Rejoignez-nous

Canton de Genève

Journée mondiale de la Poste: immersion à l’office de Carouge

Publié

,

le

Un scooter électrique de la Poste prêt à partir pour une tournée [KEYSTONE/Christian Beutler]

Le 9 octobre célèbre la journée mondiale de la Poste. En 2019, cette journée est la 50e organisée sous l’égide de l’Union postale universelle. A cet occasion, je suis allé suivre le début de journée des facteurs et guichetiers de l’office sis à Carouge.

Sur le canton de Genève, ce ne sont pas moins de 550’000 lettres et journaux qui sont acheminés par la Poste chaque jour, ce qui représente un total de 150 millions par année entre boites aux lettres et cases postales. Un chiffre toutefois en baisse puisque la Poste constate une baisse de l’envoi de lettres  chiffrée entre 5 à 6% chaque année. Une baisse qui se situe aux environs de 10% pour l’envoi de lettres de privé à privé.

Pour toutes ces lettres, ce sont 568 facteurs qui sont au service de la Poste, parmi eux 90 apprentis.

En plus des lettres, les colis sont en pleine explosion avec le commerce en ligne qui connait un succès croissant. En 2018, 3’370’000 colis ont transité par la Poste à Genève, un nombre qui ne concerne que les facteurs affectés à la distribution de colis, il faut donc ajouter 150’000 colis livrés par les facteurs dits « mixtes », chargés des lettres et des colis.

Une machine bien huilée

A l’office de Carouge, la journée commence aux environs de 6h15-20 pour certains autour d’un café. Puis dès 6h30, les facteurs se mettent en route. Devant les casiers représentant toutes les adresses de leur tournée, ils s’affairent à trier le courrier reçu dans la nuit. Le courrier provenant principalement du centre de tri de Montbrillant.

Les facteurs à l’oeuvre, il est 07:05 et depuis 30 minutes tout le monde s’active devant ses casiers

 

Immersion dans l'office de Poste de Carouge Au milieu des facteurs en plein tri

 

Après 45 minutes de travail, toute l’équipe du « teamleader » Philippe (une petite dizaine de personnes) prennent 5 minutes pour s’échauffer tous ensemble. La contrainte physique est bien présente, selon certaines estimations du géant jaune, les facteurs colis soulèveraient 2 à 5 tonnes par jour. Cet échauffement n’est pas imposé par la Poste, chaque team (39 au total sur le canton) s’organise comme elle le souhaite.

Une autre vue de l’étage où sont triés tous les courriers.

 

Immersion dans l'office de Poste de Carouge Avec Philippe, Teamleader et formateur d'apprenti

Il est environ 8h15 lorsque tout ce petit monde, caisse aux bras, descend de deux étages. Ils y retrouvent leurs DXP, les véhicules trois roues électriques, avec lequel ils effectueront leur tournée. Chacun est responsable du chargement, du contrôle des pneus de son véhicule, attitré selon la tournée. Certains y attachent leurs remorques, d’autres s’attellent à vérifier la couverture du courrier, une belle pluie (une belle rincée, selon les termes utilisés ce matin-là) est attendue durant la tournée. A 8h45, tout le monde est parti pour sa tournée.

Le scooter électrique de la Poste avec sa remorque. Son nom: le DXP [Crédit photo: La Poste]

BON A SAVOIR: Avec la numérisation des services, des codes sont attribués à chaque tournée. Sous cet identifiant propre à chaque tournée en Suisse se trouve la liste des adresses avec les noms des habitants. Cela permet donc aux facteurs de recevoir des bacs (appelés des BB) déjà trié dans l’ordre de leur tournée. Un gain de temps précieux.

 

L’autre facette

Une fois les facteurs lancés sur les routes carougeoises et environ, une autre facette de la Poste se met en route. Ouvert dès 8h le matin, l’office de poste et ses guichets est la vitrine de la Poste puisqu’il s’agit de la zone avec les guichets. Là aussi, c’est toute une organisation à mettre en place. Colis avisés (que les gens doivent venir chercher après avoir raté le passage du facteur), Pick post, l’objectif est d’avoir accès à tout de manière optimale.

