Choisissez votre radio
Connect with us

Swiss Expo va être chahutée par les antispécistes

Publicité

Actualité

Swiss Expo va être chahutée par les antispécistes

Swiss Expo va être chahutée par les antispécistes

La 22ème édition de Swiss Expo s’est ouverte ce mercredi à Lausanne. Les professionnels de l’élevage et de l’agriculture se retrouvent à Beaulieu mais cette édition risque d’être marquée par la polémique. 

A Swiss expo, une manifestation des antispécistes est déjà annoncée pour samedi après-midi devant le palais de Beaulieu. Ce mouvement a déjà fait  beaucoup parler de lui récemment en  filmant des abattoirs ou des élevages, à l’insu des propriétaires. Ce qui a provoqué les foudres de la profession. Pour Claude Bieri, éleveur de 75 vaches laitières à Avully et présent à Swiss expo, certains professionnels saliraient le métier qui est très bien réglementé en Suisse. Claude Bieri.

Claude Bieri Éleveur à Avully

Récemment, des sympathisants du mouvement «Pour l’égalité animale » ont filmé clandestinement des veaux, des agneaux et des chevaux dans un abattoir à Avenches. Des images que l’association a ensuite balancées sur Facebook. Fabien Truffer, porte-parole de l’association « Pour l’égalité animale ».

Fabien Truffer Porte-parole de l'association PEA

Les militants pour la cause animale refusent de faire souffrir les animaux lorsque cela n’est pas nécessaire. Fabien Truffer.

Fabien Truffer Porte-parole de l'association PEA

Pour l’éleveur Claude Bieri, cette solution n’est pas réaliste.

Claude Bieri Éleveur à Avully

Samedi après-midi, devant le Palais de Beaulieu,  les antispécistes promettent une manifestation parodique pour protester avec humour contre l’exploitation animale.

 

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. Nicolas

    12 janvier 2018 at 10 h 11 min

    « Pour l’éleveur Claude Bieri, cette solution n’est pas réaliste. »
    S’il ne s’intéresse pas au bien-être des animaux, qu’il s’intéresse à la survie de sa descendance et de l’espère humaine : La consommation de nourriture animale est l’une des premières causes d’émission de gaz à effet de serre (devant tous les transports réunis), de déforestation, de consommation d’eau et de pollution des sols.
    Il n’est pas réaliste de continuer à consommer de la nourriture animale si l’on veut que l’être humain ne disparaisse pas.
    De toute façon, la planète s’en moque de nous. Si nous disparaissons, ce sera même plutôt une bonne chose pour toutes les autres espèces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top