Choisissez votre radio
Connect with us

Le Conseil d’Etat s’acharne avec le nom des gares CEVA

Publicité

Politique

Le Conseil d’Etat s’acharne avec le nom des gares CEVA

Le Conseil d’Etat s’acharne avec le nom des gares CEVA

Le Conseil d’Etat genevois demande à Berne des clarifications concernant le nom des gares…d’aucuns parlent d’acharnement.

On croyait la guerre du nom des gares du Léman express terminée mais voilà qu’elle reprend de plus belle. Le gouvernement genevois a annoncé aujourd’hui qu’il réclame des clarifications au Conseil fédéral concernant la décision du Département fédéral des transports. Le mois dernier, le DETEC accordait à Lancy le droit de faire porter son nom aux gares CEVA situées sur son territoire: Lancy-Pont-Rouge et Lancy-Bachet. Une décision qui allait à l’encontre de celle prise en 2016 par le Canton qui souhaitait mieux orienter les voyageurs en les nommant Genève Pont-Rouge et Genève-Bachet. Il l’aurait prise conformément aux instructions de l’Office fédéral des transports, qui dépend du DETEC. Aujourd’hui il demande au Conseil fédéral de trancher. Les explications du Conseiller d’Etat en charge de l’aménagement du territoire, Antonio Hodgers.

Antonio Hodgers Conseiller d'Etat chargé de l'aménagement du territoire

Une démarche que ne comprend pas la députée au Grand Conseil Isabelle Brunier, membre de la commission des affaires communales qui estime que le gouvernement a d’autres chats à fouetter. On l’écoute.

Isabelle Brunie Députée au Grand Conseil

Concernant Lancy-Bachet, le Conseil d’Etat estime que la gare dessert le bassin de population de Carouge et que le nom de Lancy ne doit pas y figurer. Même si celle-ci est située sur le territoire lancéen…

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top