & Congrès

Cette campagne s’adresse également aux touristes suisses et locaux, qui, par le biais de ces offres, pourront découvrir ou redécouvrir la région. Là aussi, la fondation mise sur l’expérience et la valeur ajoutée.

Adrien Genier Directeur général de la fondation Genève Tourisme & Congrès

Continuer la lecture

Genève

Votre week-end à Genève

Publié

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Sorties entre amis, festivals, concerts ? Oui, mais pas tout à fait comme avant! La vie reprend doucement son cours, nous vous accompagnons encore pour ce week-end à Genève!

Welcome Back! Quartier des Bains

C’est avec grand plaisir que le Quartier des Bains marquera la réouverture commune de la plupart de ses galeries, musées et espaces culturels le 28 mai pour quatre jours d’ouverture en continu, du jeudi 28 au dimanche 31 mai – exceptionnellement inclus – de 11h à 18h. Ce sera l’occasion pour certains membres d’ouvrir enfin leurs nouvelles expositions, et pour d’autres de prolonger des accrochages bien écourtés.

Les différents lieux tiendront compte des mesures sanitaires en vigueur et seront organisés pour vous recevoir avec toutes les précautions nécessaires d’hygiène et de distanciation sociale.

Radio Vostok diffusera en direct de la Fondation Fluxum jeudi 28 mai de 16h à 18h.

Welcome Back! Quartier des Bains

Philosophie en résistance

Ne serait-il pas temps de nous poser les bonnes questions? En tout cas, c’est l’heure du café philo, pour discuter, échanger et réfléchir.

Un échange avec Marie-Claude Sawerschel présenté par Éric Vanoncini. Ensemble, nous nous poserons la question suivante: qu’est-ce que la philosophie morale peut nous apprendre sur la crise du coronavirus?
Vous pourrez poser vos questions en direct à Marie-Claude et Eric sera le médiateur de la discussion. Organisé par les Bains des Paquis, cet événement se déroule le dimanche 31 à 11h00, les billets sont à réserver sur www.sig-impact.ch
Club Zoom, une soirée déjanté à la maison
Encore un peu de patience avant l’autorisation de se rassembler en grand groupes! En attendant, on vous propose de suivre encore une fois une soirée Zoom avec Kalvin Station.
Lien Zoom de la soirée (accès GRATUIT et ILLIMITE): https://zoom.us/j/6685023515
Kalvin Station t’invite dans son club virtuel sur Zoom, pour un de ces derniers beaux moments plein de nouveauté que le confinement aura généré.
Livraison de bières, goodies et friandises seront à gagner, comme si vous y étiez!
Pour gagner il suffira de participer aux battles de danse qu’on annoncera au micro tout au long de la soirée !
Le Klub Zoom aura également l’honneur de recevoir toutes sortes de performances à découvrir en vedette durant le set des Dj.ette.s.

Continuer la lecture

Actualité

Le monde de demain: des panneaux de protection en kit

Publié

le

Photo: ExpertiZ/Petalo

De l’expertise d’art, à l’art de se protéger, il n’y a qu’un pas et c’est le monde de demain…

Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Oui c’est l’histoire d’une startup genevoise, spécialisée dans l’expertise d’objets d’art et la restauration de tableaux, qui a connu des difficultés avec le Covid-19. Ses activités sont provisoirement à l’arrêt mais, en attendant la reprise, elle a trouvé un moyen de rebondir en proposant des panneaux de protection ingénieux et utiles surtout en cette période de pandémie, pour délimiter les espaces dans les commerces, les restaurants, chez le coiffeur, dans les bibliothèques et autres open space. La jeune pousse ExpertiZ, c’est son nom, a donc décidé début mai de se lancer dans une nouvelle aventure avec ces panneaux antibactériens. Un concept né en Italie où 15’000 pièces ont déjà été vendues en l’espace d’un mois et demi. En Suisse, le démarchage commence tout juste mais une brasserie genevoise et un hôtel vaudois ont déjà passé commandes. 

Qu’est-ce qu’ils ont d’ingénieux ces panneaux?

D’une part c’est leur facilité d’installation. Ils sont livrés en kit. 2 minutes suffisent nous dit-on pour les monter à 2. Ce sont des pièces que l’on emboite… Un socle, une paroi transparente en plexiglas à emboîter sur un encadrement et le tour est joué. Le représentant genevois assure d’ailleurs, avec le sourire, que même sa fille de 6 ans y arrive. Parce qu’à la différence des modèles qui existent déjà sur le marché, ceux-là sont un mélange de bois, de matériau alvéolé et de plexiglas. Donc assez légers. Plusieurs dimensions sont possibles, plusieurs coloris aussi. Et les prix varient entre 130 et 250 francs pièce, selon les options. En attendant que les activités d’expertise d’objets et de restauration de tableaux redémarrent, ExpertiZ essaie d’encadrer différemment le monde de demain.

Continuer la lecture