Choisissez votre radio
Connect with us

Le TOSA cale à Genève

Publicité

Actualité

Le TOSA cale à Genève

Le TOSA cale à Genève

Ces bus 100% électriques circulent sur la ligne 23 depuis le mois de mars. Mais ils connaîtraient des pannes à répétition.

Une fois par jour. Selon nos informations, les bus sont remorqués une fois par jour. La faute au système de recharge de ces véhicules. Ce bus, entièrement électrique, est censé se recharger en vingt secondes grâce à un bras articulé. Or si le bus arrive trop tôt le bras ne va pas se lever pas au bon endroit. Parfois il est bien placé mais ne se recharge pas suffisamment et ne tient donc pas sur la distance. Résultat : le bus rentre au dépôt et les retards s’accumulent sur la ligne. Le temps de charge qui devait être de quelques secondes serait donc plus long que ce qui était imaginé. Ce qui fait que sur 12 bus TOSA, 4 sont arrêtés en moyenne, soit un tiers.
Du côté des TPG on admet une partie de ces chiffres mais pour François Mutter, son porte-parole, ce n’est pas surprenant, il rappelle qu’il s’agit d’un prototype. Et il ne pense pas qu’il fallait attendre avant de lancer le projet.

François Mutter Porte-parole des TPG

La technologie TOSA, on le rappelle, a été développée par ABB Sécheron. Ces bus intéressent plusieurs villes en Europe, dont Nantes en France. La Ville en a commandé une vingtaine d’exemplaires pour cet automne.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top