Choisissez votre radio
Connect with us

Le gel ne devrait pas affecter les récoltes en 2018

Publicité

Actualité

Le gel ne devrait pas affecter les récoltes en 2018

Le gel ne devrait pas affecter les récoltes en 2018

Le mois d’avril 2017 a été marqué par un gel redoutable pour les vignerons et les producteurs de fruits. Les dommages dans les vignes ont été évalués à 70 millions francs l’an dernier. Cette année se présente sous de meilleurs auspices.

Alors qu’il a fait particulièrement froid au mois de mars, le mois d’avril a quant à lui, été très chaud, avec des pointes à 27 degrés dans le canton de Genève. Une situation qui a permis à la nature de rattraper son retard. Les traditionnels saints de glace, qui durent jusqu’à la fin de la semaine ne devraient pas perturber la vigne genevoise. Raphaël Dunand, du domaine des Lolliets, qui a perdu  95% de sa récolte à cause du gel en avril 2017 se dit confiant cette année:

Raphaël Dunand propriétaire du domaine de Lolliets

Le propriétaire des Lolliets a su, malgré l’épisode de gel, faire “contre mauvaise fortune bon cœur”. Il en a tiré un vin spécial issu des seize cépages présents dans ses neuf hectares de vignes. On retrouve Raphaël Dunand.

Raphaël Dunand propriétaire du domaine de Lolliets

Les arbres fruitiers ne devraient pas souffrir non plus, selon Claude Menetrey, propriétaire de 12 hectares de pommes et de poires à Genève. Pas d’humidité sur la fleur, ni de gel. Les pommiers qui constituent 75% des cultures fruitières à Genève, sont en bonne voie, selon l’agriculteur.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top