Choisissez votre radio
Connect with us

Pierre Maudet admet avoir été invité à Abu Dhabi

Publicité

Actualité

Pierre Maudet admet avoir été invité à Abu Dhabi

Pierre Maudet admet avoir été invité à Abu Dhabi

C’est une information Radio Lac: Pierre Maudet a admis lundi midi avoir été invité lors de son voyage au Grand Prix de Formule 1 d’Abu Dhabi en novembre 2015…

Pierre Maudet face à ses contradictions

Le conseiller d’Etat genevois l’a indiqué à la commission de contrôle de gestion du Grand Conseil. Mais cette audition d’une trentaine de minutes n’a pas levé tous les lièvres : Pierre Maudet l’a avoué: il n’a pas payé la totalité de son séjour aux Emirats Arabes Unis il y a deux ans et demi. Le conseiller d’Etat a indiqué aux députés avoir été invité par l’ami d’un ami. Plus précisément, une connaissance du professionnel de la construction avec qui il a voyagé en business class le jeudi 26 novembre 2015. Quel est ce généreux donateur? A combien s’est monté ce cadeau? Mystère: le magistrat genevois, visiblement peu à son aise, ne l’a pas précisé. Il a simplement expliqué avoir reçu comme cadeau un package platinum pour le Grand Prix. Cela comprend des tickets pour la manifestation sportive pour lui et sa famille ainsi que les nuitées d’hôtel dans une suite du fastueux Emirates Palace. Son bras droit voyageant avec eux en aurait aussi profité. Quant au vol en business class, Pierre Maudet soutient toujours avoir été surclassé. Ce qu’il n’avait jamais évoqué lors des échanges avec le rédacteur en chef de Radio Lac il y a deux ans. Enfin, fait surprenant: le conseiller d’Etat affirme aujourd’hui avoir fait un don à des oeuvres caritatives dans la foulée du voyage pour l’équivalent de ce qu’il a pu épargner avec ce présent.

Les contradictions du magistrat pas éclaircies

Pierre Maudet avance là une énième version d’un voyage dont il peine à expliquer qui l’a payé. Dans un premier temps, il nous avait confié avoir été invité “par des amis genevois amateurs de formule 1” avant de se rétracter le lendemain en affirmant avoir pris en charge lui-même le montant du voyage, soit 4000 francs pour un vol aller-retour en business class pour 5 personnes. Dernièrement, le conseiller d’Etat expliquait à la Tribune de Genève être parti avec un cercle d’amis sans préciser qu’il avait été invité.

Recevoir un cadeau pour un conseiller d’Etat reste problématique. Qu’il vienne d’un Etat étranger ou de privés. Ici, nous avons un ministre de l’économie en exercice qui admet avoir reçu un présent de plusieurs milliers de francs de la part d’un mystérieux donateur, ami d’un pro de la construction. Cela peut toujours tomber sous le coup de la loi. Sans parler du fait qu’un règlement interne de l’Exécutif genevois ne permet pas à un de ses membres de recevoir des cadeaux excédents 100 francs.

Raphaël Leroy

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top