Choisissez votre radio
Connect with us

Première matinée du procès de la petite Semhar

Publicité

Actualité

Première matinée du procès de la petite Semhar

Première matinée du procès de la petite Semhar

C’est une affaire qui a suscité beaucoup d’émotions en 2012 et dont le procès s’est ouvert ce matin a Genève devant le Tribunal criminel de première instance. La petite Semhar, 12 ans, violée, puis étranglée chez elle à Carouge.Son corps avait été caché sous son lit. Plus de 700 personnes, choquées, avaient assisté à son enterrement.

Judith Monfrini était au tribunal ce matin:

La mère de Semhar est là, digne avec ses proches, d’origine éthiopienne comme elle, et la LAVI, la représentante de l’aide aux victimes. Sur le banc des accusés, un ami de la famille. un compatriote, chauffeur de taxi de son état. Le prévenu est accusé d’avoir violé, tué la petite Semhar, 12 ans, puis de l’avoir cachée sous son lit. Depuis 6 ans, l’accusé crie son innocence et réfute tout ce qui lui est reproché. Dans la salle d’audience, des ténors du barreau, Maître Robert Assaël pour la mère de la victime.  Maître Vincent Spira et Yaël Hayat pour la défense de l’accusé.

Ce matin, c’était le temps des questions préjudicielles. La défense veut récuser les experts, les psychiatres Lamothe et Giret. Des experts français qu’elle avait pourtant elle-même sollicités. Maître Spira reproche au Docteur Lamothe d’être partial. Il aurait violé la présomption d’innocence de son client et aurait un parti pris de culpabilité. La défense a porté la demande devant le Tribunal fédéral. Elle estime qu’il faut attendre son verdict pour démarrer les débats. Autre demande, de Maître Hayat cette fois, que les deux ADN retrouvés sur le corps de la victime soient comparés à nouveau, pour voir s’ils correspondent à quelqu’un connu des services de police. Le tribunal criminel devrait se prononcer sur ces questions dans l’après-midi.

Notez que l’instruction de ce dossier a duré six ans et pas moins de six procureurs se sont succédé dans cette affaire exceptionnelle.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top