Rejoignez-nous

Non classé

Des autotests pour dépister le VIH disponibles dès mardi

Publié

,

le

Dès mardi il sera possible d’effectuer soi-même un test VIH à partir d’une simple goutte de sang. La Suisse a donné son feu vert pour les autotests. Elle rejoint ainsi d’autres pays qui ont franchi le pas il y a quelques années.  Un cinquième des personnes infectées ne savent pas qu’elles ont le VIH, en Suisse. Le but, avec ces autotests, est de réduire le nombre de malades qui s’ignorent. Daniel Koch est le chef de la division des maladies transmissibles à l’OFSP, l’Office fédéral de la santé publique.

Daniel Koch  Chef de la division des maladies transmissibles à l'OFSP

Ces tests seront vendus dans les pharmacies et les drogueries, mais aussi sur internet.  Certains professionnels de la santé n’étaient pas pour les autoriser car ils craignaient que les personnes qui découvrent leur séropositivité à domicile désespèrent au point de commettre un acte irréversible, tel un suicide. Daniel Koch n’est pas de cet avis.

Daniel Koch  Chef de la division des maladies transmissibles à l'OFSP

Le prix de ces autotests pourrait être de 25 francs, environ, si l’on se base sur le prix de ceux vendus dans l’Union Européenne. Toutefois les pharmacies seront libres d’imposer le tarif qu’elles souhaitent.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Agression des femmes en Vieille-Ville: quatre hommes arrêtés

Publié

le

Lundi matin, quatre hommes ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés d’avoir agressé cinq femmes à la sortie d’une boîte de nuit à Genève le mercredi 8 août au petit matin. Selon le Dauphiné Libéré, ils ont été interpellés en Haute-Savoie.

Le vice-procureur de la République d’Annecy, Pierre Fillard, que nous avons joint par téléphone, précise que « l’un des quatre semble ne pas avoir participé du tout à l’agression ». Pour les besoins de l’enquête, il a par ailleurs refusé d’indiquer le lieu exact de l’arrestation, car, dit il, « on en cherche encore d’autres ».

Les hommes arrêtés ont entre 20 et 25 ans. Ils n’ont pas de lien de parenté entre eux. Ils sont de la région de Thonon et certains sont connus des services de police. « C’est le profil auquel on s’attendait », indique le vice-procureur.

Après leur arrestation, ils ont été placés en garde à vue et seront présentés ce mardi après-midi au juge d’instruction. Ce dernier décidera de leur éventuelle mise en examen et de sa qualification. Potentiellement: violences en réunion et tentative d’homicide. On se souvient qu’une des victimes a passé plusieurs jours dans le coma. Une fois mis en examen, les individus pourraient être placés en détention provisoire.

Continuer la lecture

Non classé

Les « Fêtes de Genève » dans leur version d’antan, c’est fini!

Publié

le

L’été 2018 aura connu des Fêtes de Genève réduites comme peau de chagrin. Le grand feu d’artifice et quelques stands de forains. Une édition test qui semble avoir démontré que les fêtes ont vécu. Mais alors, y aura-t-il des fêtes de Genève en 2019?

Marie Prieur

Les fêtes de Genève, en tout cas dans leur version d’antan, c’est fini. Vous vous souvenez sûrement Olivier, Benjamin, de ces caïpirinha que vous avez sirotées en admirant le jeu de jambes des forbans sur la scène du jardin anglais. Il y a fort à parier que ce ne sera plus qu’un souvenir.

Pour rappel, après avoir perdu plus de 9 millions lors des éditions 2016 et 2017, la fondation Genève tourisme et congrès s’est vu retirer ce dossier. Son président, Yves Menoud nous confirme que ce n’est pas près de changer. Une vaste réflexion a été lancée en début d’année par le conseiller Etat Pierre Maudet. Et l’été 2018 a servi, vous le disiez, de test. Or, les chiffres du tourisme sont bons. Voire très bons. Genève tourisme parle même de boom.

Mais alors, à quoi bon organiser des fêtes à l’avenir?