Le principe de cette « vitrine » de la Poste, que chaque collaborateur puisse effectuer toutes les tâches afin de ne pas avoir de temps mort. Si à l’ouverture tout est relatviment calme, les afflux massifs de client sont fréquents notamment à midi avec la présence de plusieurs entreprises dans la zone.

L’arrière boutique de l’office de Carouge. Les colis devant être retiré à droite, la Pick post à gauche.

Immersion dans l'office de Poste de Carouge Avec Ludovic, responsable de l'office de Carouge

 

Finalement, même en n’y étant resté que 3h, l’organisation des équipe est rodée. Le mot « ruche » est d’ailleurs utilisé à plusieurs reprises. A plusieurs raisons puisque chacun connait sa tâche ou les responsabilités incombant au poste occupé durant la journée et aussi peut-être en raison de la couleur de leurs vêtements.

 

Immersion dans l'office de Poste de Carouge Retour sur l'expérience

Sébastien Telley

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vernier

Faut-il fermer les dépôts d’hydrocarbures?

Publié

le

Dépôts d'hydrocarbures à Vernier - archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Le dépôt d’hydrocarbures à Vernier (GE) doit être préventivement fermé, exigent MCG et l’UDC après la révélation par les médias d’un projet d’attentat. « Nous exigeons le retrait immédiat de l’autorisation d’exploitation pour la zone de stockage Petrostock SA », écrivent les deux partis dimanche dans un communiqué commun.

Le conseiller d’Etat Mauro Poggia (MCG) a confirmé vendredi à demi-mot les révélations par Le Temps, d’un projet d’attentat islamiste contre le dépôt d’hydrocarbures qui était planifié au printemps dernier. Ces révélations montrent, une fois encore, les dangers encourus par la population à cause de la présence de ces installations, affirme le Mouvement citoyen genevois (MCG) et l’UDC.

Les sections de Vernier de ces deux partis applaudissent les services de sécurité, le Service de renseignement de la Confédération notamment, qui ont déjoué le projet. Mais elles « s’inquiètent forcement car cela ne constitue, hélas, pas une surprise ».

Et ces partis de rappeler qu’en 2016 déjà, il ont essayé en vain de demander au canton un renforcement immédiat de la sécurité de ces installations. Citant un avis du Tribunal fédéral, elles affirment que l’installation de Petrostock S.A, la plus porche des zones habitées, doit être démantelée. Elle ne respecte plus l’ordonnance de prévention des accidents majeurs (OPAM), selon le MCG et l’UDC verniolans.

D’après eux, le retrait d’autorisation est de la compétence du canton. Or le conseiller d’Etat en charge du dossier Antonio Hodgers renvoie au niveau fédéral.

D’après Le Temps, des Suisses enrôlés par le groupe Etat islamique (EI) auraient planifié de faire exploser les citernes de Vernier, près de l’aéroport de Genève. Le service de renseignement de la Confédération (SRC), informé par les Américains, auraient transmis l’informations à la police genevoise.

« La circulation de l’information a joué », a dit M. Poggia sur les ondes de la RTS en allusion à la police genevoise qui fait office de bras armé de la Confédération en matière de lutte antiterroriste. Mais lui-même, qui a repris la police et la sécurité à son collègue Pierre Maudet, n’était pas au courant de ces plans.

Continuer la lecture

Canton de Genève

Projet d’attentat à Vernier: la prudence de M.Poggia

Publié

le

Le Conseiller d'Etat Mauro Poggia, chef du Departement de la securite, de l'emploi et de la sante (DSES)(KEYSTONE/Martial Trezzini)

Le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia a confirmé à demi-mot vendredi un projet d’attentat terroriste visant le dépôt d’hydrocarbures à Vernier (GE). Les raisons pour lesquelles l’attaque n’a finalement pas été menée à terme restent floues.

