Choisissez votre radio
Connect with us

Luc Barthassat remis à l’ordre par le Procureur général

Publicité

Actualité

Luc Barthassat remis à l’ordre par le Procureur général

Luc Barthassat remis à l’ordre par le Procureur général

Le conseiller d’Etat genevois prônait la tolérance du parcage des deux-roues motorisés sur les trottoirs.  Le chef du Parquet est intervenu personnellement dans ce dossier.

Par Olivier Francey & Ghufran Bron

C’est ce que l’on pourrait appeler «se faire taper sur les doigts». A la fin du mois d’août, le département des Transports que dirige Luc Barthassat publiait un guide à l’attention des conducteurs de deux-roues motorisés. La brochure rappelait que le parcage de ces derniers sur les trottoirs, – pour autant qu’un passage d’1,5 mètre soit disponible pour les piétons – était «toléré». Il n’en n’est rien.

Le passage incriminé est retiré

Le Procureur général Olivier Jornot en personne, s’est fendu d’une missive à l’intention du magistrat démocrate-chrétien, a appris Radio LAC. Le chef du Parquet lui a personnellement rappelé ce qu’était une loi, fédérale par ailleurs. Conséquences? Le passage incriminé a été retiré sur les versions numériques par le département des Transports, confirme son secrétaire général adjoint Thomas Putallaz.

Un magistrat remis à l’ordre par le premier homme du pouvoir judiciaire, ce n’est pas anodin. Et cela n’a pas manqué d’irriter le principal intéressé: Luc Barthassat, virulent en l’encontre d’Olivier Jornot.

Luc Barthassat Conseiller d'Etat genevois chargé du département des Transports

Et si le conseiller d’Etat est furieux. Une autre personne se réjouit de cette nouvelle, c’est Lisa Mazzone. Conseillère nationale genevoise (Verts) et présidente de l’association Transports et Environnement.

Lisa Mazzone Conseillère nationale genevoise (Verts), présidente de l'Association Transports et Environnement

Rappelons que le canton de Genève dénombre près de 55 000 deux-roues motorisés pour quelque 8500 places de stationnement dédiées.

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. Francioli

    12 juin 2018 at 22 h 44 min

    Dans certains domaines il est curieux de voir la loi s’adapter à nos besoins et suivre l’évolution des usages, par exemple dans les domaines éthiques récemment.

    Après la marche et le vélo, le 2 roues motorisé est le plus fantastique et efficace moyen de se déplacer dans des rues sur-fréquentées.

    Non la solution unique n’existe pas, même si j’aime les transports publique, il y a une certaine incohérence à envoyer des véhicules avec des gabarits tout à fait inquiétant dans l’espace urbain si exigu, sans site propre.

    Cela se traduit par de la place perdue sur les voies de communications non partagées, par un grand nombre d’accidents ailleurs (env 2700/an tout compris), des chutes de vélos dans les rails et des piétons en danger, les trams freinent parfois très mal et partent en luge avec un poids de 50 tonnes et plus (équivalent à un char militaire genre Léopard)

    Il faut vivre et se déplacer ensemble avec un maximum d’harmonie et de sécurité, il y a des gens qui ne reprendront jamais une voiture en ville et inversement, d’autres qui ne lâcheront jamais le bus ou le vélo, d’autres la moto, ou la marche, ou est le mal ? (sans compter ceux qui font un savant mélange)

    Il n’y a pas de mal à se déplacer en 2 roues motorisé, mais il est vrai qu’on serait en droit d’attendre des motos moins polluante, même si on ne consomme pas vraiment plus qu’un passagers dans un bus ( 15 millions de litres de diesel par ans c’est pas rien ) et bien moins qu’une voiture pour l’instant, d’autant plus qu’en deux roues on laisse moins de temps tourner le moteur à cause des trajets plus court.

    En passant, je plaide pour des pistes cyclables au sol plat, lisses et non ondulé, qui ne soient pas des parcours à touristes et encore libre de poussettes et autres chevaux et obstacles en tous genres. qui ne s’interrompes pas touts les 50 mètres, qui ne passent pas au milieu d’arrêt de bus, monte sur les trottoirs et sont aussi à contresens dans des sens unique.

    Merci de faire passer le message

    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top