Choisissez votre radio
Connect with us

Un exosquelette de la main contrôlé par le cerveau

Publicité

Actualité

Un exosquelette de la main contrôlé par le cerveau

Un exosquelette de la main contrôlé par le cerveau

C’est un exosquelette qui pourrait améliorer le quotidien des handicapés, à terme. Il a été développé par des chercheurs à l’EPFL, il s’agit d’un exosquelette de la main et il pourrait permettre, à terme, d’aider certains handicapés moteurs à arriver de nouveau à saisir des objets.

Autre particularité de cet exosquelette, c’est son poids.

Il est très léger ce qui fait qu’il se porte très facilement. L’exosquelette se pose en quelques minutes sur la main d’un patient. Ce sont des câbles en métal qui servent de tendons sur chaque doigt pour permettre de maximiser les sensations dans la main. On a ensuite des moteurs installés dans un boîtier fixé sur la poitrine qui servent à tirer ou pousser chaque c’able, quand on veut tendre le doigt ou le plier.

Durant les tests les chercheurs ont aussi équipé les personnes de casques pour mesurer les signaux du cerveau lorsque les patients manient l’appareil. Et ils se sont rendu compte que les mouvements imposés par l’exosquelette génèrent des ondes cérébrales caractéristiques du mouvement d’un membre normal.

Le but à terme ce serait d’utiliser cet exosquelette au quotidien ?

C’est le but oui. Mais en attendant d’autres tests sont nécessaires. C’est pourquoi les chercheurs sont à la recherche de patients avec qui travailler.

Pour l’instant, l’exosquelette a été testé sur des patients handicapés après avoir fait un AVC ou à la suite de lésions de la moelle épinière. Toutes les personnes qui n’arrivent pas à contrôler un objet avec la main sont donc invitées à contacter luca.randazzo@epfl.ch

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top