Choisissez votre radio
Connect with us

Monnaie pleine et plats pré-cuisinés

Publicité

Les signatures Radio Lac

Monnaie pleine et plats pré-cuisinés

Monnaie pleine et plats pré-cuisinés

Le 10 juin, nous devons nous prononcer sur sur l’initiative dite “monnaie pleine”, qui entend permettre, uniquement, à la Banque Nationale Suisse de produire de la monnaie.

Un texte qui a inspiré la signature Radio Lac, Patrick Morier-Genoud, qui y voit un parallèle avec les plats pré-cuisinés.

4 Commentaires

4 Comments

  1. Stephane Napoleone

    25 avril 2018 at 17 h 25 min

    J’ai bien aimé lorsqu’il dit que son père lui conseillait, au cas ou il ne savait pas que voter, de prendre l’avis du gouvernement et de voter le contraire ! … je ne savais pas qu’il y avait, en Suisse une certaine culture ou contre culture de saine contestation, d’un sens vraiment critique et ouvert ! ça fait du bien d’entendre quelqu’un parler si librement 😉

  2. Stephane Napoleone

    25 avril 2018 at 17 h 28 min

    Merci Radio Lac et Monsieur Patrick Morier-Genoud ! c’est rare !

  3. Micaël Masse

    27 avril 2018 at 7 h 43 min

    LA question essentielle :
    Qui devrait créer l’argent ?
    Les banques commerciales (majoritairement des investisseurs étrangers) ?
    OU
    Un organisme d’état tenu par la constitution à l’intérêt du peuple suisse ?
    Indépendant des politiques et autres influences
    Selon moi, poser la question, c’est y répondre.

    Le peuple suisse souhaite récupérer sa souveraineté monétaire et les milliards de francs de profits y étant attachés.

    Merci d’être une voie démocratique présentant ce que plusieurs médias ne désirent pas aborder.

    Les autorités économiques, politiques et même médiatiques ont beaucoup à perdre, car la rente monétaire rapporte des milliards chaque année.

  4. Silberstein Jacques

    27 avril 2018 at 14 h 12 min

    Merci pour cette présentation original bien mijotée. J’ai, moi aussi, noté à quel point tout l’establishment peut rejeter cette initiative. Et, comme le dirait l’inspecteur Maigret, cherchons donc à qui profite le crime. Évidemment aux banquiers et au monde de la finance, spéculative notamment. Et pourtant, le conseil fédéral et les chambres leur emboîtent le pas. Pourquoi ? Est-ce dû au fait que la distribution socio-économique des chambres et, par voie de conséquence, du conseil est très différente de celle de la population ? Ou et-ce dû au lobbying des milieux financiers ? Ou les deux ?
    De savoir si la raison est la première ou la seconde, est une question qui n’a d’intérêt qu’à l’autopsie. Dans l’immédiat, j’invite tout le monde à faire ce que votre père proposait. A savoir: s’ils sont tous contre alors dite OUI et vis-versa. Ou Alors renseignez vous auprès de sources bien informées et si possible sans conflit d’intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Les signatures Radio Lac

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top