Rejoignez-nous

Genève

L’armée en route vers Genève

Publié

,

le

Le divisionnaire Yvon Langel, commandant de la Division territoriale 1. (Photo: kjo)

C’est un énorme exercice qui mobilise l’armée et la police dans la région genevoise et l’arc lémanique depuis lundi. Un exercice dont le but est de s’entrainer à un contexte terroriste.

Depuis ce lundi 30 septembre, ce sont près de 1500 soldats et une dizaine de policiers genevois et vaudois qui sont déployés dans la région. L’exercice, nommé LUX, est énorme. Objectif : s’entraîner à un contexte terroriste et permettre de tester les processus de coordination entre armée et polices, d’entraîner la prise et la transmission de dispositifs de sécurité, notamment en ville de Genève, autour de l’aéroport de Cointrin et sur divers points de l’Arc lémanique. Les précisions d’Yvon Langel, commandant de la division territoriale 1.

Yvon Langel Commandant de la division territoriale 1

Le divisionnaire Yvon Langel, commandant de la Division territoriale 1. (Photo: kjo)

Pour l’armée, il s’agit surtout de s’assurer qu’elle est en mesure de déployer entre 1000 et 1500 soldats dans un délai maximum de 27 heures en cas de besoin. Genève et son aéroport n’ont pas été choisis au hasard. Yvon Langel.

Yvon Langel Commandant de la division territoriale 1

L’exercice dure 9 jours au total. Il se terminera le 9 octobre. L’armée communiquera le bilan de l’opération aussitôt qu’elle en aura tiré les enseignements.

Des perturbations sur le trafic sont possibles en ville de Genève dès vendredi. L’armée et la police ont indiqué qu’elles s’efforçaient de réduire au minimum les nuisances occasionnées.

Actualité

L’UNIGE et la FER main dans la main pour une formation

Publié

le

Une formation qui repose essentiellement sur des vidéos et qui poursuit un objectif ambitieux: être capable de maîtriser – en cinq mois – la plupart des grands concepts financiers. C’est ce que propose la Fédération romande des entreprises (FER), associée pour l’occasion à l’Université de Genève (UNIGE).

Pour présenter cette formation, une conférence est organisée ce soir dans les locaux de la FER. Elle est donnée par Michel Girardin, chargé d’enseignement à l’UNIGE. A l’origine de ce partenariat, une demande de la Fédération des entreprises romandes qui avait identifié un besoin pour sa formation. Mais au départ, cela concernait surtout le domaine de la prévoyance professionnelle, un domaine tout de même très lié à celui de la finance.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

Gagnant-gagnant 

Si le demande émane de la FER, l’Université de Genève tire également des bénéfices de ce partenariat. En plus d’établir des liens avec le monde professionnel, l’UNIGE y gagne en visibilité. Cela permet aussi de développer des nouvelles techniques d’enseignement, notamment à l’aide de vidéos.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

« MOOC » 

Cette volonté de former avec des vidéos est largement inspirée des Etats-Unis, où se sont généralisés les « MOOC » – en anglais, massive open online course – des cours par vidéos concises à distance. Lorsque ce cours est destiné à petit groupe, on parle de SPOC, ce qui vaut à Michel Girardin le surnom de « Monsieur Spock », en référence au personnage de Star Trek.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

La finance fait-elle toujours rêver? 

D’après Michel Girardin, ce domaine d’étude séduit toujours nombre d’étudiants. Si les algorithmes assument aujourd’hui une part très importante du travail, le chargé d’enseignement considère que « nous ne sommes pas prêts » à remplacer complètement l’humain par des robots, par exemple en ce qui concerne la gestion du patrimoine.

Michel Girardin  Chargé de cours à l'UNIGE

 

Tadeusz Roth et Benjamain Samdja

 

Continuer la lecture

Actualité

La Poste du Petit-Lancy se modernise et fait peau neuve

Publié

le

Les nouveautés: la bouche à colis et les automates à versements

Ce lundi, a été inaugurée la filiale modernisée de La Poste du Petit-Lancy, la quatrième de ce type dans le canton de Genève. Elle offre désormais plusieurs nouveautés dans le domaine du numérique et donne une place privilégiée au conseil client personnalisé.

Les clients de l’office de poste du Petit-Lancy ont découvert ce matin le nouveau visage de leur poste dans sa version modernisée. Elle est la quatrième filiale genevoise après celles de Plainpalais, de Chêne-Bourg et de Balexert à présenter ces modifications. Une modernisation qui se décline en trois points précis. Les détails de Laurent Savary, Responsable communication de La Poste pour la Suisse Romande.

Laurent Savary Responsable communication de la Poste pour la Suisse Romande

 

Conseiller les clients

En dehors des nouveautés numériques, l’une des principales modifications de cette filiale modernisée est un changement de politique de la part du géant jaune. La Poste à pour volonté désormais de conseiller d’avantage ses clients afin de leur faire gagner du temps. Les explications de Laurent Savary, Responsable communication de La Poste pour la Suisse Romande.

