Choisissez votre radio
Connect with us

Centre de semi-détention: Vernier remontée contre Pierre Maudet

Publicité

Actualité

Centre de semi-détention: Vernier remontée contre Pierre Maudet

U.S. Mission Photo by Eric Bridiers

Centre de semi-détention: Vernier remontée contre Pierre Maudet

Vernier ne veut pas d’un office de semi-détention sur son territoire. La Commune est très fâchée avec Pierre Maudet.

 

La Ville de Vernier très remontée à l’encontre de Pierre Maudet. En cause : les propos tenus dans la Tribune de Genève, le 29 novembre, par le Conseiller d’Etat en charge de la sécurité. Le Libéral-radical y annonçait l’établissement prochain d’un centre de semi-détention de 40 places sur le domaine de la Verseuse à Vernier, dans un bâtiment vide de l’Etat. Un projet Carcéral dont le Conseil administratif verniolan n’a pas eu vent. Sous la plume de son maire, Yvan Rochat, la Commune s’est fendue ce lundi d’une missive adressée à Pierre Maudet pour lui rappeler les principes constitutionnels de base. Mais surtout pour protester. Yvan Rochat :

 

Yvan Rochat Maire de Vernier

La Ville de Vernier indique, d’ores et déjà, qu’elle s’opposera par tous les moyens légaux possibles à ce centre de semi-détention.

Contacté, le Conseiller d’Etat Pierre Maudet dit tomber des nues. L’Office cantonal de la détention aurait répondu à une question écrite du Conseil administratif de Vernier le 24 mars 2016, concernant l’utilisation des locaux du chemin de la Verseuse. Une réponse qui n’aurait donné lieu à aucune réaction des autorités verniolanes.  Le Conseil d’Etat indique au surplus que l’insertion de délinquants n’aurait jamais posé de problèmes de voisinage, ni à Vésenaz, ni à Vandoeuvres.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité

Publicité

Populaire

Publicité

Retrouvez Radio Lac sur tous les supports

écrans
To Top