C’est un peu la question que se posent la Ville de Genève et le Canton. D’autant que si fêtes il y a, ni la Municipalité, ni l’Etat ne veulent les organiser. Sami Kanaan, le maire de Genève, rappelle que la Ville fournit déjà un effort conséquent pour animer l’été pour la population résidente. Il cite notamment l’Escale ou de la programmation de Musique en été.

Aux yeux du maire, si les fêtes de Genève visent à attirer des touristes, alors, elles relèvent de la responsabilité du Canton. L’Etat estime, lui, que les fêtes s’adressent aux Genevois. Dans ce ping-pong, la solution la plus viable, c’est sans doute, celle de confier le bébé à un privé.  La proposition de Bernard Cazaban, l’ancien porte parole de Genève tourisme, apparaît comme la plus probable. Mais, comme il le dit lui même, elle n’a rien à voir ou presque avec les fêtes d’antan.

@marie_prieur

Continuer la lecture

Non classé

Une fresque en hommage aux ONG

Publié

le

L'immense fresque de Saype sera visible pendant plusieurs jours avant de s'effacer progressivement. (©KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

A Genève, l’artiste Saype a réalisé une gigantesque fresque sur la pelouse de la Perle du lac pour les ONG qui viennent au secours des migrants en mer. Cette production a été réalisée avec le soutien de la Ville de Genève et en partenariat avec l’ONG SOS Méditerranée.

L’artiste, qui vit à Moutier, a réalisé son oeuvre éphémère en peinture entièrement biodégradable, mais qui résiste à l’eau. La fresque sera visible pendant plusieurs jours. « Nos vies et nos actes sont voués à être des traces de notre passage en ce monde », a souligné l’artiste Saype.

Continuer la lecture

Actualité

Attaques de vaches: quel comportement adopter?

Publié

le

Deux attaques de vaches coup sur coup. La semaine dernière, une fillette de 5 ans a été blessée à Châtel, sur le domaine franco-suisse des Portes du Soleil. Elle a dû être transportée aux HUG. Le lendemain, c’est une randonneuse qui était prise pour cible par une vache d’Hérens, là encore. Etienne Junod, responsable romand du service de prévention des accidents dans l’agriculture, rappelle que ces incidents sont rares. Et que dans nonante pourcent des cas, ils arrivent quand les promeneurs ont un chien avec eux. Les explications et conseils de cet expert.

Etienne Junod Responsable romand du service de prévention des accidents dans l'agriculture

Enfin, gare aux vaches mères! Elles se montreront particulièrement agressives si elles sentent que leurs veaux sont en danger. Plus de conseils et d’informations sur le site www.bul.ch

Continuer la lecture

Actualité

Agression des cinq femmes: la justice française ne chôme pas

Publié

le

Non, l’enquête ne piétine pas. C’est ce qu’assure la justice française qui mène l’instruction. Pourtant une douzaine de jours après l’agression de cinq femmes à la sortie d’une boite de nuit genevoise, les auteurs courent toujours. On fait le point avec Marie Prieur:

C’est sur un ton légèrement agacé que le vice-procureur de la République d’Annecy a répondu aux critiques formulées par plusieurs médias suisses. Pierre Filliard insiste: “Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de communication qu’il n’y a pas de travail”.

Il rappelle qu’ils sont six hommes à avoir quitté ensemble les lieux suite à l’agression. Au moins trois d’entre eux ont été identifiés. Ces jeunes, majeurs, sont de nationalité française et habitent la région de Thonon. Mais dans ce cas, pourquoi n’ont ils toujours pas été arrêtés? Réponse du vice-procureur: “Ils ne sont pas restés gentiment chez eux à nous attendre”.

Formellement, la justice française a ouvert une information judiciaire pour tentative d’homicide volontaire et violences volontaires aggravées. Si les auteurs sont effectivement poursuivis pour ces faits, ils seront jugés devant une cour d’assises française. Car la France n’extrade pas ses ressortissants vers la Suisse.  

Enfin, le vice-procureur rappelle que “plus il y a de communication, plus il y a de risque de faire échouer l’enquête.”

Continuer la lecture