Laurent Savary Responsable communication de la Poste pour la Suisse Romande

 

Un espace plus épuré

Véritables épines dorsales du géant jaune, les filiales postales sont modernisées en suivant l’évolution de la société. En plus des bouches à colis et des automates à versements, La Poste a voulu se doter d’un espace plus épuré où les clients et les employés peuvent circuler sans se sentir à l’étroit, ainsi que d’un coin réservé aux enfants. L’éclairage a également été modifié pour être plus chaleureux que le précédent. L’objectif de toutes ces modifications est simple: faire en sorte que les clients se sentent à l’aise.

Ce processus de modernisation initié en 2018, s’inscrit dans la plan de rénovation de 300 succursales en Suisse d’ici 2022. Le coût total des travaux est de 40 millions de francs. À Genève, les prochaines succursales à être modernisées sauf imprévu devraient être les filiales de Thônex, Meyrin, Jonction et Pâquis.

Continuer la lecture

Actualité

Une motion pour faire avancer le dossier du parking des Alpes

Publié

le

Détruire le parking des Alpes à Genève pour en faire un immeuble d’habitation avec un parking souterrain: voilà le projet de la Fondation des parkings. Une motion a été déposée au Conseil communal pour faire avancer ce dossier qui traîne.

Trop petit et trop étroit, le parking des Alpes à Genève, qui date des années 1970, ne répond plus aux normes et aux besoins actuels et est voué à la destruction. Mais comment le réhabiliter au mieux ? La question préoccupe la Fondation des parkings depuis plusieurs années déjà mais le dossier n’avance pas. Afin de faire bouger les choses, la conseillère municipale PDC Alia Chaker Mangeat a déposé mercredi une motion en urgence. Elle demande au Conseil municipal d’accélérer dans l’étude de ce dossier. Alia Chaker Mangeat.

Alia Chaker Mangeat Conseillère municipale

La Fondation des parkings de son côté a déjà pensé à plusieurs options. Le projet comprendrait un immeuble d’habitation de 45 appartements, ainsi qu’un, voire deux parkings de plusieurs centaines de places. Les précisions de Jean-Yves Goumaz, directeur général de la Fondation des parkings.

Jean-Yves Goumaz Directeur général de la Fondation des parkings

Le projet a également pour but de désengorger le quartier des Pâquis, tout en créant éventuellement une zone piétonne au-dessus du parking.

 

Continuer la lecture

Genève

Météo: Genève va grelotter cette semaine

Publié

le

Source : Keystone ATS

Le froid s’est installé à Genève et les températures ne dépasseront pas les 3° cet après-midi. Le vent soufflera toute la journée, ce qui ne chassera pas les nuages. Mais le soleil sera également au programme. 

Demain: les nuages seront au rendez-vous mais le temps restera globalement ensoleillé. Il fera 2° au maximum.

Mercredi: le soleil reviendra, le ciel sera dégagé et le thermomètre affichera 3°.

Vague de froid en Suisse

L’hiver il fait froid ! Et pourtant au vu des températures que nous avons connues ces derniers temps, nous avons bien failli l’oublier. Mais tout au long de cette semaine, trève de douceur en Suisse et dans le centre de l’Europe histoire de vous rafraîchir les idées. Une vague de froid sibérien qui devrait même apporter de la neige jusqu’en plaine dans de nombreuses régions.

 

 

 

Continuer la lecture

Genève

Tabac et e-cigarettes interdits à la vente aux mineurs à Genève

Publié

le

Après le Valais et Bâle-Campagne, c’est au tour de Genève d’interdire la vente de cigarettes électroniques aux mineurs. Le Grand Conseil a adopté vendredi à l’unanimité un projet de loi du Conseil d’Etat en ce sens.

L’interdiction concerne non seulement les produits du tabac, mais aussi les produits assimilés au tabac. Cette seconde dénomination comprend les cigarettes électroniques, ainsi que les flacons de recharge et les cartouches, mais aussi le cannabis légal.

Mauro Poggia, chef du Département de la sécurité, emploi et santé (DSES), se réjouit de cette unanimité en faveur de la protection des mineurs. En présentant cette loi qui intègre la problématique de l’alcool et du tabac, M. Poggia a devancé une loi fédérale encore en discussion à Berne.

Plus de 8% des adolescents de 14-15 ans fument au moins une fois par semaine et 25% des jeunes de 15-19 ans sont des fumeurs, a relevé M. Poggia lors des débats en commission. La cigarette électronique pousse les jeunes dans un engrenage qui très souvent les amène ensuite vers la cigarette, a-t-il souligné.

Vapotage interdit

Les nouvelles dispositions légales visent donc à prendre des mesures pour diminuer la consommation de produits du tabac qu’ils soient fumés, chauffés, prisés ou à usage oral. Actuellement, il n’existe à Genève aucune interdiction de vente pour les mineurs, que ce soit pour le tabac ou les produits assimilés au tabac.

A l’instar du domaine de l’alcool, des achats-test seront effectués pour le tabac. Des sanctions, allant d’une amende jusqu’au retrait de l’autorisation de vente désormais obligatoire pour le tabac, sont prévues pour les contrevenants. A noter encore que la nouvelle loi interdit également le vapotage dans les lieux publics.

Continuer la lecture