Le projet d’attentat a été révélé par le Temps. Selon ce journal, des Suisses enrôlés par le groupe Etat islamique (EI) auraient planifié de faire exploser les citernes de Vernier, près de l’aéroport de Genève. Le service de renseignement de la Confédération (SRC), informé par les Américains, auraient transmis l’informations à la police genevoise.

« La circulation de l’information a joué », a dit M. Poggia sur les ondes de la RTS en allusion à la police genevoise qui fait office de bras armé de la Confédération en matière de lutte antiterroriste. Mais lui-même, qui a repris la police et la sécurité à son collègue Pierre Maudet, n’était pas au courant de ces plans.

A la question de savoir s’il n’aurait pas dû être informé, Mauro Poggia se dit effectivement étonné, surtout si la menace était qualifiée de grave. « Pierre Maudet, s’il était dans la confidence, aurait pu m’en parler. A sa décharge, je crois qu’après que le SRC a pris les mesures adéquates, le risque semblait, à l’époque, atténué. Peut-être a-t-il été sous-estimé », a-t-il déclaré vendredi dans une interview au Temps.

Toujours est-il qu’on ignore pourquoi le projet a finalement échoué. Le journal n’avance pas d’explications détaillées. Tout au plus précise-t-il que les défaites successives de l’EI en 2019 auraient contribué à faire capoter les plans.

Pas de confirmation ni au SRC ni au MPC

L’attentat était planifié pour avril ou mai 2019. Selon le journal, la police genevoise aussitôt alertée a pris des mesures pour protéger les sites à risques. L’auteur présumé de ce plan déjoué serait un Genevois actif au sein de la mosquée du Petit-Saconnex. Il aurait rejoint l’EI en 2015 et serait actuellement en détention dans le Kurdistan syrien.

Interrogé, le SRC indique qu’il ne commente pas ses activités opérationnelles. Le Ministère public de la Confédération (MPC) n’a pas non plus confirmé ces informations ni précisé si une enquête était ouverte sur ce cas particulier. Il se borne à indiquer que le MPC collabore étroitement avec les différentes autorités fédérales et cantonales en charge de la lutte contre le terrorisme.

Les procédures pénales menées par le MPC dans le domaine du terrorisme djihadiste se basent la plupart sur des soupçons de propagande ou de recrutement, de financement de ces organisations et contre les voyageurs du djihad.

Continuer la lecture

Genève

Météo à Genève: le week-end s’annonce ensoleillé

Publié

le

MF

Les éclaircies percent les nuages et cette tendance sera au programme sur une majeure partie de votre journée à Genève. Les maximales seront de 11°.

Demain: le soleil ne quittera pas le ciel de la journée. Seuls quelques passages nuageux élevés seront à prévoir en matinée. Les températures maximales seront de 11°.

Dimanche: un peu plus de nuages que la veille. Du soleil et 15° à la mi-journée.

L’Antarctique enregistre des records de températures 

L’Antarctique a enregistré en février un record de température de près de 21°C, franchissant pour la première fois la barre historique des 20°C. Un record enregistré le 9 février dernier sur l’île Seymour, aussi nommée Marambio.

Le mois de janvier 2020 a été le plus chaud jamais enregistré sur la planète. La température moyenne à la surface du globe était de 1,14°C plus élevée que la moyenne du XXe siècle, et la plus élevée depuis le début des relevés en 1880.

 

Continuer la lecture

Genève

Votre week-end à Genève

Publié

le

Genève vu des Bains des Pâquis, le 14 février 2020. Image: phv

Sorties entre amis, festivals, concerts ou exposition, retrouvez notre sélection des événements du week-end, spécial Saint Valentin!

Que vous l’aimiez ou que vous la détestiez, pas de panique, Radio Lac vous accompagne lors de ce week-end spécial des amoureux!

Le grand jeu des célibataires

Vous êtes célibataire et vous en avez assez d’attendre le coup de cœur derrière votre clavier ou à la boulangerie ? Passez à la vitesse supérieure ! La Saint Valentin ? On s’en fiche ! Samedi 15 février dès 15h au parc des Bastions, ce sera FAST & FLIRT, le grand jeu des Célib’ ! Mettez votre plus belle tenue de guerrier.e et préparez-vous à vivre une après-midi de folie !

ATTENTION ! Vous devez obligatoirement vous inscrire à deux célibataires, un homme et une femme. Mais vous ne jouerez pas ensemble. Vous jouerez avec une personne qui correspondra à vos attentes amoureuses ! Par équipe de deux célibataires, vous aurez des énigmes et des défis à relever, des Bastions à la Cour Saint Pierre… Et peut-être même dans des lieux dont vous ne vous doutez pas ! A l’issue du jeu, peut-être partirez-vous avec votre binôme main dans la main… ou pas ! Seules certitudes, le duo gagnant remportera un super cadeau et nous terminerons le jeu par un grand apéro où vous pourrez rencontrer les autres célibataires.

Informations pratiques: Sur inscription sur cette page ICI, 15 francs par personne. Rendez-vous devant l’entrée du parc des Bastions.

Le Spectacle d’impro de la Saint-Valentin!

Venez en couple, en groupe ou seul (on ne sait jamais). A l’occasion de la fêtes des amoureux, la compagnie Impro Suisse – Genève vous propose un voyage au pays des couples, au cœur de la vérité vraie, loin des clichés et des apparences trompeuses. Découvrez une série d’histoires improvisées qui exploreront les affres et petits bonheurs de la vie à deux (ou trois, ou quatre…).

Pour vous servir, ce soir-là sur scène, cinq improvisateurs de grand talent:

  • Nina Cachelin
  • Deborah Chirenti
  • Eric Lecoultre
  • Laure Piguet
  • Yann Roux
  • Musicien: Malik Kaufmann

Informations pratiques: Entrée: 18 CHF / 12 CHF (prix réduit), le vendredi 14 février, début du spectacle à 20h, ouverture des portes dès 19h. Théâtre Les Salons, rue Jean-F. Bartholoni 6, 1204 Genève.

Un blind test de la Saint Quoi ?

Comment ? Quoi ? C’est la Saint-Qui, la Saint-Quoi. Bon, peut importe, fête des amoureux ou pas, nous on n’aime pas ça la Saint-Valentin, et de toute manière il y a Blind-Test aux 4 coins, c’est quand même bien plus intéressant! Vendredi 14 février, viens faire la nique à Valentin et montre-nous que la musique n’a pas de secret pour toi!
Avec DJ Playa, Blind test par équipe. Les meilleures seront récompensées…

Informations pratiques: Vendredi 14 février, entrée libre dès 21h00 aux 4 coins, rue de Carouge, 44. Plus d’info sur la page Facebook de l’événement.

Continuer la lecture

Actualité

Météo à Genève: le vent va souffler dès cet après-midi

Publié

le

PV

Nuages et pluie pour aujourd’hui. Il fera au maximum 9° et le vent soufflera cet après-midi. 

Demain: fin des averses en début de matinée avant le retour des éclaircies. Il fera 10° au plus fort de la journée.

Samedi: plein soleil tout au long de la journée. Il fera 11°.

Dimanche: du soleil malgré les nuages. Il fera 14° au maximum.

Le vent va souffler à nouveau

La Suisse a été la cible de fortes rafales de vents depuis quelques semaines, notamment à cause de la tempête Ciara.

Après une accalmie, une alerte de degré 3 a 5 a été émise aujourd’hui par MétéoSuisse. Des vents violents devraient souffler dès ce midi et jusque dans la nuit. Seul le bassin lémanique sera moins touché avec une alerte de degré 2. Selon les prévisions, les rafales maximales pourront aller de 80 à 100 km/h en plaine.

 

 

Continuer la lecture